Autres journaux :


vendredi 22 mai 2015 à 07:31

A l’ECLA (Saint-Vallier)

Combattre l’horreur par l’humour, garder l’espoir par le rire



 

Imaginée, écrite, travaillée, cachée, sauvée et enfin créée en 2010 l’opérette « Verfügbar aux enfers » fait l’objet cet après midi d’une séance à l’ECLA avec sur scène Roselyne Sarazin et Christelle Tarry du théâtre de la petite montagne
Germaine Tillion, son auteur, déportée à Ravensbrück, disait : « j’ai écrit une opérette, une chose comique, parce que je pense que le rire, même dans les situations les plus tragiques, c’est un élément revivifiant. »

 

 

 

La route est dure, dure, dure!
Quand on a les pieds écorchés…
La route est longue, longue, longue,
Pour celles qui n’ont pas à manger…
Elles travaillent des heures entières
Mais ne la font guère avancer,
Car elles remuent beaucoup de terre,

 

 

Mais surtout sans la déplacer… chantent les « Verfügbar », les « disponibles », les filles bonnes à tout faire, condamnées à toutes les corvées parce que par résistance elles refusaient le travail.

 

 

 

N’oublions pas que le camp accueillait des ateliers Siemens. Ces derniers avaient été installé lorsque le gouvernement nazi avait « transporté » à l’est « leurs juifs » – en fait pour les assassiner- du coup ces braves capitalistes qui profitaient bien de l’effort de guerre avaient réclamé à la direction de Ravensbrück de la main d’œuvre féminine. Il avait donc été construit dans des baraquements contigus au camp.

 

 

 

Germaine Tillion et certaines de ses codétenues ont choisi de résister et donc de ne pas participer à l’effort de guerre.

C’est ce que va raconter avec brio et une imagination inspirée ce livret sublime.

 

 

 

Un court prologue et trois Actes (printemps, été, hiver) composent cette opérette écrite en pensant à Orphée aux enfers d’Offenbach.

 

 

 

Ici le décor est simple, fils barbelés symbolisant l’univers concentrationnaire, marionnettes de bois (de cuillères en bois), chiffons et papiers pour incarner le personnage médiateur, un curieux chef d’orchestre naturaliste et son chœur de Verfügbar. Et sur scène deux femmes, deux comédiennes, deux intercétrices, deux médiatrices, deux NN (nuit et brouillard, Nacht und Nebel.) comme Germaine Tillion le fut.

 

 

 

Tout est noir et gris… comme là bas en ce temps là dans ces circonstances là.

 

 

Le Verfügbar, « cette nouvelle espèce zoologique… apparenté aux gastéropodes, car il a l’estomac dans les talons » et « produit de la conjugaison d’un gestapiste mâle avec une résistance femelle ».

 

 

 

Trois chœurs participent à l’expression chantée : Le Chœur des Verfügbar, (détenues françaises) principal personnage de la pièce, celui des Julots, détenues de droit commun et « lesbiennes », celui des Cartes Roses, détenues dispensées de travail pour infirmité ou maladie

 

 

Germaine Tillion, ses deux interprètes (formidables) et tous ses personnages nous font voyager dans l’horreur au ras de la réalité ethnologique avec une terrible distanciation sublimant le propos.

 

 

 

Entre 50 et 60 personnes forment le public qui assiste au déroulement des trois saisons, qui revit en imagination ce qui transparaît derrière les mots, les chants, les marionnettes.

 

 

 

Cette séance s’inscrit dans la journée consacrée à Germaine Tillion (entre autre) qui à donné son nom à une rue de Saint Vallier et qui fait aussi l’objet d’une exposition (avec Jeannette L’Herminier) ici à l’ECLA.

 

 

Ce matin, Monsieur le Maire, Alain Philibert, a commencé son discours par cette phrase « Le 21 mai est un jour exceptionnel pour Saint Vallier », ceux qui ont suivi cette journée au complet comprennent ce qu’il entendait par là.

Il ne faut pas oublier la CARMI qui s’est associée à la réalisation de cette journée, les services municipaux ainsi que ceux de l’ECLA et Daniel Meunier l’adjoint au Maire cheville ouvrière de ces manifestations.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

operette st vallier 2205155

 

operette st vallier 2205152

 

 

operette st vallier 2205153

 

 

operette st vallier 2205154

 

 


operette st vallier 2205156

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer