Autres journaux :



vendredi 5 juillet 2013 à 05:18

Festival Coup de Gueule (Montceau-les-Mines)

Une première soirée théâtrale qui tient ses promesses



Ce mercredi avait lieu au Syndicat des mineurs à Montceau la première soirée théatrale du Festival « Coup de Gueule », deuxième édition, organisé par la Mère en Gueule. Au programme une création d’une jeune actrice, auteure et metteuse en scène montcelienne « montée à Paris » : Margaux Bonin.

 

ALEX 04 07 133

 

 

Lors de la précédente édition du Festival « Coup de Gueule », en 2010, une jeune troupe parisienne était venue se produire dans une pièce intitulée « Ramassez cette araignée et foutez-moi le camp ». La troupe, composée d’étudiants en arts dramatiques, comptait déjà parmi ses membres une certaine Margaux Bonin qui, outre le fait qu’elle est la nièce de la championne olympique Nadine Audin, s’était très tôt initiée aux planches pendant les spectacles « La Grande Grève » et « Terrorist » de la Mère en Gueule.

 

ALEX 04 07 132

 

 

 

Une initiation qui a portée des fruits puisque Margaux, en dernière année d’études théatrales, a donc écrit et mise en scène cette nouvelle pièce que les montcelliens ont pu applaudir ce mardi au Syndicat : »Je ne suis pas là ! », une réflexion tragi-comique sur la création artistique, le sens de la vie et l’amour,interprètée avec brio par la compagnie les Capillotractés, de jeunes comédiens talentueux qui ont su transmettre leur énergie au public : Chloé Chycki, Grégoire Isvarine, Schemci Lauth et Max Millet.

 

 

Pour la suite du Festival « Coup de Gueule », c’est ce jeudi, à 20h30, au cinéma Les Plessis, en partenariat avec Cinémage pour le film « De Mémoires d’Ouvriers » de Gilles Peret, suivi par une discussion avec certains des protagonistes du film au Syndicat des mineurs.

 

ALEX 04 07 131

 

 

Vendredi, la troupe des Mèrengueules dans son nouveau spectacle « le Cabaret des Gueux » jouera à guichet fermé
Samedi, soirée musicale, toujours au Syndicat avec en première partie Lionel Bey qui chante Jacques Deman, suivi par Les Chapakuaï, qu’on ne présente plus, pour clore en beauté cette deuxième édition.

 

 

ALEX 04 07 134

 

 

 

 

 



 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer