Autres journaux :


vendredi 5 février 2016 à 17:47

« Evénements Good Year » (Social)

La position de la CFDT !



 

« Plusieurs manifestations pour soutenir les salariés de GOOD YEAR ont été organisées hier en Saône et Loire à l’initiative de trois syndicats.

 

 

La CFDT étant contre toutes formes de violence, ces pratiques ne faisant pas partie de ses stratégies syndicales, elle n’y a pas participé. Toutefois elle souhaite exprimer son désaccord sur les peines prononcées à l’encontre des salariés de GOOD YEAR, considérant les sanctions trop lourdes et inappropriées. Des actions similaires voire plus importantes ont cours aujourd’hui et ne rencontrent pas le même niveau de réaction. Il ne peut y avoir deux poids deux mesures !

 

 

Par ailleurs, dans un état d’urgence toujours en vigueur face à une situation encore perturbée, la CFDT n’incite pas, à l’heure actuelle, les citoyens à la participation à de grands mouvements. »

 

 

Fabrice GINDRE

 

 

Secrétaire Régional URI CFDT Bourgogne

 

 

Secrétaire Général UD CFDT Saône et Loire

 

 

logo cfdt

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




9 commentaires sur “« Evénements Good Year » (Social)”

  1. nico dit :

    Ah!!! Ce syndicat d’accompagnement!!! Une aubaine pour les patrons….
    C’est vrai que signer des accord comme l ANI, le travail dominical, les retraites complémentaires, la révision des 35 heures etc… qui sont un vrai recul social. La seule chose qui les préoccupe, c’est de rentrer dans les petits papier du gouvernement et du patronat, ce qui est chose faite car cette OS qui tout les accords proposé par cette classe libérale et capitaliste et ce sans soucier des conséquences sur la vie de famille des salariés.
    Et au vu de l’actualité, cela ne présage rien de bon pour la classe ouvrière.
    Mais au faite ou était ce syndicat lors des conflit sociaux et des licenciements massif des entreprises du CAC 40 ???

  2. Bernard_Gui dit :

    Oui …

    D’ailleurs, la CFDT ne signe que les textes validés par le patronat et les syndicats de cadre (Dont je fais malheureusement parti (des cadres)).

    Grâce à ce soi-disant syndicat défenseur des travailleurs, on a droit à de belles reculades de ce même droit des travailleurs …

  3. tchiri dit :

    Mr Berard gui si vous n êtes pas content d être cadre laisser votre place rien ne vous y oblige .faire du syndicalisme C est pas s opposer systématiquement au patronat ou au gouvernement c est savoir faire des compromis dialogué et surtout être fort de propositions.
    Quand on voit le comportement de certains syndicats défendant la violence verbale et physique et surtout qui pronnent à l intérieur de leur propre syndicat la pensée unique
    Je préfère un syndicat syndicaliste qu’ un syndicat politique

    • longchamps71 dit :

      Je suis pour un syndicalisme proche des gens à l’écoute surtout capable de réfléchir avec en plus un brin d’humanité et de conscience des problèmes lient au travail qui est de plus en plus lié à la politique actuelle malheureusement .

      Non pas un syndicalisme tourné sur eux-mêmes incapable de regarde autre chose que leurs nombrils et surtout capable de mettre au piloris des collègues de travail uniquement pour leur confort personnel……..

  4. nobody dit :

    Au fait, qui finance les syndicats, c’ est la la question qui va déranger ? ils ne servent qu’ a canaliser les revendications, on voit bien quand il y a des votes dans les entreprises pour modifier des trucs ( travail du dimanche payé triple etc… ) ils sont désavoués à chaque fois .

  5. merzet14 dit :

    J’ai fait partie toute ma vie professionnelle de ce syndicat et quand je vois ce communiqué, je suis écœuré! Le jugement n’est-il pas une violence? La violence n’est pas que verbale ou physique!!
    oK pour la recherche d’un compromis, mais ou est -il dans cette affaire? Ne voyez vous pas que l’environnement des travailleurs se détricote de jour en jour et que de jour en jour, tout en amassant des fortunes, certaines multinationales licencient à tour de bras, au nom de la rentabilité! Amis de la CFDT, ouvrez les yeux! demain sera encore plus dur pour vous et vos enfants!

  6. roussillon dit :

    Jusques à quand le navire CFDT va t’il réduire sa voilure ?…Et dire que ce syndicat est issue d’une scission d’avec un syndicat jugé trop collabo avec le patronat et/ou trop catho !

    Syndicalistes, unissez vous, car, à écouter tel journaliste sur telle radio M.C, portant au pinacle tel médiateur social « séquestré 7 ou 8 fois….mais n’ayant toujours pas mis fin à ses jours, pas divorcé, pas mis en examen contrairement à des centaines de malheureux mis à la porte de leur boite… on peut se demander de quel coté se situe la violence.