Autres journaux :



jeudi 7 juillet 2016 à 08:27

Du côté de la librairie…

Envie de lire… de tout



Des histoires d’amour, des polars, des bluettes, des introspections… un florilège avant l’été pour tous les goûts !

 

 

Malgré la chaleur de l’ile où Zoé va passer un été en compagnie de la famille de Lise, une camarade de classe qui va lâchement l’abandonner, l’ambiance est plutôt froide et désagréable dans la grande maison grecque.

 

 

 

livre 1905166

 

 

 

Chargée de s’occuper d’un petit garçon dont la mère ne s’occupe pas, Zoé voit la riche famille se décomposer sous les yeux hallucinés de la sœur de Lise, Rose. Malade, cette dernière ne se contrôle plus et fait peu à peu rentrer ses proches dans un huit-clos que Zoé va subir de plein fouet. La jeune fille trimballe en effet des casseroles bien lourdes et bruyantes qui refont surface face au chaos. Ce premier roman, très prometteur, laisse une impression douce-amère de passage à l’âge adulte qui, pour d’autres raisons, n’est pas sans rappeler l’idée du roman de Sagan.

 

 

livre 0707165

 

 

 

Elsa Vasseur. L’heure bleue. Paris : Robert Laffond, 2016. 250 p. 18.50 €

 

 

 

 

Jean-Luc, galeriste parisien, reçoit la lettre d’une femme qui, avec une prose exquise, va le laisser sur une bien curieuse aventure : elle le met au défi de savoir qui elle est et de pouvoir le séduire, lui le Don-Juan, uniquement avec ses lettres. Au fil de l’échange épistolaire, Jean-Luc va s’interroger sur chaque femme qu’il côtoie ou qu’il a connu plus jeune. Cet échange le touche d’autant plus que, tout jeune, il avait écrit son amour à une fille qui l’avait tourné en ridicule. De déduction en élimination, de quiproquo en approche directe, la quête se poursuit jusqu’à laisser le jeune homme pantois et totalement amoureux, sans jamais avoir croisée celle qui tient la plume… Un rêve !

 

 

 

livre 0707167

 

 

 

Nicolas Barreau. Tu me trouveras au bout du monde. Paris : Livre de Poche, 2016. 256 p. 6.90 €

 

 

Un peu vieille France, admiratrice inconditionnelle de Romy Schneider, Mathilde vit dans le même immeuble que Lucien. Tout aussi décalé, il adore Jean-Louis Trintignant, déteste autant danser que Mathilde exècre les déguisements. Une telle proximité pourrait les rassembler, et pourtant ils ne se voient pas. Au fil des mois, nous découvrons deux personnages attachants, jamais à leur place, n’osant pas forcément affirmer leurs différences. Le hasard les mettra, peut-être, sur le même chemin, voire même sur la même piste sentimentale. Un peu cousu de fil blanc, mais tellement délicat !

 

 

 

livre 0707164

 

 

Virginie Carton. La blancheur qu’on croyait éternelle. Paris : Livre de Poche, 2016. 215 p. 6.60 €

 

 

 

Curiosité littéraire s’il est en, Nos années sauvages déstabilise en dérange dès les premières pages. Nous y découvrons une jeune étudiante, Rosemay, qui raconte son histoire et celle de sa famille. Un père, une mère, un frère et une sœur qui, pendant longtemps, ont vécu ensemble et heureux. Jusqu’à un événement « attendu » qui va briser petit à petit la vie de cette famille aux drôles de protagonistes. Car Fern, la sœur de Rosemary, n’est pas vraiment humaine et va disparaître de leur vie… Je n’en dirais pas plus sans dévoiler le cœur de l’histoire. Face à cette disparition, puis à celle de son frère, Rosemary va arrêter de parler. Jusqu’à ce jour où elle va dévoiler une histoire hors normes… Curieux et dérangeant, voici un livre à lire sans a-priori pour en saisir toute la subtilité.

 

 

livre 0707166

 

 

Karen Joy Fowler. Nos années sauvages. Paris : Presses de la cité, 2016. 365 p. 21 €

 

 

 

Cinq années viennent de passer depuis l’accident au cours duquel Rachel a été gravement blessée et où elle a perdu son meilleur ami Jimmy. Elle retrouve son ancienne bande d’amis pour le mariage de son ancien fiancé Matt qu’elle a quitté suite à l’accident. Sujette à de violents maux de tête et incapables de passer par-dessus la perte, elle se réfugie au cimetière où elle se heurte la tête. A son réveil, plus rien n’est pareil. Son père, malade d’un cancer, est guéri. Son fiancé Matt la comble de cadeaux et Jimmy… Jimmy est là, vivant. Que s’est-il passé dans le cimetière ? Dans quelle vie évolue Rachel ? Qui est vivant ? Cette belle histoire d’amour qui mêle magie et surnaturel amène Rachel aux portes de la vie et de la mort, mais surtout à trouver l’Amour qui la sauvera. Emouvant et déchirant.

 

 

 

livre 0707168

 

 

 

Dani Atkins. Une seconde chance. Paris : Cherche-Midi. 344 pages. 18.80 €

 

 

 

Premières pages, l’ambiance est donnée : Blum se débarrasse de ses parents adoptifs en les noyant volontairement, musique sur les oreilles pour ne pas les entendre crier… On apprend progressivement que tous les torts ne sont pas de son côté mais d’emblée on sent la fille « un peu » dérangée. 

 

 

Après ce décès, elle hérite de l’entreprise de pompes funèbres de ses parents…et épouse le policier qui l’a recueillie en pleurs après « l’accident ». Elle s’installe dans la vie et semble se stabiliser avec son policier et ses deux filles, famille idyllique jusqu’à un évènement déclencheur : son mari meurt sous ses yeux renversé par une voiture. Blum va alors plonger au cœur d’une enquête policière, seule (ou presque) et détruire diaboliquement des hommes. Où comment réveiller une tueuse qui sommeille dans le corps d’une maman aimante et attentive à sa famille.

 

 

Cette héroïne complètement barrée est captivante et on ne peut que l’aimer, s’y attacher, la suivre…un peu à la manière de Lisbeth dans les Millénium. Plus elle est horrible et macabre, plus on veut savoir la suite. Même si la fin de l’intrigue est un peu « téléphonée » c’est tellement bien mené qu’elle nous tient en haleine jusqu’au bout. On adore même si c’est vraiment horrible ! Hypnotique !

 

 

livre 0707169

 

 

Bernard Aichner. VengeanceS. Paris : Editions de l’Archipel, 2015.

 

 

 

 

Un voyeur filme ses victimes, toutes des femmes, avant d’envoyer la vidéo à la police. Ces vidéos ne permettent aucune identification avant de retrouver, chaque fois, la femme morte à son domicile. Si le premier meurtre met simplement dans l’ambiance, les suivants deviennent rapidement terrifiants puisque chaque fois, après la réception du film par la police, le lecteur bascule dans le domicile de la prochaine victime et « vit » le meurtre en direct… Des scènes crues, terribles, remuantes…pas pour les mauviettes !!!!

 

 

Progressivement, l’étau se referme, mêlant enquête policière, recherche psychiatrique, bévues, erreurs humaines ou professionnelles, mensonges volontaires et oublis réels… pour nous apporter le suspect sur un plateau complètement inattendu et pourtant si prévisible. Bref, depuis, je ferme les volets dès la nuit tombée pour éviter le vent dans les rideaux et la possibilité à des personnes extérieures de voir ce qui se passe chez moi ! Un thriller prenant, flippant et captivant.

 

 

 

livre 0707163

 

 

Lars Kepler. Désaxé. Paris : Actes Sud, 2016. Editions Actes noirs.

 

 

 

Ivre comme souvent, Ron le mari de Joan s’est tué en voiture. Tout commence à lors de son enterrement. Mais sa sœur de Ron, qui souhaite garder l’enfant de son frère, essaie de faire soupçonner Joan d’avoir tué son mari et passe des appels anonymes à la police…

 

 

Forte d’un physique avantageux, Joan va trouver un emploi le même jour dans un bar à cocktail, le Garden of Roses. Elle va y rencontrer toutes sortes de personnages, entre le personnel du bar et les clients. Elle se fait rapidement remarquer puis courtiser. Elle va hésiter longtemps entre Earl, vieil homme malade mais fortuné et Tom, jeune homme charmant utopiste et ambitieux. Afin de récupérer son petit garçon et de lui assurer l’avenir de son petit garçon, la raison de la jeune femme va prendre le pas sur son cœur… mais tout va déraper et rien ne va se passer comme prévu.

 

Si le roman se déroule naturellement et ne laisse en rien deviner la suite de l’intrigue, il n’est cependant pas très palpitant.

 

 

livre 0707162

 

 

James Mc Cain. Bloody cocktail. Paris : Folio policier, 2016

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer