Autres journaux :



mardi 14 mars 2017 à 05:16

Mars en famille (Blanzy)

Magali Ripoll, la Creusotine qui a été élevée au vin de Bourgogne dans le biberon



 

Magali Ripoll, on ne la présente plus ! C’est la complice de Nagui dans l’émission « N’oubliez pas les paroles ». Vous savez la fille sympa, exubérante qui n’hésite pas à se travestir et à faire rire le public avec ses grimaces…

 

 

Dans la vie, elle est une jeune femme de bientôt 40 ans, simple et abordable et cette interview conforte tout le bien que l’on pense d’elle.

 

 

Montceau News : Êtes-vous fière de partager la scène avec Michaël Jones ?

 

 

Magali Ripoll : Fière ? Mais c’est beaucoup plus que cela ! J’hallucine ! Regardez-le, il m’écoute répondre à vos questions, rebondit dessus et c’est formidable. J’ai l’impression de discuter avec un pote. Et ce soir, j’ai cru qu’il y avait un chat noir dans la salle : je suis à la fois en panne de clavier et en panne de guitare. Et tout naturellement, Michaël m’a prêté ses propres instruments.

 

 

MN : Vous n’êtes pas tout à fait la même qu’à la télé ! Pourquoi ?

 

 

MR : A la télé, Nagui me laisse entièrement carte blanche pour faire la folle avec mes pitreries et je pense que c’est une vraie connivence entre lui et moi. Là-bas, je suis dans une cour de récréation et il faut dire que je ne prends guère de risques : je ne chante que le début des chansons. Ici, ce soir, je vais chanter mon propre répertoire et cela n’est pas du tout pareil ! Et puis, là, vous me voyez en jean et pas maquillée, alors forcément….(Rires)

 

 

MN : C’est donc une autre facette de Magali Ripoll que vous allez nous offrir ce soir ?

 

 

MR : J’ai beaucoup attendu avant d’avoir le courage de chanter mes propres chansons. Mais le plus j’attendais et le plus je me disais que si je ne lâchais pas prise, je ne le ferais jamais ! J’ai donc écrit en mars 2015 « L’amour des lamentations » et cela a tout de suite bien marché. De plus, j’y ai trouvé un épanouissement musical incroyable.

 

 

 

MN : Vous accompagnez Charles Aznavour depuis six ans…

 

 

MR : J’ai effectivement la chance d’accompagner Charles Aznavour sur ses tournées. Je fais aussi des jingles de radio (Rires et chansons, Chérie FM…), ainsi que des séances de voix pour les spectacles Disney.

 

 

MN : Vous êtes la nièce de Robert Szkudlarek dit le « Szkud », qui joue dans « Blue Bayou » les réunions de famille ne devaient pas être tristes au Creusot ?

 

 

MR : Mon oncle joue en effet de la musique plutôt Irlandaise et moi… Comment dire ? ce n’est pas tout à fait le même style. Mais en plus de notre lien de parenté, nous avons bien des points communs. Nous avons bien galéré pour creuser notre sillon dans le monde de la musique, mais nous avons réussi !

 

 

 

 

magali ripoll 1403172

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer