Autres journaux :


dimanche 6 novembre 2016 à 09:07

Théâtre – Salle comble à Montceau-les-Mines pour Camille Mutin

Vingt ans et du talent !




 Sans vouloir faire offense à ses trois camarades de scène, samedi soir à l’auditorium des Ateliers du jour à Montceau-les-Mines, tous les yeux du public se sont agrippés aux lèvres de Camille Mutin, « notre » montcellienne montée à Paris pour être comédienne. La pièce _ de théâtre _ en elle-même est captivante, ne serait-ce savoir si l’accusé a bien violé et tué trois jeunes filles.

 

 

 

Possible, probable, tout laissait à penser que le mari de Edwige (Camille Mutin) est bien l’auteur, ce pervers… Bref, l’intrigue est bien menée, la chute sauf pour ceux qui connaissaient le film « Garde à vue » apporte un dernier coup de rein frénétique. Juste ce qu’il faut pour mettre le spectateur en émoi.

 

 

Alors oui, forcément, nous mettons l’accent sur Camille Mutin. Au téléphone, elle paraissait très sûre d’elle. Voix claire, posée, sans anicroches. La belle blonde aux yeux bleus jouait parfaitement son jeu le plus naturellement. Son jeu justement, sur scène, il crève l’écran (au cas où un contrat viendrait…). A vingt ans, son registre est déjà d’une grande amplitude. « Malgré son jeune âge, dans le rôle de Edwige, elle est complètement crédible. Camille a un vrai talent » soulignait Jean-Michel Bazin (l’inspecteur dans la pièce) et responsable de la structure « Cage de scène » qui gère la troupe théâtrale.

 

Camille a conquis sa terre natale. « Je viens embrasser la star » pouvait-on entendre dans le public, ce qui, déjà pour l’artiste est une belle récompense. Mais la vérité n’est pas à Montceau-les-Mines, elle se trouve à Paris où du 11 novembre au 28 janvier, tous les vendredis et samedis, il faudra remplir l’Aktéon. « La salle contient cinquante places mais nous avons quarante dates » stipulait Jean-Michel Bazin.

 

Dans un premier temps, Camille Mutin et ses camarades ont savouré leur soirée montcellienne. « Ce fut un vrai plaisir. C’était vraiment top » parvenait à déclarer la jeune comédienne entre deux embrassades. C’était « sa » soirée. Une très belle soirée.

 

 

Jean Bernard

 

 

theatre-06111616

 

theatre-0611162

 

 

theatre-0611163

 

 

theatre-0611164

 

 

theatre-0611165

 

theatre-0611166

 

theatre-0611167

 

theatre-0611168

 

theatre-0611169

 


theatre-06111610

 

theatre-06111611

 

theatre-06111612

 

theatre-06111613

 

theatre-06111614

 

theatre-06111615

 

 

theatre-06111617

 

theatre-06111618

 

theatre-06111619

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer