Autres journaux :



samedi 2 juillet 2016 à 08:13

Ouverture du 7e festival des Queulots folies à Saint-Vallier

Juste fantastique !



Lui-même l’a été. Petit, on l’appelait « queulot » dans sa famille. Alain Philibert, le maire de Saint-Vallier a gardé son regard d’enfant, cette faconde de « queulot » qui touche directement au cœur, sans détours ni forfanterie exagérée. Alors d’une manière simple mais très explicite, il a ouvert hier soir officiellement le 7e festival des queulots folies par ces mots : « Mesdames, messieurs, restez queulots » !

 

 

Oui, ce festival est destiné à la jeunesse. Oui, il est possible de rire, s’amuser et, par la même occasion, ouvrir des yeux sur les choses de la vie qu’un enfant traverse au quotidien sans toujours en comprendre le sens. « Les queulots folies » sont l’expression même d’une propension à donner des clés aux enfants qui voudront bien les introduire dans les serrures et trouver, non pas nécessairement la réponse, mais un cheminement qui apportera un éclairage. La programmation des spectacles va dans ce sens, bien au-delà du traditionnel « menu enfant » stéréotypé, sans saveurs et sans goûts, rappelait, il y a peu, Gilles Galera (le programmateur à l’ECLA). « Ici (au festival), nous voulons faire découvrir aux enfants différents esthétismes artistiques ».

 

 

queulot 02071616

 

Un menu enfant qui a inspiré Daniel Meunier, adjoint à la culture. Il évoquait, en s’adressant justement aux enfants, les repas et les loisirs pour qu’ils comprennent que « tout est question d’ingrédients ». Qu’un repas préparé par papa ou maman avec de bonnes choses c’est tout de même autre chose qu’un plat industriel ; que la télévision « peut être un danger » en opposition aux artistes qui se produisent avec amour. « Notre devoir est de vous délivrer de la qualité ».

 

La qualité, elle fut présente dès le spectacle d’ouverture avec la compagnie poudre d’escampette « Zïg et Grütt’s palace ». Les enfants agglutinés juste devant la scène n’en ont pas laissé une miette, ni les grands d’ailleurs. « Nous sommes souvent trop petits mais rarement trop grands » s’était avancé Daniel Meunier peu avant. Il avait vu juste.

 

 

Mais avant d’aller faire de beaux rêves, petits et grands ont fait connaissance avec des drôles de créatures du « Projet Nituür ». Une rencontre du troisième type à la sauce _ mais avec de bons ingrédients _ queulots folies. Auraient-ils enfin trouvé leur maison ? Réponse d’ici dimanche.

 

Jean Bernard

 

Le festival des Queulots folies à l’ECLA à Saint-Vallier se poursuit samedi 2 et dimanche 3 juillet

 

queulot 0207162

 

 

queulot 0207163

 

 

queulot 0207164

 

queulot 0207165

 

queulot 0207166

 

queulot 0207167

 

queulot 0207168

 

queulot 0207169

 

queulot 02071610

 

queulot 02071611

 

queulot 02071612

 

queulot 02071613

 

queulot 02071614

 

queulot 02071615

 

 

 

queulot 02071617

 

queulot 02071618

 

queulot 02071619

 

 

queulot 02071620

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer