Autres journaux :


samedi 16 avril 2016 à 09:51

Avec « Orphée aux enfers » à l’embarcadère VOIR NOTRE VIDEO

Herse IV vous emmène au Paradis



Hier soir la générale a débuté à 20h00 devant la presse et des « invités ». Françoise Ravier tient le rôle de l’Opinion publique, elle est présente le doigt accusateur tendu vers la foule

 

 

L’Opinion Publique
Qui je suis ? – du théâtre antique
J’ai perfectionné le chœur,
Je suis l’opinion publique,
Un personnage symbolique,
Ce qu’on appelle un raisonneur.
Le chœur antique en confidence
Se chargeait d’expliquer aux gens
Ce qu’ils avaient compris d’avance
Quand ils étaient intelligents.
Moi, je fais mieux. J’agis moi-même
Et prenant part à l’action,
De la palme ou de l’anathème
Je fais la distribution.
Que prenne garde à moi la femme
Qui voudrait tromper son époux
Et que se garde aussi l’époux
Qui ferait des traits à sa femme ! …
C’est aux personnages du drame
Que je parle. Rassurez-vous !
Voici venir notre Eurydice
Je pars : mais je suis toujours là,
Prêt à sortir de la coulisse,
Comme un deus ex machina !

 

 

 

herse 1604169

 

 

 

 

Elle sort et l’orchestre mené à la baguette par Alexandre Herviant attaque l’ouverture.

 

 

 

Un pur moment de bonheur, avec inclusion de French cancan… Exécution nerveuse et colorée, Offenbach est bien servi et avec chaleur.

 

 

 

Orphée aux enfers c’est un opéra Bouffe, le sujet ne donnerait pas envie de se tordre de rire s’il ne s’agissait d’une satire de la mythologie, avec histoire de cocu, de mouche, de dieux jaloux les uns des autres, de bacchantes, etc., Mais on retrouve aussi, en dehors de l’opinion publique, le conseil municipal.

 

 

Après l’ouverture il y a le chœur des bergers et une scène du conseil municipal qui est rappelé à l’ordre par l’opinion publique. C’est y pas contemporain, ça ?

 

 

 

C’est enlevé, drôle, impertinent et servi par des acteurs, chanteurs et chœurs très impliqués. Dans la distribution on trouve dans le rôle d’Eurydice une soprano professionnelle, Cécile de Boever. http://cecile.deboever.free.fr/

 

 

En 10 ans cette artiste qui chante dans 4 langues s’est produite dans des salles et des festivals très importants, comme à Berlin, Toulouse, Montpellier, Dresde, Postdam, Aix en Provence, Salzburg. C’est une des valeurs montante de la scène lyrique.

 

 

 

Des grands noms encore, David Guerrier (https://fr.wikipedia.org/wiki/David_Guerrier), Corentin Backès un ténor de haut niveau. https://www.operamusica.com/tenor/corentin-backes/#biography

 

 

Un spectacle de haute tenue avec la musique magique d’Offenbach dans une Mise en scène: Julien Lamour. A ne manquer sous aucun prétexte. Tout ce que fait Herse IV mérite largement l’enthousiasme que ses prestations soulèvent.

 

 

 

Donc rappelons 2 représentations le samedi 16 avril à 20 h 30 et le dimanche  17 Avril 2016 15 h 00 à l’Embarcadère pour les 65 ans de la Compagnie Herse IV.

 

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

herse 1604162

 

 

herse 1604163

 

 

herse 1604164

 

 

herse 1604165

 

herse 1604166

 

 

herse 1604167

 

 

herse 1604168

 

 

 

herse 16041610

 

 

herse 16041611

 

 

 

 

herse 16041612

 

 

herse 16041613

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Avec « Orphée aux enfers » à l’embarcadère VOIR NOTRE VIDEO”

  1. yop71 dit :

    on oublie souvent les musiciens cachés dans la fosse………il y a aussi des professionnels …….vous entendrez l excellent son de Violin-Art , Nelly Loustau , Violoniste professionnelle a Blanzy qui a travaillé 20 ans a l Opera de Dijon
    http://www.violin-art.fr/

  2. dolmen dit :

    tout à,fait d »accord. l’orchestre est vraiment partie intégrante du succès d’orphée . Quel plaisir de jouer une oeuvre pareille!!!!!!!!!!tant dans la fosse que sur la scène