Autres journaux :



mercredi 2 mars 2016 à 20:12

Développement économique dans la CUCM…

...implantation de LIDL dans la zone Coriolis en 2018 ! Que devient Montceau ?



 

 

C’est au cours d’une conférence de presse ce mercredi après-midi au Château de la Verrerie que Rémi Rebord, responsable immobilier de la plateforme de LIDL Montceau et Benoit Philippe, Directeur régional de la plateforme ont annoncé la concrétisation prochaine du déplacement et de l’agrandissement de la plateforme actuelle de LIDL sur la zone Coriolis.

 

 

lidl 0203163

 

 

 

Et ce sont David Marti, Président de la CUCM et Jean-Claude Lagrange, Vice-président en charge du développement économique, qui ont assisté les responsables de LIDL dans la présentation de cette concrétisation d’envergure.

 

 

 

Une entreprise installée sur la zone du Prélong depuis 1998

 

 

Implanté depuis 1998 sur la zone du Prélong à Montceau, le groupe Lidl souhaite étendre sa plateforme logistique dans le cadre de sa stratégie de développement en région et en France.

 

 

Après avoir étudié différentes options proposées par la communauté urbaine, le choix de Lidl s’est arrêté sur le parc d’activité Coriolis. Le groupe de distribution alimentaire va y acquérir, auprès de la communauté urbaine, une surface de foncière de 18,37 hectares située sur les communes de Torcy et Montchanin pour un prix global d’environ 1,837 million d’euros HT.

 

 

 

lidl 02031612

 

 

 

 

Ce projet d’extension n’est pas récent, comme l’a rappelé Jean-Claude Lagrange, puisqu’il était déjà question de celui-ci en 2012. Sur le site montcellien existant, tout a été essayé. Une étude avait même été menée sur la zone Monay. Toutefois, la topographie était contraignante pour cette activité.

 

 

Et garder LIDL dans la CUCM était un enjeu de taille, puisque le groupe possède 25 entrepôts de ce genre sur toute la France. L’entrepôt de Montceau dessert les magasins de la Bourgogne-Franche Comté, de Rhône-Alpes et de l’Auvergne. Avec ce déplacement et son agrandissement, l’entrepôt logistique deviendra le plus grand du groupe en France.

 

 

Comme l’a expliqué Rémi Rebord, « on a besoin de plus d’espace pour les bureaux et les salariés ».

 

 

 

 

lidl 02031610

 

 

Rémi Rebord, responsable immobilier de la plateforme de LIDL

 

 

Pour Jean-Claude Lagrange, « le risque était de perdre 170 emplois. Le pire était de voir partir les emplois ailleurs… dont des emplois pour les entreprises locales. La CUCM a fait de gros efforts en changeant de principe sur la logistique. La présence de la gare TGV était très importante pour LIDl qui a son siège à Paris ».

 

 

David Marti a indiqué pour sa part que « le dialogue permanent a permis d’aller d’une impasse vers une solution. C’est un bel exemple de travail entre une collectivité – la CUCM – et une entreprise qui a la volonté de rester sur le territoire. C’est vrai qu’on possède du foncier. LIDL prend un risque. C’est donc une prise de conscience des uns et des autres. Nous aurions pu être face à une situation de 170 emplois partant de la CUCM. Au final, on arrive à une plateforme logistique de 170 emplois allant vers plus de 200 emplois. ».

 

 

 

 

lidl 0203167

 

Benoit Philippe, Directeur régional de la plateforme

 

 

 

Quelques chiffres

 

 

L’ensemble du projet de Lidl porte sur 58.000 m², dont 52.000 m² pour la plateforme logistique. Le groupe envisage le démarrage de ses travaux de construction au printemps 2017 et prévoit une livraison de la nouvelle plateforme au premier semestre 2018.

 

 

Pour accompagner le développement de Lidl, la communauté urbaine réalisera, sur la période 2016-2018, un important  programme de travaux destiné à adapter les voiries et réseaux divers, mais également à renforcer l’attractivité de l’environnement offert aux entreprises implantées sur le parc Coriolis.

 

 

Un développement du groupe et un nouveau positionnement qui contraignent l’activité logistique

 

 

Lidl est un distributeur alimentaire, présent en France depuis plus de 20 ans. Ancien numéro 1 du discount, Lidl a changé de positionnement depuis 2012, pour devenir un supermarché de proximité avec un assortiment sélectionné.

 

Ce changement s’appuie sur une communication accrue ainsi que sur le renouvellement complet de ses magasins et de sa gamme. Sur les 1 500 magasins que compte l’enseigne, plusieurs centaines ont déjà été entièrement refaits.

 

 

Pour accompagner ce développement, l’entrepôt de Montceau devait évoluer. Mais le terrain qui jouxte le site actuel présentant de fortes contraintes minières, Lidl a dû s’orienter vers une autre solution foncière.

 

Le futur entrepôt en profite donc pour devenir la plus grosse plateforme logistique Lidl de France. Elle fera 52 000 m², soit 2,5 fois la taille de la plateforme actuelle. Elle livrera à terme plus de 70 magasins (au lieu de 67 aujourd’hui) sur les régions Bourgogne Franche-Comté et Rhône Alpes – Auvergne.

 

Cette nouvelle plateforme pourrait accueillir à terme 210 salariés, soit une quarantaine de personnes supplémentaires par rapport à l’effectif actuel.

 

Cela va nécessiter un investissement de 44 millions d’euros pour LIDL, un investissement qu’ils qualifient « d’investissement d’avenir ». Et d’ajouter : « Cela devient des bâtiments très techniques, ne serait-ce que pour la gestion du froid ».

 

 

Afin de garantir la fraîcheur de ses produits, Lidl construit une plateforme avec 5 zones à température dirigée et contrôlée : chocolats, fruits et légumes, produits frais, viande-volaille –poisson, surgelés.

 

La gestion des surgelés par la plateforme constitue un nouveau service qui pourra être intégré dès 2018 et qui est actuellement sous-traité du fait du manque de place dans les locaux du Prélong. LIDL gèrera donc ce service du début à la fin ce qui devrait permettre une plus grande souplesse au groupe et éviter les ruptures de stock.

 

 

Les salariés bénéficieront d’un équipement ultramoderne et confortable, avec par exemple des filmeuses pour les palettes, des chariots à levée auxiliaire, des salles de pause agrandies et plus nombreuses, une organisation du travail pour limiter les mouvements de marchandises et optimiser les efforts.

 

 

S’ajoutera le développement du programme Green Cycle, qui optimise le tri et la gestion des déchets et le renforcement de la certification Iso 50 001.

 

« Le traitement des déchets sera optimisé. Tout ce qui sera valorisable et non valorisable. On traite déjà une partie de nos déchets aujourd’hui. On fait remonter les plastiques et les palettes. On centralise et on revend sous forme de balle pour les plastiques. Notre objectif, c’est zéro déchet. ».

 

 

 

lidl 0203162

 

 

 

 

 

Une politique salariale avantageuse

 

Aujourd’hui le poste de préparateurs de commandes semble intéresser davantage les plus jeunes, parmi lesquels les étudiants. Toutefois, il est encore trop tôt pour candidater. Il y a tout de même des recrutements réguliers au sein du groupe.

 

 

Benoît Philippe explique que le groupe LIDL rémunère mieux ses salariés que ses concurrents car ils font des gains sur le fonctionnement mais pas sur les salaires. Chaque geste a une valeur ajoutée.

 

 

Par ailleurs, la majorité des salariés sont contents de pouvoir évoluer et voient un réel confort de travail dans ce prochain déménagement. Les salariés venant de plusieurs villes de la CUCM, le déplacement de leur lieu de travail bénéficiera à certains, au détriment certes d’autres. Mais comme le soulignait Jean-Claude Lagrange, il y a une véritable unanimité entre les responsables politiques de la CUCM sur le choix du déplacement de la plateforme.

 

lidl 0203168

 

 

David Marti, Président de la CUCM et

Jean-Claude Lagrange, Vice-président en charge du développement économique

 

 

 

Et la plateforme du Prélong ?

 

LIDL va chercher un repreneur pour le bâtiment qu’ils ont entretenu régulièrement jusqu’à présent. Ils ont indiqué qu’ils ne souhaitaient pas rester propriétaires de la plateforme.

 

 

Quant aux futurs nouveaux voisins de LIDL à Coriolis, ils se réjouissent déjà de l’arrivée de l’enseigne qui pour eux prouve la valeur de cette zone d’activité. Pour rappel, Coriolis accueille actuellement 400 travailleurs, contre 600 personnes avec l’installation de la plateforme LIDL.

 

 

Enfin l’arrivée de LIDL sur la zone Coriolis pourrait constituer un argument de taille dans les négociations actuelles avec la SNCF pour le maintien du guichet de la gare TGV.

 

 

Les prochaines échéances

 

 

Le dépôt de permis de construire sera réalisé ce mois-ci. Puis à la fin de l’année voire début 2017, LIDL devrait être officiellement propriétaire du terrain, lui permettant ainsi de débuter les travaux en mars 2017 pour une ouverture au 1er semestre 2018.

 

 

A terme, cette évolution devrait permettre la création de 200 à 300 emplois dans la région à travers l’ouverture d’un dizaine de magasins. De bonnes nouvelles pour notre région !

 

 

EM

 

 

 

 

 

 

 


lidl 0203164

 

 

lidl 0203165

 

 

lidl 0203166

 

 

 

lidl 0203169

 

 

 

 

lidl 02031611

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




9 commentaires sur “Développement économique dans la CUCM…”

  1. charbon dit :

    Bonjour
    Que va devenir le Plateforme de Montceau Les mines ?
    Y a t-il un repreneur ?
    Si vous avez l’info, je suis preneur.
    Cdt
    Charbon

  2. sloup dit :

    On nous prend vraiment pour des demeurés . Cette plateforme va donc alimenter 3 magasins supplémentaires et on va embaucher 30 personnes ? Au vu de la gestion du personnel de Montceau, Lidl est reconnu pour le bien être de ses employés. C’est fou le nombre de m2 supplémentaires qu’il faut pour 3 magasins.
    Autres satisfactions: cela va permettre de conserver les guichets de la gare TGV !!!!! C’est vrai tous les produits entrants et sortants, le sont par la SNCF (pourvu que la gare de Montceau ne soit pas supprimée.!!!!).
    Autres questions: Lidl finançant, on va avoir des entrées d’argent ou nous faudra t’il encore payer ? Le nombre d’années sans impôts, ni taxes?
    Enfin, M. Lagrange s’occupe de tout le développement économique. Voir les nombreuses créations et remise en ordre à son actif.

  3. sloup dit :

    Catalogne,
    vous ne devez pas très bien lire, ni comprendre le français. J’ai écrit :
    « Nous faudra t’il ENCORE payer ».
    Quand aux emplois, nous en reparlerons. J’espère que les délégués syndicaux (toutes tendances) seront moins naifs.

  4. ogiona dit :

    2.5 fois plus de surface pour 3 magasins supplémentaires !! Vous ne trouvez pas cela bizarre ? Ca doit être de super grands magasins !! Quant à l’avenir du prélong .. les réponses sont évasives.

  5. gilbert71 dit :

    simplement un regroupement de plateforme la direction ne le dit pas car 2,5 la taille de celle du prèlong pour 3 magasins de plus çà cache une restructuration des autres plateformes de France car géographiquement ,Coriolis est bien situé