Autres journaux :



lundi 30 mai 2016 à 06:43

Rencontre de Guilaine et Antony Bascop, éleveurs et producteurs d’escargots de Bourgogne

Retrouvez des escargots de Bourgogne au marché des producteurs




Les marchés de producteurs de pays ont repris depuis le mois de février. C’est l’occasion d’acheter des produits locaux et de faire connaissance en direct avec les producteurs et leurs méthodes de travail.

 

Pour vous, nous sommes partis à la rencontre de Guilaine et Antony Bascop, éleveurs et producteurs d’escargots de Bourgogne à la ferme de La Noue.

 

 

 

Héliciculture, mode d’emploi

 

 

L’héliciculture consiste à l’élevage d’escargots. Guilaine et Antony sont dans leur troisième année d’exploitation dans une spécialité finalement assez répandue en Bourgogne contrairement à ce qu’on pourrait s’attendre.

 

Et contre toute attente, il s’agit là d’un métier demandant de vrais compétences et une véritable spécialisation comme nous l’a expliqué Guilaine.

D’abord au niveau matériel, les escargots sont enfermés dans des parcs à escargots, lesquels sont entourés de murs, d’une clôture électrique et d’un filet anti-oiseau, principaux prédateurs des escargots. Parmi les autres prédateurs, on compte aussi les rats qui peuvent vite constituer un fléau pour les producteurs des escargots puisqu’ils ont un appétit vorace de nos mollusques.

 

 

Au sein des parcs, plusieurs conditions doivent être réunies pour la croissance des escargots : une végétation qui sera mangée par les escargots, un taux d’humidité constant et une surface de collage à travers la présence de planches et de mangeoires. Un système d’irrigation permet de maintenir le taux d’humidité souhaité. L’alimentation des escargots se compose de colza, de moutarde, de choux fourragé ou encore de radis fourragé. Dans la nature, les escargots absorbe beaucoup de calcaire afin d’assurer la formation d’une coquille solide. Aussi les éleveurs fournissent des compléments alimentaires composés de betterave concassée, de maïs et de poudre de calcaire, à ces charmants mollusques. Le dosage de ces compléments augmente au fur et à mesure de la croissance des escargots. Sur la fin de leur croissance, en août-septembre, les escargots en sont très friands.

 

 

Dans le parc de la ferme, il y a des escargots qui y sont nés et d’autres dont les éleveurs ont fait l’acquisition « bébés ». La reproduction prenant du temps également dans l’activité, le couple de producteurs a choisi pour l’instant de se concentrer uniquement sur l’élevage des escargots et la préparation de produits dans leur laboratoire.

 

 

L’escargot est un être hermaphrodite qui pond 100 à 120 œufs pondus. Effectivement, cela peut vite demander beaucoup de travail.

 

 

escargot 3005165

 

 

Un métier passion

 

 

Guilaine a un accent chantant du Sud de la France. Pourtant c’est bien ici en Bourgogne qu’ils sont venus s’installer il y a maintenant sept ans. C’est une rencontre décisive qui les a décidés à changer de voie et à se lancer dans l’élevage d’escargots. Antony a rencontré Jérôme Chaland, lui-même éleveur d’escargots. Il a été impressionné et particulièrement intéressé par l’activité. Après plusieurs mois de réflexion, le couple s’est lancé dans les formations avec la Chambre d’agriculture et Jérôme Chaland lui-même. Guilaine a passé son Brevet de Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA) et a suivi une formation spécifique à l’héliciculture à Chambéry. Il existe seulement deux formations comme celles-ci en France !

 

 

En parallèle, le couple a entamé la préparation de leur exploitation : aménagement du terrain et des parcs, travaux pour la création du laboratoire de transformation sur place.

 

 

 

Une production croissante

 

 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’existerait de que 5 à 6 éleveurs d’escargots en Bourgogne. Dans l’exploitation de Guilaine et Antony, ce sont des gros gris que vous rencontrerez, de leur véritable nom Hélix Aspersa Maxima.

 

 

La préparation des produits se faisant sur place, celle-ci demande une méthodologie bien précise : ramassage, séchage des escargots afin qu’ils se vident, puis préparation.

 

 

Régulièrement le couple présente ses méthodes de travail au cours de visites à la ferme : court-bouillon, beurrage, stérilisation etc. Les visites à la ferme se font à partir de 10 personnes et sur demande.

 

 

Et on peut vite imaginer la charge de travail quand on sait que le couple a élevé 90000 escargots lors de leur première année d’activité, 180000 l’année dernière et 270000 actuellement. L’année prochaine, ils devraient passer à 360000 individus.

 

 

Les produits ainsi réalisés en laboratoire sont régulièrement analysés pour s’assurer une bonne qualité de ceux-ci.

 

 

La ferme de La Noue vend ses produits intégralement en direct sur les marchés, au point de vente de la ferme et aussi auprès des restaurateurs et des épiceries fines.

 

 

Les amateurs d’escargots apprécient les produits car ils sont tendres. Guilaine nous a expliqué son petit truc : d’abord elle enlève l’appareil reproducteur de l’escargot lors de la préparation. Ensuite elle maîtrise le temps de cuisson, se portant entre 1h15 et 1h30 au court-bouillon.

 

 

Si vous êtes intéressés par la visite de la ferme de La Noue ou par l’achat en direct à la ferme, contactez Guilaine et Antony Bascop au 06.82.31.16.27.

 

 

Visitez leur site internet : www.la-noue.sitew.com

 

 

Les éleveurs accueillent aussi au sein d’un gîte et de chambres d’hôtes. A conseiller ! L’environnement est magnifique et paisible et seulement à 15 minutes du Creusot !

 

 

Chaque mois retrouvez la ferme de La Noue au marché des producteurs de pays. Le prochain a lieu le vendredi 3 juin à Saint Sernin du Bois de 15h à 19h. En juillet et août, il y aura des « marchés festifs » qui se tiendront de 17h à 21h. Nous vous en reparlerons bien évidemment.

 

 

 

EM

 

 

escargot 3005162

 

 

escargot 3005163

 

escargot 3005164

 


escargot 3005166

 

escargot 3005167

 

 

escargot 3005168

 

escargot 3005169

 

 

escargot 30051610

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer