Autres journaux :


jeudi 23 juin 2016 à 18:08

Plan de soutien à l’élevage  (Saône-et-Loire)

La totalité des crédits du fonds d’allègement des charges versée d’ici la fin du mois de juin



 

En Saône-et-Loire, 2 375 demandes d’aides du fonds d’allègement des charges (FAC) ont été réceptionnées à la Direction Départementale des Territoires (DDT). Dans le cadre du volet A (prise en charge d’une partie des intérêts bancaires 2015), 2 107 exploitants ont bénéficié de 3,2 millions d’euros, et 72 Coopératives d’Utilisation de Matériel Agricole (CUMA) ont bénéficié de près de 195 000 euros.

 

 

En ce qui concerne la mesure « année blanche bancaire », 84 exploitations ont obtenu une restructuration bancaire avec un soutien financier de l’État de près de 218 000 euros.

 

 

La mesure « année blanche bancaire » permettant la restructuration totale ou partielle de la dette des éleveurs et des agriculteurs en difficulté est prolongée jusqu’au 31 octobre 2016, pour permettre de traiter les dossiers déposés tardivement.

 

 

L’ensemble des dossiers d’allègements des charges prévus par le plan de soutien à l’élevage, mis en place par le gouvernement en 2015, a désormais été traité dans tous les départements.

 

 

À ce titre, au plan national, les 47 000 éleveurs les plus en difficulté bénéficieront de près de 210 millions d’euros d’aides nationales et communautaires. Les derniers paiements interviendront d’ici la fin du mois de juin. Simultanément, un complément d’aide communautaire sera versé à chaque bénéficiaire du fonds d’allègement des charges (FAC), à hauteur de 16 % des aides déjà versées. Il sera complété par une somme forfaitaire de 400 € environ par dossier.

 

 

En plus de ces aides, le plan de soutien à l’élevage comprend également des mesures conjoncturelles d’allègement et de prise en charge de cotisations sociales ainsi que des mesures fiscales, pour un montant global de près de 200 millions d’euros.

 

 

Au‐delà de ces aides d’urgence, le gouvernement a mis en place des baisses de charges durables et d’une ampleur sans précédent pour tous les agriculteurs, de plus de 700 millions d’euros sur leurs cotisations personnelles entre 2014 et 2016.

 

 

new pref 23 02 16

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Plan de soutien à l’élevage  (Saône-et-Loire)”

  1. jean dit :

    Bonjour,
    Avec ma retraite de 900 euros je pourrais peut-être essayer…!!!
    Cordialement