Autres journaux :


vendredi 24 juillet 2015 à 06:39

Les agriculteurs à la gare TGV…

... opération "coup de poing" ! VOIR NOTRE VIDEO



 

 

… opération « coup de poing » !

 

VOIR NOTRE VIDEO

 

 

Une occupation qui n’a duré qu’un quart d’heure mais qui a perturbé l’ensemble de la circulation des trains !

 

 

En premier lieu, évidemment, de ceux empruntant la ligne Paris-Lyon-Marseille mais sans doute bien d’autres : interconnexions obligent.

 

Cela étant, revenons-en aux faits de ce mercredi soir où plusieurs dizaines de manifestants ont envahi les voies, au grand dam du service de sécurité de la SNCF mais, devant le nombre et la détermination des manifestants ceux-ci ont vite compris qu’il n’y avait rient à faire !

 

Par contre, c’est sous la surveillance étroite des gendarmes de la brigade de Montchanin et de la BMO du Creusot, commandés par le capitaine Gérard Chevalier, commandant en second de la compagnie d’Autun, que, au bout du compte, tout d’est bien passé : aucune dégradation n’ayant été commise.

 

 

Passé ce quart d’heure responsables de la  les FDSEA et des JA de Saône-et-Loire : Bernard Lacour pour les premiers et Jérémy Decerle, pour les seconds ont accepté de « lever le camp » et mais ont décidé de rertourner au rond-point Jeanne-Rose.

 

Compte-rendu que vous retrouverez ci-dessous !

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

 

 

 

agri tgv 24071511

 

 

agri tgv 2407152

 

 

agri tgv 2407153

 

 

agri tgv 2407154

 

 

agri tgv 2407155

 

 

agri tgv 2407156

 

 

agri tgv 2407157

 

 

agri tgv 2407158

 

 

agri tgv 2407159

 

 

agri tgv 24071510

 

 

 

 

agri tgv 24071512

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Les agriculteurs à la gare TGV…”

  1. jean dit :

    Bonjour,
    Çà me fait doucement rigoler, Ce ne sont pas ceux qui manifestent avec des engins énormes de plusieurs milliers d’euros qui ont besoin. On devrait traiter le problème différemment et aider ceux qui ont vraiment besoin. pour certains les primes suffisent à vivre très largement (un quatre quatre ou un quad pour aller voir les vaches et bien d’autres choses..). Quand on est autant dans le besoin on réduit les frais inutiles avant de se plaindre. L’ouvrier ou le retraiter doit se contenter de ses 800 euros c est trime trime et non pas prime prime.
    Cordialement

  2. j2mgrix dit :

    Mon brave Jean, si vous êtes jaloux, ,installez vous en agriculture,,,,,, ou alors, manifestez si vous n’êtes pas content de votre sort.Cordialement