Autres journaux :


mercredi 11 mai 2016 à 18:43

Vendredi 13 mai 2016 à 20h30 à l’ECLA à Saint-Vallier, danse contemporaine

La substantifique moelle de SubsTANCe



Il est possible qu’à la fin du spectacle « Echo », vendredi 13 mai 2016 à l’Espace culturel Louis Aragon à Saint-Vallier, dans l’esprit du public, tout ne soit pas très clair ou sombre-obscur.

 

Car entre la vision mythologique d’où est tirée cette création artistique et la vision contemporaine qui se déroulera sous vos yeux, des questions subsisteront. Quelle substantifique moelle pourra-t-on tirer de cette rêverie d’un soir dont émergent la solitude et l’isolement ? Et même sans connaître la version d’Ovide du monde mythologique, la frustration, le désir et l’abandon ne vous laisseront pas insensibles. Echo et Narcisse, deux êtres qui s’aiment mais c’est l’échec. Tout le monde comprendra car tout le monde a vécu ces moments, d’où la vision contemporaine. « On ne cherche pas à être obscur ou sombre, on cherche à être touchant » explique Jérôme Besson, le musicien de la compagnie. Touché et presque gagné !

 

 

dan 10 05 161

 

 

 

« Echo » est une création, la dernière de la saison à l’ECLA. Depuis lundi dernier, la compagnie SubsTANCe qui vient de Cluny, est en résidence à Saint-Vallier et met ainsi une touche finale au spectacle avant « la première » qui aura donc lieu ce vendredi. « Cela fait un an que nous travaillons dessus » souligne Jérôme Besson qui s’est totalement impliqué dans l’écriture de la musique, lui le compositeur-interprète autodidacte. Il aime avant tout les sons, pas nécessairement celui des instruments. Il recherche une osmose entre la musique, la lumière et le mouvement. Mozart aurait apprécié.

 

Et puis un jour Jérôme a rencontré Renata Kaprinyak, danseuse hongroise. Ensemble ils ont collaboré sur un premier spectacle et décidèrent, dans la foulée, de créer la compagnie SubsTANCe en 2014. Et « TANC », en hongrois veut dire « danse ». La danse est une substance dont on ne pourrait se passer ! Renata a eu l’idée d’ « Echo », Jérôme celle de la musique et Gilles Faure a pris en charge la lumière et la scénographie. Une jeune compagnie, certes mais qui a déjà reçu les éloges de ses pairs, voilà pourquoi, Gilles Galera, le programmateur à l’ECLA « nous a fait confiance » souligne Jérôme Besson. Pas de doute, « Echo » aura l’écho qu’il mérite, l’ECLA se faisant caisse de résonance. Une communication parfaite.

 

Jean Bernard

 

Création Echo avec la compagnie SubsTANCe, danse contemporaine, à 20h30, vendredi 13 mai 2016 à l’ECLA à Saint-Vallier.

 

Infos et réservations : 03 85 67 78 22

 

 

dan 10 05 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer