Autres journaux :


samedi 10 octobre 2015 à 07:27

TSB 2015 : foyer des Peupliers, du Gateau de barbarie

Des p’tits trous, des p’tits trous, toujours des p’tits trous



 

Frédéric Gateau à la manivelle, à la voix, au spectacle et aux perforations. Oui parce que si certains tracent des notes sur une partition, lui il les perfore sur des bandes de carton. Un poinçonneur des lilas doublé troubadour chaleureux.

 

 

Son orgue de barbarie Odin possède 44 touches, 118 flutes avec registres, et, comme le dit Frédéric Gateau, il s’agit d’un véritable orchestre symphonique à lui tout seul.

 

Et son orgue on sent que Frédéric l’aime, que ce n’est pas un simple instrument, mais une partie de lui. Ils forment un vrai duo à eux deux. Comme certains violonistes avec leur engin.

 

 

Frédéric Gateau ne fait pas que tourner la manivelle avec maestria, c’est un vrai musicien accordéoniste, guitariste, c’est aussi un vrai chanteur dont la voix chaude emballe littéralement les résidents du foyer des peupliers.

 

 

Et le répertoire est riche : Trenet, Aznavour, Nougaro, Scotto et Claveau, Renoir et Van Parys, Edith Piaf, etc.

 

 

Et quand on dit un vrai musicien, un vrai chanteur, Frédéric Gateau, joue autrement qu’en solitaire.

 

Avec le trio Rue De Lappe il interprète les grands Auteurs de La Chanson française tels que Reggiani, Brel, Brassens, Caussimon, Vian, Perret, Barrier, Trenet, Bourvil, Lemarque, Mouloudji, etc. Il est accompagné dans ces moments-là d’Emilio ARMILLES à la guitare et au Chant, et de Pascal BRENOT à la contrebasse et au Chant.

 

Mais il n’y a pas que le trio ou le seul en scène dans la vie, il y a aussi le Duo Rue Lepic avec simplement Emilio ARMILLES.

Tout ça sent Paris, la bastille, la butte, le petit peuple et les chanteurs de rue, la tradition populaire, les bals, chez temporel si intemporel.

 

 

Et puis il y a la création d’arrangements musicaux sur cartons et papiers perforés pour divers Orgues de barbarie à lecture pneumatique et mécanique, la réalisation de  » compositions, arrangements  » pour le cinéma, le théâtre, le court-métrage et pour de nombreux auteurs, compositeurs, musiciens et interprètes, l’accompagnement « scène ou studio » à l’accordéon ou à l’orgue de barbarie.

 

 

Frédéric Gateau est un artiste multicarte…perforées.

 

L’éclectisme du TSB se constate là aussi.

 

 

Et le public ne s’y trompe pas et apprécie vraiment pendant une heure sans faiblir l’artiste. Bel après-midi pour les résidents du foyer des peupliers alors que le soleil se met de la partie dehors.

 

 

Pour en savoir plus : http://frederic.gateau.free.fr

Et pour lui écrire : frederic.gateau@free.fr

 

Gilles Desnoix

 

 

tsb peuplier 1010156

 

tsb peuplier 1010152

 

 

tsb peuplier 1010153

 

 

tsb peuplier 1010154

 

 

tsb peuplier 1010155

 

 


tsb peuplier 1010157

 

 

tsb peuplier 1010158

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer