Autres journaux :



lundi 20 avril 2015 à 06:22

L’arc (Le Creusot)

Les années de plomb et la plume de la terroriste



 

Dans une mise en scène oniriquement réaliste de Michel Didym, un décor petit-bourgeois évolutif accompagne la dramaturgie grâce à la scénographie astucieuse de Jacques Gabel sur un texte inspiré au scalpel d’Angela Dematté (une auteure Italienne), Richard et Romane Bohringer illuminent l’espace, remplissent le temps, invoquent notre intelligence.

 

 

Sur scène ce couple est magique. Lui incarne le père au point que l’on oublie l’acteur pour partager avec lui une peine, un lent déchirement, un arrachement, une impuissance qui nous laissent anéantis, fatigués au-delà de tout au diapason avec lui. Elle depuis « les nuits fauves », « l’accompagnatrice », « Mina Tannenbaum » je lui voue mon admiration la plus profonde. Et au Théâtre elle survole largement le lot comme dans « les amis de placard ». Alors les deux dans la même pièce, ça « dépote », ça vous donne des frissons, ça magnifie un texte.

 

 

Et quel texte et quelle idée de base. Raconter l’escalade de la radicalisation de Margherita Cagol l’une des fondateurs des Brigades Rouges au travers de ses correspondances avec ses parents et de ses échanges avec son père. Cette pièce aborde aussi la fracture générationnelle entre un père petit-bourgeois conservateur chrétien et l’adolescent idéaliste rêvant trop fort de refaire le monde, de sauver la classe ouvrière dans une période charnière et mortifère de l’Italie.

 

 

Et cela cause aux habitants, aux ouvriers, aux Creusotins et à ceux de leur région, aux Montcelliens, aux ressortissants du bassin minier –assez nombreux dans le public-.

 

 

La salle de l’ARC était pleine à craquer et a participé avec ferveur au jeu des comédiens, communié quasiment comme lors des quatre rappels intenses.

 

 

Longue vie à Richard, à Romane et à la pièce.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

larc 2004152

 

 

larc 2004153

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer