Autres journaux :


vendredi 29 avril 2016 à 07:16

Travaux Publics…

Pascal Guinot (Montchanin) investit dans les technologies de pointe



 

 

 

Réhabiliter un réseau souterrain sans pour autant creuser la chaussée….c’est possible. La SAS Pascal Guinot Travaux Publics à Montchanin relève le défi avec l’acquisition d’un atelier mobile complet, opérationnel depuis cette semaine. Visite du chantier école destiné aux élus et techniciens de collectivités.

 

 

 

Un investissement d’un peu plus d’un million d’euros pour être à la pointe de la technique et qui risque de soulager bien des angoisses chez les élus confrontés aux problèmes de réseaux souterrains en mauvais état. Le défi est d’importance mais essentiel. Les élus et techniciens des collectivités durant les semaines à venir sont conviés sur les chantiers pour juger in situ. Ce jeudi c’est la CCM qui arpentait le chantier, au cœur du village de Rully.

 

 

ms 2904162

 

 

Le train de lampes UV qui va polymériser la canalisation

 

 

L’opération se fait en trois temps. D’abord le passage d’un robot qui inspecte la canalisation et en relève les caractéristiques ; Puis c’est l’installation d’une « chaussette «  en polymères qui, mise en pression, en épouse exactement les contours intérieurs ; Enfin, ce polymère est chauffé par un train de lampes UV qui va conférer au nouveau revêtement une dureté nettement supérieure à la précédente, au point d’être garanti pour cinquante ans.

 

Les avantages de cette technologie, unique en Bourgogne Franche-Comté (il n’y que quatre machines similaires en France), c’est tout d’abord sa rapidité d’exécution. En une journée c’est jusqu’à 100 mètres de canalisation qui peuvent être traités. On entre par un regard existant, on ressort par un autre regard. Plus besoin de creuser….le second effet est mesurable immédiatement sur les finances locales.

 

 

 

ms 2904163

 

 

 

Pascal Guinot présent sur le chantier pour présenter les techniques utilisées

 

 

 

 

Cette semaine l’atelier de réhabilitation est à Rully et c’est l’occasion pour de nombreux élus, intéressés par le système de constater, de visu, la fiabilité du système. Et de rencontrer Pascal Guinot, aux avants postes du chantier, pour expliquer ce en quoi cette technologie est innovante.

 

Une équipe de professionnels, spécialement formés chez le constructeur en Allemagne, pour ce type de travaux, manage les engins…un gage d’efficacité et de rapidité d’exécution.

 

L’outil fait ses preuves et le planning des interventions commence à se muscler. C’est plutôt bon signe pour l’emploi.

 

 

 

 

ms 2904164

 

Aux commandes du chantier… ça se passe à l’écran

 

 

 

ms 2904165

 

Les techniciens de la CCM à Rully, intéressés par cette innovation dans la réhabilitation des réseaux

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer