Autres journaux :



mercredi 11 décembre 2013 à 05:40

Société, ruralité, agriculture

Les "Grandes gueules" s’invitent en Saône-et-Loire



 

 

Les « Grandes gueules »

 

s’invitent en Saône-et-Loire

 

 

 

On en parle depuis longtemps, mais… Pour ouvrir enfin le débat, et sans doute la polémique, sur les rapports entre la société, la nouvelle ruralité et l’agriculture, la profession a convié deux des « Grandes gueules » de RMC pour débattre librement le jeudi 19 décembre prochain à Montchanin…

 

 

Avec succès et sous impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs de Saône-et-Loire, la profession avait organisé il y a quelques années un cycle de conférences à Ecuisses, les fameuses « soirées débats d’Ecuisses », autour de thèmes et d’enjeux de notre société. Un véritable succès au regard de la fréquentation qui avait été soutenue, fréquentation qui résultait du choix d’intervenants de qualité, de la liberté de parole et d’expression qui autorisait des débats de fond comme la profession sait les organiser et les apprécie, permettant ainsi à chacune et chacun des participants de se faire leur propre opinion sur le cours des événements sociétaux.

 

Des têtes d’affiche

 

Dans la foulée de la journée de réflexion de Saint-Ythaire, le 19 septembre dernier (lire notre édition du GGG septembre en page YY), la FDSEA a clairement souhaité que ce type de manifestations puisse à nouveau voir le jour pour permettre à tous d’enrichir leur réflexion, mais aussi celle de nos concitoyens, de nos élus, sur des sujets proches de l’agriculture, de la vie et de l’économie de nos territoires ruraux, de la ruralité tout simplement.

 

La formule a été repensée, et plus que jamais l’ambition est « d’ouvrir ces soirées et leurs débats à la société », commente sans détour Bernard Lacour, président délégué de la FDSEA, lequel a souhaité pour cela s’appuyer sur la compétence avérée d’un administrateur de la FDSEA, plus connu sur les ondes de la radio RMC comme une de ses « Grandes gueules » qui fait régulièrement le buzz, en l’occurrence Didier Giraud, l’agriculteur de Saint-Vallier. Les talents oratoires de ce dernier sont connus et reconnus, et il s’est imposé sur les ondes comme le porte-parole du monde agricole et rural, le porte-parole du bon sens qui le caractérise.

 

Polémiques en perspectives…

 

Pour la première de cette nouvelle série de soirées débats, Didier Giraud a tenu à s’appuyer sur une autre tête d’affiche, lui aussi « fort en gueule », polémiste avéré, à même d’argumenter ses positions et de soutenir un débat avec une salle parfois hostile, on parle de l’économiste Pascal Perri. Responsable du cabinet de conjoncture P&C spécialisé dans les stratégies low cost, le marketing sportif et le logement, celui qui est surnommé « Prof Perri » par les autres GG sur RMC, radio pour laquelle il est aussi consultant économique pour RMC Sport, a la parole facile. Il enseigne également à l’Ecole de commerce Novancia et a publié de nombreux ouvrages sur la consommation et les prix. Il participe depuis plusieurs années à l’émission culte de RMC, « les Grandes Gueules » où, comme Didier Giraud, il débat avec brio avec ses contradicteurs.

 

Une démarche de fond

 

« Il y a en effet plus que jamais besoin de renouer le fil du dialogue avec la société, avec le reste de la société, non pour apparaître en éventuels accusés, mais bien pour avancer et défendre nos positions », poursuit et analyse Bernard Lacour. « Et pour cela, nous avons des arguments et il nous faut les faire entendre en dehors de nos sphères naturelles d’influence. L’Agriculture est une vraie chance pour notre économie, pour notre société, pour notre ruralité, encore faut-il le dire haut et fort et que notre voix soit entendue par nos élus, par le reste de notre société ».

 

Déjà, d’autres soirées se profilent, toujours dans le souci de provoquer des dialogues et des échanges avec les autres composantes de la société civile, pour rompre l’isolement du monde agricole et permettre aux idées préconçues sur notre métier de tomber. Les noms évoqués sont tout aussi prometteurs que ceux des personnes qui interviendront à la salle des fêtes de Montchanin ce jeudi 19 décembre à 18 h 30…
Un rendez-vous à ne pas manquer !

 

Nicolas Durand

 

 

 

La question centrale…

 

La première soirée-débat aura lieu le jeudi 19 décembre à 18 h 30, à la salle des fêtes de Montchanin. Le thème abordé sera : « Notre modèle agricole est-il adapté à l’évolution des marchés ? »

 

Pour animer, deux « Grandes Gueules » de RMC, deux « GG » comme ils s’appellent eux-mêmes.

 

Tout d’abord, le local de l’étape, Didier Giraud, éleveur à Saint-Vallier, ancien responsable des JA et administrateur à la FDSEA. Ensuite, Pascal Perri, économiste, qui a publié de nombreux ouvrages sur la consommation et les prix.

 

Tous deux participent depuis plusieurs années à l’émission culte de RMC, « les Grandes Gueules » où ils débattent avec brio avec leurs contradicteurs. Ils passionnent, ils agacent, ils donnent leur point de vue sans craindre les caricatures…

 

Jérémy Decerle, membre du bureau national des Jeunes agriculteurs, apportera son analyse sur l’idée que se font les jeunes de l’avenir de leur métier.

 

Cette soirée se clôturera par un buffet pour poursuivre les échanges, voire les polémiques… Un moment, à n’en pas douter, qui sera intense.

 

 

FDSEA 10 12 13

 

Au secours ! Les « Grandes gueules » de RMC déboulent en Saône-et-Loire ce jeudi 19 décembre

 

à Montchanin pour débattre sur l’agriculture. Ça va être chaud bouillant !

 

 

 

 

 




 

 




 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Société, ruralité, agriculture”

  1. legrandquonvoitdeloin dit :

    Belle initiative. Après cela, on pourra retourner à la ferme plein d’espoir.