Autres journaux :



dimanche 21 juin 2015 à 09:48

Vernissage : « peinture libre regard » (Pouilloux)

"L'oeil du peintre et du philosophe"



Le peintre réalise un tableau pour l’œil, le philosophe crée un œil pour voir le tableau. Et dans cette salle des associations de Pouilloux, les deux sont là et portent un regard en miroir sur l’exposition proposée à la clairvoyance des visiteurs.

 

 

 

Le peintre c’est Isabelle Nugues, véritable compagnon du tour de France du pinceau et du chevalet, le philosophe c’est Christian Soroka. Un typique atypique passionné et passionnant, un amoureux de la nature, un chantre du vivre naturellement autrement.

 

 

 

Ces deux là font, comme il est convenu de le dire, la paire. Christian Soroka en qualité de Président de l’association Libre regard a mis en route un atelier peinture il y a deux ans. Cela complète la liste des activités de cette « société » si vivante. Pour animer cet atelier il a confié la palette à Isabelle Nugues, bien connue de nos lecteurs et internautes. Elle est habitante de Pouilloux, anime des cours et de stages dans atelier des Brédures et à Génelard pour l’association GEML’art (mercredi de 14H15 à 16H15)

 

 

12 hommes et femmes fréquentent cet atelier, créent des œuvres, à leur rythme selon leur personnalité et leurs inclinations naturelles. Il y a de la copie de tableaux existants (la mention à partir de… étant toujours apposée derrière le tableau), mais surtout de la création pure. Le vendredi après midi (14H00/16H30) sept chevalets sont dressés, le mardi soir (18H00/20H30) cinq. Certains viennent les deux jours parfois, et deux des élèves sont aussi élèves d’autres ateliers. Le travail dure deux heures et demies. Et ce travail annuel s’expose ensuite comme aujourd’hui samedi 20 juin et demain dimanche 21. Les cimaises supportent une quarantaine de toiles.

 

 

Il y a aussi une quarantaine de personnes qui essaient de trouver leur place dans le couloir, dans la salle entre les grilles et dehors sur le parvis. Autant vous dire que dans une demi heure, dehors devant le buffet du verre de l’amitié les visiteurs seront plus nombreux et irons en noria de la salle (enfin ils peuvent admirer les œuvres) aux rafraichissements et autres douceurs.

 

 

En attendant Christian Soroka calme les conversations et débute son discours de vernissage. C’est en philosophe qu’il intervient tout autant qu’en qualité de Président de l’association hôte.

 

 

« En tant que Président de l’association, je voudrais remercier et féliciter Isabelle Nugues pour la qualité des cours dispensés, pour son engagement et l’énergie déployée depuis deux ans.

 

Chacun des membres de l’atelier peinture reçoit des conseils personnalisés, des conseils de professionnel…

 

Isabelle connait bien sur toutes les techniques mais elle a un talent particulier pour l’élaboration des couleurs ; Les pigments et les liants n’ont plus de secret pour elle.

 

Les membres de l’atelier sont donc imprégnés, guidés en permanence et… les résultats sont au rendez vous.

 

En deux ans la progression est impressionnante.

 

Bravo pour cette expo et bravo pour l’agencement de la salle.

 

Il y a un autre aspect que je voudrais souligner, l’association Libre Regard a pour mission depuis 8 ans… de transmettre les gestes et savoirs, de créer des liens, de fédérer sur des thèmes culturels.

 

Alors là pour l’atelier peinture, mission accomplie, les liens, la convivialité, la bonne humeur, tout y est.
Alors après tout cela, je vous dis merci, et une bonne troisième année. »

 

 

 

Quelqu’un a crié « M’sieur elle est dure, elle nous tape ». Les rires étant calmés, c’est Isabelle Nugues qui prend la parole.

 

 

« C’est vrai les liens sont établis, consolidés, durables. On peut parler de complicité. Nous travaillons chacun à son niveau, sans complexe, sans jugement sur le travail des autres. Il y a beaucoup d’échanges. J’apprends tous les jours avec mes élèves, ils me poussent à m’ouvrir à d’autres manières de peindre. Mais chacun doit trouver sa manière propre et son rythme. Certains mettent six mois sur une toile alors que d’autre en auront peint plusieurs au cours de la même période. Nous allons du débutant au peintre confirmé et tous travaillent bien ensemble et s’entraident, discutent technique et art. Je ne suis pas pour l’homogénéité et je ne fais pas de figuratif. Ce qui m’intéresse ce sont les couleurs, la matière, le mouvement, les grands formats. Les élèves peuvent donc expérimenter comme ils l’entendent. Je suis pour l’enseignement par le geste, alors je ne fais pas de longue théories, les élèves me voient faire et peuvent reproduire immédiatement. C’est plus simple, plus direct, plus efficace.

 

 

 

Cela fait deux ans que l’atelier fonctionne et nous espérons qu’il continuera encore et produira des tableaux comme ceux exposés ce soir, une bonne quarantaine.

 

A part Pascale qui n’a pas exposé, vous trouvez des œuvres de Colette, Aline, Alain, Joseph, Simone, Catherine, Corine, Christine, Christian, Josette.
Les cours vont recommencer en septembre. Je remercie Christian Soroka et l’association Libre regard pour cette salle et le soutien apporté. »

On voit qu’effectivement il existe une réelle complicité entre les élèves et avec le professeur à la façon dont regroupement pour la photo de classe s’effectue. Rire, bousculades, humour, puis un groupe rassemblé.

 

 

Le terme verre de l’amitié n’est pas usurpé ce soir. Espérons que le public, qui a déjà défilé depuis ce matin, viendra nombreux demain. Il sera surpris et satisfait.

 

A suivre…

 

 

Gilles Desnoix

 

 


expo pouilloux 2106153

 

 

expo pouilloux 2106154

 

 

expo pouilloux 2106155

 

 

expo pouilloux 2106156

 

 

expo pouilloux 2106157

 

 

expo pouilloux 2106158

 

 

expo pouilloux 2106159

 

 

expo pouilloux 21061510

 

 

 

expo pouilloux 21061511

 

 

expo pouilloux 21061512

 

 

expo pouilloux 21061513

 

 

expo pouilloux 21061514

 

 

expo pouilloux 2106152

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer