Autres journaux :



mardi 21 avril 2015 à 05:03

Culture (Montceau)

Faire plus avec un budget réaliste et maîtrisé



 

 

 

Faire plus avec

 

un budget réaliste et maîtrisé

 

 

 

La formule est de Mme Buchalik lorsqu’elle parle de la saison culturelle 2015/2016 sur laquelle son équipe et elle travaillent.

 

 

 

 

« C’est un travail long, complexe qui doit se réaliser en prenant en compte à la fois les besoins des abonnés, la nécessité d’attirer tous les publics – surtout ceux qui n’ont pas accès à la culture ou qui s’en croient écartés-, et les obligations budgétaires.

 

 

 

Nous agissons contrairement à ce que certains disent, nous ne faisons pas que parler et ce que nous disons, nous le faisons. D’autres lieux vont participer au développement de la saison comme la grande halle et l’auditorium des ateliers du jour, la future maison des jeunes et de la culture (cf. http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/238406-decouvrez-en-avant-premiere-le-lieu-jeunes-de-montceau-les-mines.html ). Le programme annuel reprendra l’ensemble des activités culturelles y compris le TSB qui pour la seconde année investira les quartiers. Les plus jeunes enfants se verront offrir quatre ou cinq spectacles spécifiques, des concerts et des spectacles plus pointus se dérouleront dans l’auditorium. »

 

 

En ce qui concerne la future maison des jeunes et de la culture il semble que les choses avancent. Mme Jarrot a dit : « tout sera prêt pour son ouverture en septembre comme je m’y étais engagée ! » En serons-nous là à ce moment précis ? Cette partie vide des ateliers du jour devait accueillir d’après « Cruella » (un de nos commentateurs) un salon de thé (ou brasserie modeste). Nous n’en savons pas plus. Nos internautes pourront sans doute développer.

 

 

En ce qui concerne la culture, Madame l’Adjointe, avec qui nous attendons des lycéens Pragois en séjour d’échanges scolaires dans le hall des ateliers du jour, reconnait que la première année a été intense. « Il fallait prendre contact avec tous les Présidents d’associations culturelles, valider les choix de la directrice du service pour le programme en cours. Il y a tout au cours de l’exécution du programme à évaluer le rapport qualité prix des spectacles achetés. Parfois ce que l’on croit acheter ne correspond pas forcément à ce que l’on obtient en réalité. On peut obtenir du pas cher très bon et du mauvais très cher. Pour établir le programme de la future saison je travaille beaucoup avec mes services et je leur fais confiance. »

 

 

En ce qui concerne l’association « Sept et plus » et la Vignothèque, Mme Buchalik s’en est occupée activement et elle attend de pouvoir offrir une solution de replis pour que l’exposition d’Isabelle Nugues puisse reprendre. Mais cela est complexe.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

buchalik 1804152

 

 

 

buchalik 1804153

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Culture (Montceau)”

  1. Festivallier dit :

    En matière culturelle il faut se méfier des phrases de ce type : « On peut obtenir du pas cher très bon et du mauvais très cher. » Cela ne veut rien dire.
    Il en faut pour tous les goûts. Ce que certain jugeront très mauvais sera très bon pour d’autres….