Autres journaux :



vendredi 4 mars 2016 à 16:33

DJ HAMIDA, DU PARC SALENGRO AU DISQUE D’OR : ITINÉRAIRE D’UN MONTCELLIEN QUI MONTE

DJ Hamida est devenu célèbre en 2014, avec le Tube «Déconnectés» qui cumule à plus de 70 millions de Vues sur la plate forme YOUTUBE..




Flash-back. Il y a 30 ans, Hamed poussa ses premiers cris. Ce natif de Meknès au Maroc est arrivé très tôt en France. Une enfance heureuse au Parc Salengro à Montceau-Les-mines, entouré de se famille aimante et de ses amis avec qui, il passe la majeure partie de son temps libre. Très vite à 14 ans, la musique devient une passion pour lui, et sous l’influence d’un aîné DJ, connu sous le nom de DJ Guids, il se met aux platines et tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il ne le fera pas qu’à moitié. Quand certains vont jouer au foot au milieu du quartier, Hamed s’isole avec ses platines. La passion, ça ne se commande pas, ça se vit. Ne comptant pas ses heures de travail, il devient peu à peu de plus en plus reconnu pour ses talents, tout du moins localement. Son nom est tout trouvé, ce sera DJ Hamida.

 

bull 0403163

 

 

 

Ses références musicales apparaissent comme cohérentes avec l’époque et le milieu social dans lequel a grandi l’artiste au grand coeur. DJ Abdel et surtout Cut Killer, deux DJs connus de tous les puristes de rap à la fin des années 90, voilà pour ceux qui l’ont amené à être là où il se trouve. Et aujourd’hui DJ Hamida est très haut, signé par UNIVERSAL en 2015, ce n’est pas rien. Itinéraire d’un enfant qui transforme en or tout ce qu’il touche.

Excellant dans l’art du raï’n’b/house, DJ Hamida s’est rapidement fait un nom dans les clubs avant d’attirer l’attention de nombreux artistes urbains du paysage musical Français. C’est en 2004 qu’il se décide à quitter Montceau pour prendre son destin en main. D’abord sur Paris dans des clubs, où il livre des prestations de choix, qui lui ouvrent rapidement les portes de bien d’autres clubs et ce partout en France. Accompagné d’une équipe proche et solide mêlant amis et famille, il distille les sons comme Curry met des trois points. Le Meknessi Style est en marche.

 

 

 

Parallèlement à ces shows réguliers, il sort en 2004 son premier opus, une compilation «Funk R’n’B», jusqu’en 2013, il restera indépendant, se refusant de signer dans une maison de disque, ce n’est pas encore l’heure se dit-il. Bien lui en a pris. Il distribue même gratuitement ses premières mix tapes, preuve si il en faut que l’argent n’est pas et ne sera jamais son moteur.

 

 

 

En France, il s’impose rapidement comme le DJ numéro un du genre, tandis que son talent fait également vibrer au Maroc, allant jusqu’à recevoir en 2011 les félicitations de sa Majesté le Roi du Maroc, pour le titre « Bienvenue au Maroc », hymne au Tourisme dans le Pays, chanté par son frère, KALSHA. Au Maroc justement, il collabore au fil de ses mix avec plusieurs artistes locaux comme Jalal El Hamdaoui, Cheba Maria, Najat Ataabou ou encore Douzi pour les plus initiés.

 

 

Clip Bienvenue au Maroc (14M vues) : https://www.youtube.com/watch?v=rjvTZDd67oQ

 

 

bull 0403162

 

 

 

C’est sa série de Mixtape « À la bien Mix Party » qui va l’emmener tout en haut. Sorti en 2013 pour la première édition, celle ci est téléchargée à 60000 exemplaires. L’édition 2014 fera le Buzz. Porté par le single « Déconnectés » avec Kayna Samet, Lartiste et Rim-K du 113, l’album est l’un des grands succès de l’été 2014. Ce single compte plus de 72 Millions de Vues sur Youtube, ce qui est comparable à nombre d’artistes internationaux. Énorme, le buzz est contagieux et DJ Hamida voit les sollicitations se multiplier, les artistes du genre voulant tous collaborer avec lui également.

Le tube de l’été 2014 : https://www.youtube.com/watch?v=udLAAc6H-bI

 

 

 

C’est cette même année 2014 où il signe pour la première fois en maison de disque, chez SIX O NINE, ce qui lui ouvre les portes des radios (dont SKYROCK) et permet à ses albums d’être distribués en FNAC. La consécration viendra en 2015 avec une signature chez le mastodonte du genre : UNIVERSAL, celui qui produit les plus grands. Montceau ==> UNIVERSAL, le chemin n’est pas anodin et surtout pas à la portée de tous. Porté par son talent et son travail, Hamed est arrivé là où il le souhaitait. Ce soir il se produira à Montceau, dans sa ville natale (au Maya Bay), car jamais il n’oubliera d’où il vient.

 

 

 

Hamed se produit partout, aussi bien en France qu’au Maroc, ou encore dans les DOM-TOM, le reste du Maghreb, le Liban, la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, le Canada, Dubaï.. Pas mal pour le petit gamin du Parc Salengro.

 

 

Ce garçon, toujours très humble, que le succès n’a pas transformé, revient très souvent dans sa ville Montceau, là où il a poussé, là où il a su construire son destin. Pour le connaitre un petit peu, je peux affirmer que c’est une personne généreuse, sociable, sympathique et qui est resté toujours les pieds sur Terre. Les « Groupios », comme il les appelle, doux surnom donné à ses fans les plus envahissants, n’ont pas finit de faire des petits.

 

Retrouvez DJ Hamida au platine ce soir, en exclusivité au Maya Bay à Montceau Les Mines.

Mustapha Sofi

 

 

 

 

 

bull 0403164

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “DJ HAMIDA, DU PARC SALENGRO AU DISQUE D’OR : ITINÉRAIRE D’UN MONTCELLIEN QUI MONTE”