Autres journaux :



mardi 23 juin 2015 à 06:06

Du côté de la librairie…

Envie de lire… des histoires d’ailleurs



 

 

 

Envie de lire…

 

des histoires d’ailleurs

 

 

 

Pour partir en Iran, en Afghanistan, en Amérique… Voici une sélection qui va toucher ceux qui aiment découvrir d’autres mondes et d’autres cultures. Une plongée dans des univers différents et riches de mille facettes.

 

 

 

 

 

 

Pour ceux qui ont aimé les  « Cerf-volants de Kaboul », premier livre de Khaled Hosseini, attendez-vous à trouver ici quelque chose de plus haché, plus découpé, dans lequel il est quelquefois difficile de s’y retrouver. Chaque chapitre se déroule avec un changement de narrateur, d’époque et de lieu. Dans ce livre qui se passe principalement en Afghanistan, des années 1950 à nos jours, on suit le destin de 3 générations de personnes qui se déplacent également à Paris, en Californie et sur une île grecque. Tout part de  Shadbagh, minuscule village agricole afghan. Le père d’Abdullah, 10 ans, prend une décision qui va le séparer de sa petite sœur Pari, 3 ans, avec qui il a noué un le lien indéfectible. Cette séparation déchirante pèsera toute la vie sur Abdullah, son père, mais aussi leur oncle Nabi… Pari, elle, oubliera, en ressentant un manque sur lequel elle mettra un nom tard, après la mort de sa mère adoptive… Ce livre permet également de recroiser les évènements afghans avec la montée puis la chute des Talibans. Un livre parfois cru, parfois dur, mais envoûtant très certainement…

 

 

 

 

livre v 2306152

 

 

 

Khaled Hosseini. Ainsi résonne l’écho infini des montagnes. Paris : 10|18, 2014. 495 p.

 

 

 

 

Long roman que celui de Parinoush Sanie, qui retrace ici la vie de Massoumeh, Iranienne qui va vivre tous les bouleversements de son pays, en proie aux traditions les plus barbares comme au modernisme le plus poussé pour un pays de cette région. A 16 ans, et grâce aux avancées du shah d’Iran, Massoumeh peut aller à l’école sans voile et entrevoir un avenir radieux, aux côtés de ces frères plus frileux qu’elle à vivre cette modernité, et de ses parents. Mais au fil des événements politiques et des changements d’idéologie, la jeune fille va devoir se marier contre sa volonté à un homme engagé contre le régime. Petit à petit, elle va se rebeller et chercher par tous les moyens à poursuivre ses études, à travailler, et à élever ses enfants dans des principes de liberté et de tolérance, souvent difficiles à faire valoir dans la société iranienne. Malgré les difficultés, elle restera dans son pays natal auquel elle voue un profond attachement, et tentera d’y trouver paix et quiétude. Un roman révoltant par certains aspects, mais qui inspire également le respect devant la difficulté de se rebeller et de faire face.

 

 

 

livre v 2306156

 

 

Parinoush Saniee. Le voile de Téhéran. Paris : Robert Laffont, 2015. 558 p. 23 €

 

 

 

 

Le récit qui suit retrace la vie d’Ajay, jeune indien émigrant aux Etats-Unis avec ses parents et son frère aîné Birju. Le choc des cultures, révélateur pour ce dernier, va plonger Ajay dans d’interminables interrogations sur sa place dans une société qu’il a du mal à apprivoiser. La réussite de Birju va s’effondrer au cours d’un accident qui le laissera dans un été végétatif, coupé du monde et de sa famille qui, peu à peu, se délite. Ajay se trouver confronté à une mère toute entière tournée vers ce premier fils privé d’avenir et à un père préférant se noyer dans la boisson. Face à ces événements qu’il ne maîtrise pas, Ajay va se plonger dans les livres, ceux d’Hemingway, pour tenter de comprendre le monde et s’y trouver sa place. Très âpre, « Notre famille » résonne vrai des sentiments de ce jeune homme jeté dans la vie sans beaucoup d’aide. Akhil Sharma a su nous transmettre sa difficulté à faire se côtoyer les deux cultures indienne et américaine, tout en se penchant sans concession sur les tourments d’une famille courageuse.

 

 

 

 

livre v 2306154

 

 

Akhil Sharma. Notre famille. Paris : Editions de l’Olivier, 2015. 221 p. 19,50 €

 

 

 

« Demain, le soleil » porte bien son nom. Car malgré des aspects noirs et des scènes d’horreur, nous voici en présence d’un livre dont la principale fonction est d’apporter l’espoir. Nous voici partis en Sierra Leone, après la guerre civile qui a détruit le pays. Trois anciens, revenus dans leur village, décident de tout faire pour le reconstruire, accompagnés en cela par les deux jeunes instituteurs Bockarie et Benjamin. Le chemin, semé d’embûches, les fera rencontrer des victimes de la guerre, du côté civil comme militaire, avec entre autres les anciens enfants-soldats qui tentent de faire oublier leur passé. Les survivants essayent de revivre ensemble, malgré le manque de nourriture et de travail, l’alcoolisme, la rancœur… Véritable fable sur le pouvoir que l’humanité a de se reconstruire, ce second roman porte en lui la force de son auteur, confronté aux massacres, qui a dû trouver la force de survivre et de renaître malgré les souvenirs et les absents. Un livre d’espoir !

 

 

livre v 2306155

 

 

 

Ishmael Beah. Demain, le soleil. Paris : Presses de la Cité, 2015. 280 p. 20.50 €

 

 

 

 

Partons enfin pour la Chine millénaire à la poursuite d’Elvira de Poulain. En 1923, cette femme d’affaire indépendante va se trouver plongée dans un voyage au cœur de la mafia, des trafics d’opium, des empereurs… Avec sa nièce Fernanda, son serviteur Biao et une foule de personnages tous plus mystérieux les uns que les autres, elle va partir à la recherche d’un trésor pour lequel elle devra résoudre des énigmes et déjouer de nombreux pièges. L’auteure nous plonge au cœur d’un monde aux décors grandioses, avec de belles descriptions et une Histoire (la grande !) très présente. Une bonne occasion de découvrir la culture chinoise.

 

 

livre v 2306153

 

 

 

 

Mathilde Asensi. Le pays sous le ciel. Paris : Folio, 2014. 578 p.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer