Autres journaux :



jeudi 9 juillet 2015 à 17:37

Ce jeudi matin le Mécateamcluster@…



 

 

 

 

la visite de Marc Abadie, Directeur du réseau

 

et des territoires de la Caisse des Dépôts

 

 

 

Visite plus qu’importante s’il en est puisque faisant suite à la labellisation  de cette grappe d’entreprises qui s’est vue allouer une subvention de 6,1 millions d’euros : Labellisé Investissement d’avenir par décision du Premier Ministre en janvier 2014 !

 

 

 

En poste depuis le 1er février 2015, M. Marc Abadie, membre des comités de direction de la Caisse des Dépôts et du Groupe, est le directeur du réseau et des territoires de la Caisse des Dépôts ! 

 

 

Lors de cette visite sur le terrain, il était accompagné de MM. Damien Augias, chargé de mission et responsable de la communication de la direction du réseau et des territoires et  Xavier Janin, directeur régional par intérim de la Caisse des Dépôts en Bourgogne.

 

 

Tout a commencé par une visite du site MecateamPlateform et de l’entreprise Novium, commentée par son dirigeant : M. Didier Stainmess.

 

Jean-Claude Lagrange, président de la SEM (Société d’Economie Mixte) « chapeautant » le mécateamcluster@ : « aujourd’hui, cette grappe d’entreprise compte 90 adhérents et c’est cette labellisation qui a fait que nous avons acquis une notoriété certaine. Je tiens à rappeler, en ce jour, que c’est à l’initiative de PME que cette idée est née. Aujourd’hui, même des groupes comme Vinci nous apportent leur soutien, c’est dire. Mais n’oublions pas, non plus, la SNCF, Alstom, Colas Rail etc. Vous vous rendez compte que c’est à Berlin, lors d’un salon que le mecateam@cluster a signé un contrat de partenariat avec un groupe Québécois et, aujourd’hui, ce même groupe est en train de mettre en place le même type de formation que nous… »

 

Didier Stainmess : « Novium, anciennement Hydro 3M, fait partie du groupe Inicia qui compte quelques 200 collaborateurs, réalise un chiffre d’affaires de 6,5 millions d’euros grâce à 6 sociétés spécialisées dans la maintenance et les fluides. 80% de son chiffre d’affaires se fait dans le ferroviaire et 20% dans la marine. A ce sujet, nous venons de décrocher un contrat avec la Russie pour un catamaran de débarquement de véhicules blindés mais vous devez savoir aussi que nous sommes en négociation pour un contrat beaucoup plus important puisque portant sur 37 navires de ce type, toujours avec la Russie.

 

 

David Marti, président de la communauté Urbaine Creusot-Montceau : « j’avoue avoir été un peu sceptique au départ mais, bien vite, je me suis rendu compte que c’était l’opportunité pour voir se développer de l’industrie sur la zone Sud de la CCM. Au nord, ce n’est pas pareil puisqu’il y a une longue tradition industrielle là-bas. En plus, je vous signale que la CCM s’inscrit dans le cadre du CPER (Contrat de Plan Etat-Région), que nous avons lancé de gros investissements sur la zone Coriolis (gare TGV) et avec la VFCEA, (Voie Ferrée Centre Europe-Atlantique), nous nous inscrivons pleinement dans le ferroviaire du XXIème siècle… »

 

 

M. Marc Abadie : « Je dois avouer que, vu de Paris, je n’imaginais pas tout cela… Votre démarche s’inscrit dans une réelle modernité, d’innovation et, en plus vous vous tournez vers l’international. Pour moi, c’est la voie qu’il faut suivre : la voie des filières et de l’excellence… Cette voie c’est celle du succès et la Caisse des dépôts continuera d’être à vos côtés… Car le « jeu en vaut la chandelle » et votre réussite est là pour le démontrer… »

 

A noter que cette plateforme pourrait créer quelques deux cents emplois à terme.

 

 

 

Lorsque nous parlions de « visite sur le terrain » nous nous devons de préciser que les personnalités ont été invitées, après la découverte de Novium, à se rendre sur le terrain où sera érigé le futur campus ferroviaire des Chavannes. 

 

Rappelons, encore, que plusieurs promotions (trois) déjà sont sorties de formation et qu’une quatrième va bientôt voir le jour : à la rentrée.

 

 

 

Pour mémoire quelques articles consacrés à cette grappe d’entreprises :

 

http://montceau-news.com/economie/219295-mecateamcluter-a-montceau-les-mines.html

 

http://montceau-news.com/economie/214378-mecateamcluster-engins-mobiles-6.html

 

 

 

Une Semcib ?

 

 

 

Un sigle « barbare » qui signifie en bon français : Société d’Economie Mixte pour la Coopération Industrielle en Bourgogne dont l’objet est la création d’une plateforme de mutualisation d’équipements industriels pour la maintenance ferroviaire.

 

 

Une société au capital social de 2 960 000€ réparti entre actionnaires publics et privés à 55% et 45%. A noter qu’elle se compose de 18 membres  

 

Cette Société d’Economie Mixte est la concrétisation du projet porté par la C.C.M et Mecateam@cluster qui bénéficia donc d’un apport de 6,1 millions d’euros porté la BPI (Banque Publique d’Investissement) pou un total d’investissement de 21,3 millions d’euros.

 

La région Bourgogne participe, également,  à ce capital à hauteur de 350 000 € aux côtés de la C.C.M, du conseil général de Saône-et-loire et des participants privés.

 

 

L’ancienne friche industrielle sur laquelle il est implanté est le réseau ferré, des anciennes houillères et dispose donc d’une situation géographique centrale, des disponibilités foncières, des caractéristiques techniques et présente des opportunités réelles pour cette filière ferroviaire dna sle but de développer cette offre mutualisée de maintenance d’engins.

 

L’objectif de Mecateamplatform® est de devenir un outil de référence, unique en France, regroupant des infrastructures adaptées s’appuyant sur les ressources industrielles locales pour effectuer les opérations de maintenance, d’améliorations techniques et de tests destinées aux matériels de chantier ferroviaire ainsi qu’un centre de formation dédié.

 

 

Ce projet a donc vu les prémices de sa concrétisation en janvier 2014, lorsque l’association a reçu officiellement sa labellisation par l’État dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir, accompagnée d’une enveloppe de subvention de 6,1 M€ ; ceci promettait une année cruciale dans l’avancement et le montage du projet Mecateamplatform®.

 

A ce moment, il a donc fallu aux différents partenaires effectuer un tour de table pour pouvoir constituer les fonds propres de la plateforme et donner lieu à la conception d’un montage juridique et financier qui s’articule autour de la SEMCIB. 

 

 

La répartition des fonds propres de la SEMCIB s’établit entre porteurs publics (55%), représentés par les collectivités locales et notamment la Communauté urbaine Creusot-Montceau et privés (45%), avec des actionnaires bancaires et leur partenaire historique : la CCI de Saône-et-Loire.

 

Neuf entreprises sont donc membres de l’association et ont également pris part au projet en exprimant leur forte implication ; ce qui semble indispensable pour l’approche filière nécessaire à une telle réalisation. Avec le capital de la SEMCIB s’élevant aujourd’hui à 2,9 M€, celle-ci est passée du concept à la réalité.

 

Le rôle de la SEMCIB sera d’assurer la gestion locative du foncier et des infrastructures de la plateforme qu’elle mettra à disposition de trois SAS porteuses de projets immobiliers dédiés. Les SAS constituées de PME, grands donneurs d’ordres et partenaires financiers porteront un atelier de maintenance (SAS A), un pôle tertiaire/formation (SAS B) et un atelier de peinture (SAS C). Une structure d’exploitation assurera par ailleurs les aspects opérationnels du fonctionnement de la plateforme.

 

La création de cet outil industriel mutualisé au sein d’un site unique, et organisé autour d’un système d’information permettant le travail collaboratif des acteurs de la maintenance ferroviaire, représente pour celle-ci une réelle force à travers ce partenariat atypique.

 

La SEMCIB est à l’image de l’impartialité d’un projet collectif qui impulsera le développement économique du territoire et l’implication des acteurs industriels de la maintenance ferroviaire.

 

Participaient également à cette visite : Frédéric Debleds, directeur général d’Écosphère,  Guillaume Berruer, consultant co-développement et support AMO en charge du dossier SCET, Mathieu Défresne, directeur régional Bourgogne, BpiFrance, Agostino De Luca, chargé de développement territorial investisseur en charge du dossier de la Caisse des Dépôts, Patrice Chagnaud, président du groupe Inicia etc.

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

 

sem 0907152

 

 

 

sem 09071511

 

 

 

sem 0907153

 

 

sem 0907154

 

 

sem 0907155

 

 

sem 0907156

 

 

sem 0907157

 

 

 

sem 09071510

 

 

sem 09071512

 

 

sem 09071513

 

 

sem 09071514

 

 

sem 09071515

 

 

sem 09071516

 

 

 

sem 09071518

 

 

 

 

sem 09071519

 

 

 

sem 09071521

 

 

 

 

 

sem 09071522

 

 

 

sem 09071523

 

 

sem 09071524

 

 

sem 09071525

 

 

sem 09071526

 

 

sem 09071527

 

 

sem 09071528

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Ce jeudi matin le Mécateamcluster@…”

  1. Daniel Z dit :

    Une question :

    Trois promotions sont déjà sorties ?
    Combien cela représente de personnes et combien ont effectivement été embauchées dans une profession en rapport avec leur formation ?

    Amitiés