Autres journaux :



vendredi 13 mai 2016 à 12:00

Décision du maire de Chalon-sur-Saône (Economie – Politique)

La réaction du président de la FFB BTP71



Un communiqué que nous venons de recevoir :

 

Ce matin dans la presse nous apprenons que « Gilles PLATRET, maire de Chalon sur Saône, veut que l’on parle le français sur les chantiers de Chalon.

 

Cette contrainte sera imposée dans le cahier des charges des marchés publics », précise-t-il. 

 

Nous sommes surpris, mais agréablement surpris !

 

Nous n’avions plus, depuis longtemps, des élus qui prennent des décisions aussi tranchées. Bravo, Monsieur le Maire, pour votre courage et cette décision de bon sens !

 

 

Enfin un donneur d’ordre qui s’est rendu compte que nos chantiers sont devenus de véritables tours de Babel !

 

Nous adhérons pleinement à cette décision qui va améliorer la sécurité et la qualité sur nos chantiers  chalonnais, protéger certains chefs d’entreprises souvent inconscients des risques pris en travaillant avec des salariés détachés, permettre aux salariés du territoire de trouver un emploi et, aussi, soutenir les entreprises locales qui participent au développement de notre département.

 

Un bel exemple que d’autres maîtres d’ouvrages feraient bien de suivre. »

 

Le Président de la FFB BTP71

 

Roland BACHELARD

 

 

FFBTP 71 13 05 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




8 commentaires sur “Décision du maire de Chalon-sur-Saône (Economie – Politique)”

  1. Daniel Z dit :

    Bravo M. le Maire, mais ne faut il pas aller plus loin ?

    Certes, «  » Aujourd’hui, selon un rapport sénatorial de 2013, il y aurait entre 220 et 300 000 travailleurs « détachés » employés illégalement en France pour le plus grand profit des margoulins de l’intérim… » »

    Mais sur les chantiers, tous les chantiers, la sécurité dépend pour une large part de la bonne compréhension entre les exécutants.

    Si cette condition n’est pas remplie, il y a mise en danger de la vie d’autrui.
    La mesure ne devrait donc pas se limiter aux chantiers du ‘public’.

    Amitiés

  2. andre71 dit :

    Je suis retraité mais, j’applaudis à la prise de position courageuse de Monsieur PLATRET.
    Enfin un politique qui ne pratique ni la langue de bois ni la politique de l’autruche.

  3. staifi71 dit :

    Ne vous inquiétez pas c’est juste pour faire parler de lui.Mr le Maire vous êtes élu pour trouver du travail aux châlonnais alors faites votre boulot.Et arrêter de toujours jeter la pierre sur l’étranger

  4. Babs210 dit :

    Il y a un « petit » quelque chose qui me dérange M. BACHELARD ; si vos chantiers sont devenus des « tours de Babel » c’est que des ENTREPRENEURS engagent des travailleurs étrangers, non ? Donc, en somme, les « responsables » ce sont vos adhérents !!!!
    Et puis je suis française mais si je veux parler chinois, anglais, allemand ou autre chose, qu’est-ce qui m’en empêche ? (humour pour cette dernière partie de commentaire !!!)