Autres journaux :


mardi 17 mai 2016 à 16:40

Réactualisé à 20 heures – Avenir de Terex Cranes à Saint-Vallier…

... l'usine vendue à des Finlandais ?



 

Depuis le 14 mai dernier, date de notre premier article, suivi de deux conférences de presse de Solidaires Industrie 71 et de la CGT, les « rumeurs » vont bon train.

 

C’est ainsi que de source, on va dire « officieuse » mais souvent très bien informée, que l’usine sera vendue à très court terme.

 

Explication et quelles répercussions au plan social ?

 

 

 

Réactualisation : nous avons appris, depuis la mise en ligne de notre article, par un syndicaliste de l’usine que la direction du groupe Terex Cranes a donné un « ultimatum » à l’éventuel repreneur chinois en « course » pour le rachat du groupe. Acheteur qui voulait, semble-t’il racheter le groupe dans sa totalité, c’est à dire  : grues et stackers. Si la reprise par les Finlandais venait à se confirmer, ce syndicaliste ne semble guère inquiet puisque les Finlandais finlandais fabriquant des tracteurs de levage et pourraient  donc « rapatrier » d’autres fabrications à Saint-Vallier. En tout état de cause, si l’activité grues venait à disparaître, le nombre d’emplois menacé serait de l’ordre d’une soixantaine. Information qui reste à confirmer….

 

Nous avons également appris le nom du repreneur finlandais : Konecranes. Ailleurs nous avons découvert que : Konecranes est une entreprise finlandaise de fabrication de matériel de levage et de matériel de manutention1. Elle a été créée à Hyvinkää en Finlande en 1994.

 

 

Une division de Kone fabrique ce type de matériel de manutention depuis 1930 mais c’est en 1994 que Konecranes est devenue une entreprise indépendante. Elle est cotée en bourse au Helsinki Stock Exchange depuis 1996.

 

 

En aout 2015, Terex commence un processus de fusion avec son concurrent finlandais Konecranes. En janvier 2016, Terex reçoit une offre non-sollicitée de 3,28 milliards de dollars de la part de son concurrent chinois Zoomlion, remettant en cause la fusion avec Konecranes3. En mai 2016, la fusion lancée entre Konecranes et Terex est remplacée par une offre d’acquisition partielle de Konecranes sur une partie des actifs de Terex pour 1,1 milliard de dollars.

 

 Pour en revenir à la cession au groupe finlandais, cette cession pourrait se faire à très court terme puisque la vente serait effective d’ici une dizaine de jours (maximum ?).

 

Toujours selon cette source, ce ne serait pas à des Chinois qu’elle serai cédée mais à un groupe Finlandais. Toujours selon ce même informateur, le repreneur ne serait intéressé que par les stackers (engins de levage pour les ports) mais absolument pas par l’activité grues. 

 

Rappelons que cette usine emploie 300 salariés (dont 10% de femmes) et que son bureau d’études compte 25 personnes. Par ailleurs, ce site a plus de 45 ans d’expérience dans la conception et la fabrication de grues mobiles tout terrain à flèche télescopique et qu’il a démontré en particulier son savoir-faire dans les grues de 30 à 100 tonnes de capacité. Il était depuis peu, l’unique site de production et le centre d’excellence pour les grues mobiles tout terrain de moins de 100 tonnes de capacité du groupe Terex® .

 

 

Ces informations seront-elles confirmées ? Attendons…

 

 

Annabelle Berthier

 

Pour mémoire, nos précédents articles :

 

 http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/314239-terex-la-position-de-la-cgt.html

 

 http://montceau-news.com/social/313210-terex-cranes-a-saint-valliersuppressions-demplois-annoncees.html

 

 http://montceau-news.com/social/312856-terex-cranes-a-saint-vallier.html

 

 

ter 17 05 16

 

 

ter 17 05 161

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer