Autres journaux :


jeudi 14 avril 2016 à 07:19

7ème 7 ans, l’âge de raison ? Festival OMB

Outre-mer en bourgogne en plein développement



 

Ce soir 13/04/2016 au pôle associatif de la sablière, il y a du monde au lancement du programme du 7ème festival Outre-mer en Bourgogne.

Il y a des élus, outre bien sûr Christiane Mathos, Marie Thérèse Frizot qui représente le Conseil Départemental et son Président, Daniel Galanty qui représente Mme Jarrot retenue par d’autres obligations, Lilian Noirot conseiller municipal de Montceau et conseiller régional ; Jean Louis Savetier adjoint à la culture de Blanzy; Bernard Labrosse Maire de Toulon sur Arroux et Nathalie Chapuis son adjointe chargée des affaires scolaires, périscolaires et extra scolaires ; Marie-Noëlle Dazy, adjointe au maire chargée de l’éducation et de l’action sociale.

 

 

On trouve aussi des enseignants dont la principale du collège Jean Moulin, Mme Bonnard, Samuel Jaudon, prof de français et cheville ouvrière du projet théâtre « esclaves », et puis les sponsors, les présidents et présidentes d’associations partenaires.

 

 

 

Lorsque la musique entrainante est arrêtée, Christiane Mathos entre dans le vif du sujet en remerciant individuellement ou presque toutes les personnes présentes. Elle présente le programme et le commente, après avoir mis en valeur une jeune stagiaire qui a beaucoup aidé à la réalisation du programme, de la page Facebook et de certaines affiches. https://www.facebook.com/LesAmisDesAntilles71.

 

 

 

N’hésitez pas à aller sur le site vous trouverez énormément de renseignements, c’est très convivial et ludique.

 

 

 

7 ans, l’âge de raison pour ce festival qui a fait ses preuves, tant et si bien que maintenant il s’ancre dans tout le département sur la route de l’abolition de l’esclavage.

 

 

 

bom 1404168

 

Entre les villes où se passent des animations et celles où l’on rend hommage on compte : Montceau, Ameugny, Blanzy, Chalon sur Saône, Chamblanc, Cluny, Cormatin, Digoin, Génelard, Macon, Paray le Monial, Saint Point, Toulon sur Arroux. L’âge de raison aussi parce qu’un niveau a été franchi en s’associant Philippe Pichot chef de projet « route des abolitions de l’esclavage »,  membre du Comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.

 

 

 

Le programme est copieux du 7 au 14 mai 2016. Alors à vos agendas, prenez des notes.

 

 

 

Samedi 7 mai : 9h00 Point presse, 10h/13h00 parade du festival, animations centre-ville, 16/18h00 ADJ musique, initiation danses Bélé, 20h30 concert d’Annick Ozier Lafontaine à l’embarcadère. Seul spectacle payant. 10€ pré-vente, 15 tarif normal, groupe par 10, 8€

 

 

Dimanche 8 : Journée mémoire Pierre Moreau à Paray 11h00 grand-messe solennelle à la basilique de Paray le monial. 14/18h00 Syndicat des mineurs Montceau, expo vente artisanale avec 20 exposants. Animations et tables rondes.17h00 spectacle Bélé.

 

 

Lundi 9 : Journée mémoire Général Laveaux Génelard 9/11h00 école maternelle contes créoles, 14h30 pièce de théâtre Esclaves collège Jean Bouveri. Ville de Digoin. 14/16h00 salle des fêtes de Digoin, restitutions des réalisations des écoles, projection d’extraits du film Toussaint Louverture, Zouk animation 18h00 cérémonie officielle et vin d’honneur à la bibliothèque

 

 

Mardi 10 : Journée mémoire (nationale) de l’abolition de l’esclavage 9h/11h00 Ecole des oiseaux Montceau contes créoles, Toulon sur Arroux, 10h30 dépôt de gerbe, 17h00 salle des fêtes court métrage sur l’esclavage avec association Cipango, 16h00 Chamblanc commémoration des forêts mémorielles de Jallanges, Seurre et Chamblanc

 

 

Mercredi 11 : 9h30/10h30 Montceau Embarcadère contes créoles et danses Bélé, 15h00 ADJ petite Halle Film Victor Scoelcher, contes créoles, 17h30 dépôt gerbe monument au mort, 18h30 ADJ cérémonie officielle, 20h30 ADJ auditorium pièce de théâtre « Esclaves ».

 

 

Jeudi 12 : date anniversaire décès Général Laveaux, Cormatin 10h00 messe en souvenir Général Laveaux, 11h00 Conférence Philippe Pichot, 15h00 château pièce « Esclaves »19h00 Montceau ADJ projection « Toussaint Louverture »

 

 

Vendredi 13 : Journée mémoire Lamartine 9h/10h30 dépôt de gerbe tombeau de Lamartine à Saint Point, 11h30 Macon visite musée Lamartine, 12h30 réception officielle à la préfecture, 15h00 Conseil départemental pièce théâtre « Esclaves »

 

Samedi 14 : 21h00 concert avec groupe Café soleil, défilé costumes d’antan et danses folkloriques.

 

 

Le festival a franchi un niveau et thématise ses journées dans le cadre d’un vrai travail de mémoire personnalisé.

 

 

D’abord Pierre Moreau. Ce natif de qui a vécu de 1620 à 1660, protestant, a été un abolitionniste d’avant-garde de l’esclavage. Ses écrits restent et sont exemplaires dans ce domaine.

 

 

 

Ensuite le Général Laveaux. Étienne Maynaud de Bizefranc de Lavaux, né le 8 août 1751 à Digoin et mort le 12 mai 1828 à Cormatin (Saône-et-Loire). Ce révolutionnaire, devenu ami de Toussaint Louverture, est un général de division et un homme politique de la Révolution française qui a été gouverneur de Saint Domingue, Commissaire du directoire à la Guadeloupe en 1799, mis aux arrêts pour défendre des positions trop favorables aux Noirs, Député de Saône et Loire.

 

 

 

Alphonse de Lamartine, né à Mâcon le 21 octobre 1790 et mort à Paris le 28 février 1869, qui outre le poète, romancier, dramaturge et prosateur grandissime que nous connaissons était l’homme politique qui signa le décret d’abolition de l’esclavage du 27 avril 1848.

 

 

 

Les forêts mémorielles de Jallanges, Seurre et Chamblanc sont composées d’arbres portant les noms des esclaves noirs qu’Anne-Marie Javouhey libéra en 1838 dans le village de Mana en Guyane. Village qu’elle avait fondé avec cinquantaine de personnes de son village de Chamblanc, 26 sœurs de son ordre. Il s’agissait d’un village expérimental pour initier à la citoyenneté (former, alphabétiser, évangéliser…) 185 esclaves dont on lui a donné la charge. Anne-Marie Javouhey est la fondatrice de l’ordre des sœurs de Saint-Joseph de Cluny.

 

 

 

Un beau programme comprenant ce qu’il faut de spirituel, d’histoire et de philosophie en plus des activités festives. On sent que le festival prend de l’ampleur, de la « moelle ».

 

 

 

Mme Frizot dans son intervention salue le travail effectué au cours des années, la volonté, l’abnégation et la capacité de progression et d’évolution de l’association, de sa présidente et de tous ses membres.

 

 

 

Comme nous sommes chez les amis des Antilles un délicieux buffet a été préparé pour offrir le verre de l’amitié. Chaleur Garantie.

 

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

bom 1404162

 

 

bom 1404163

 

 

bom 1404164

 

 

bom 1404165

 

 

bom 1404166

 

 

bom 1404167

 

 

 

bom 1404169

 

 

bom 14041610

 

 

bom 14041611

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “7ème 7 ans, l’âge de raison ? Festival OMB”

  1. roussillon dit :

    Le matin du 07 mai, tintamarre en ville garanti…le soir plus cool avec piano violon…places à 10 euros…dès demain samedi 16 avril s’attendre à être démarché au marché de Montceau !!