Autres journaux :



samedi 4 juillet 2015 à 10:11

6ème édition du festival des Queulots Folies (Lancé hier soir mais notre compte-rendu en deux langues!

Ouverture avec Babayaga à l’E.C.L.A. !



 

Ce soir, Alain Philibert, maire de Saint-Vallier, et Daniel Meunier, maire adjoint à la culture, ont officiellement lancé la sixième édition des « Queulots Folies », un festival d’été dédié en grande partie aux enfants… mais également aux grands.

 

 

 

L’année scolaire est maintenant terminée et quoi de mieux qu’un festival estival pour commencer les vacances ?! Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel festival ; celui-ci est porteur d’une grande mission, celle de mettre l’imaginaire entre les mains des enfants, et par ce biais, d’ouvrir les portes d’un monde merveilleux d’émotions, de rêves et de réflexions.

 

 

« Les Queulots Folies » mettra l’accent sur la signification non négligeable de la fiction dans notre monde moderne, montrant comment celle-ci nous emmène dans des endroits exceptionnels, d’où personne ne part indemne. Elle nous fait voir la beauté et expérimenter la magie, nous rendant ainsi insatisfaits de notre monde, et plus passionnés et armés que jamais pour le rendre meilleur.

 

 

Ce festival mettra également en avant l’importance de lire des contes de fées et de croire en ces derniers. L’importance de voyager dans d’autres mondes, d’ouvrir nos yeux et nos cœurs à l’inattendu, à l’étrange, et à la différence.

 

 

Il s’agit exactement de ce que Neil Gaiman, écrivain et penseur anglais, a développé lors d’une récente conférence (lundi 14 octobre 2014) pour The Reading Agency au Barbican à Londres.

 

 

Il a dit :

 

 

« La fiction peut vous montrer un monde différent. Elle peut vous emmener là où vous n’êtes jamais allés. Et une fois que vous vous serez rendus dans d’autres mondes, comme ceux où l’on mange des fruits de contes de fées, vous ne pourrez pas être entièrement satisfait du monde dans lequel vous avez grandi. L’insatisfaction est une bonne chose : les personnes insatisfaites peuvent changer et améliorer leurs mondes, les rendre meilleurs, les rendre différents. (…)

 

Nous tous – adultes et enfants, écrivains et lecteurs – avons une obligation de rêver. Nous avons une obligation d’imaginer. C’est facile de prétendre que personne ne peut rien changer, que nous sommes dans un monde où la société est immense et l’individu un moins que rien : un atome dans un mur, a grain de riz dans une rizière. Mais la vérité est que les Hommes changent leurs mondes encore et encore, les Hommes façonnent le monde de demain, et ils le font en imaginant que les choses peuvent être différentes. (…)

 

Un jour, on a demandé à Albert Einstein comment on pouvait rendre nos enfants intelligents. Sa réponse était à la fois simple et sage. « Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, » a-t-il dit, « lisez leur des contes de fées. Si vous voulez qu’ils soient plus intelligents, lisez leur plus de contes de fées. » Il avait compris la valeur de la lecture et de l’imagination. J’espère que nous pourrons donner à nos enfant un monde dans lequel ils liront, et auxquels on lira, et où ils imagineront, et comprendrons. »

 

– Neil Gaiman

 

 

Le festival a commencé ce soir avec Babagaya, inspire d’un conte russe racontant le voyage initiatique d’une petite fille, et à la fin duquel elle aura vaincu ses peurs et forgé son identité.

 

 

Un très beau voyage qu’elle a partagé avec de – déjà – nombreux enfants et parents présents ce soir.

*

 

Samedi et dimanche accueilleront beaucoup d’autres animations, ouvrant la voie à l’imagination et à la créativité. Ces animations comprennent :

 

 

– Les ‘Ateliers de marionnettes à taille humaine’ à manipuler à deux, promettant de beaux échanges et une complicité à toute épreuve

 

– Babs le clown & son manège à pédale de Montélimar

 

– Les roulottes itinérantes directement venues d’Allemagne pour offrir un instant – perdu dans le temps – dans le monde des rêves

 

– Jeux de l’Agora

 

 

Et bien d’autres encore !

 


 

 

 

Opening of the 6th edition of ‘Les Queulots Folies’ festival with Babayaga at E.C.L.A. (EN)

 

 

Tonight, Alain Philibert, the mayor of Saint-Vallier, and Daniel Meunier, his deputy mayor appointed to cultural affairs, officially launched the sixth edition of ‘Les Queulots Folies’, a summer festival mostly dedicated to children… but also to adults.

The school year is now over and what else but a summery festival to kick off the holidays?! But careful, this is not just any festival; it is one having a great mission, that of putting the imaginary between the hands of children, and this way, opening the doors to a wonderful land of emotions, dreams and reflections.

 

 

‘Les Queulots Folies’ will highlight the great meaning of fiction in our modern world, showing how it makes us travel to wonderful places one never leaves untouched. It makes us see beauty and experience magic and therefore leaves us discontent with the world we come from, and eager and armed to change it for the better.

 

 

This festival will underline the importance of reading fairy tales and believing in them. The importance of traveling to other worlds, of opening our eyes and hearts to the unexpected, the unexplained and to anything that’s different.

 

 

It is exactly the idea Neil Gaiman, a British writer and thinker, developed in a recent lecture for the Reading Agency, delivered on Monday October 14 (2014) at the Barbican in London.

 

 

He said :

 

 

‘Fiction can show you a different world. It can take you somewhere you’ve never been. Once you’ve visited other worlds, like those who ate fairy fruit, you can never be entirely content with the world that you grew up in. Discontent is a good thing: discontented people can modify and improve their worlds, leave them better, leave them different. (…)

 

We all – adults and children, writers and readers – have an obligation to daydream. We have an obligation to imagine. It is easy to pretend that nobody can change anything that we are in a world in which society is huge and the individual is less than nothing: an atom in a wall, a grain of rice in a rice field. But the truth is, individuals change their world over and over, individuals make the future, and they do it by imagining that things can be different. (…)

 

Albert Einstein was asked once how we could make our children intelligent. His reply was both simple and wise. « If you want your children to be intelligent, » he said, « read them fairy tales. If you want them to be more intelligent, read them more fairy tales. » He understood the value of reading, and of imagining. I hope we can give our children a world in which they will read, and be read to, and imagine, and understand.’

 

– Neil Gaiman

 

 

The festival started tonight with Babagaya, inspired by a Russian tale telling the initiatory journey of a little girl, at the end of which she has vanquished her fears and forged her identity.

 

 

A beautiful journey she shared with the already numerous children and parents, present tonight.

 

 

Saturday and Sunday will welcome lots of other animations, paving the way to imagination and creativity. These animations include :

 

 

– ‘A workshop of human-sized marionettes’ that are to be manipulated by two persons, which promises to create beautiful exchanges and unfailing complicity

 

– The clown Babs & his pedal-powered carousel from Montélimar

 

– Itinerant caravans from Germany, come to offer a moment – lost in time – in the land of dreams

 

– Games of Agora

 

 

And many others !

 

 

Marie

 

 

ino queulot 0407152

 

 

ino queulot 0407153

 

 

 

ino queulot 0407154

 

 

ino queulot 0407155

 

 

ino queulot 0407156

 

 

ino queulot 0407157

 

 

ino queulot 0407158

 

 

ino queulot 0407159

 

 

ino queulot 04071510

 

 

ino queulot 04071511

 

 

 

ino queulot 04071512

 

 

ino queulot 04071513

 

 

ino queulot 04071514

 

 

ino queulot 04071515

 

 

ino queulot 04071516

 

 

ino queulot 04071517

 

 

ino queulot 04071518

 

 

ino queulot 04071519

 

 

ino queulot 04071520

 

 

ino queulot 04071521

 

 

ino queulot 04071522

 

 

ino queulot 04071523

 

 

ino queulot 04071524

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer