Autres journaux :


mercredi 24 août 2016 à 04:33

Saint Eusèbe (Economie)

Investissement record pour Lamberet avec la  création de 150 emplois sur le site de Saint-Eusèbe




 

L’implantation de la société Lamberet, numéro un de la carrosserie frigorifique, en mars dernier,  sur le site de Saint-Eusèbe, a été une excellente nouvelle pour la région. Le choix de cette implantation doit beaucoup à la pugnacité des équipes d’Ecosphère, l’agence de développement  économique du Creusot-Montceau, qui ont bien valorisé leurs atouts industriels.

 

Lamberet promet de créer 150 emplois directs d’ici deux ans et 50 indirects à l’horizon 2019. Une réelle opportunité pour les personnes en reconversion, mais aussi pour celles qui sont en fin de droits à Pôle Emploi et bien évidemment les demandeurs d’emploi en général.

 

 

 

 

lamberet 1908163

 

 

 

 

L’entreprise est en train de mettre sur pied un centre de formation interne, au sein même du site de Saint-Eusèbe, afin de former au métier les futurs frigoristes, conducteurs de machines automatiques ou encore programmeurs de commandes numériques. En passant par les soudeurs et autres électriciens. Pour l’heure, seules six personnes y travaillent à temps plein, pour la simple raison que sur les 5 lignes de production prévues, une seule est actuellement opérationnelle.

 

 

 

Comme le précise Quentin Wiedemann, le chargé de communication de Lamberet « Ces machines n’existent pas actuellement dans le commerce et nous devons les faire fabriquer sur plan. Certaines mesurent 15 m de long, d’autres 4 m ». Ajoutant : « Ce sont des lignes rares, il faut du temps pour les fabriquer. La seconde arrivera en septembre prochain et la dernière en 2017 ».

 

 

 

lamberet 1908162

 

 

Un énorme challenge pour cette entreprise qui compte passer de 6 ouvriers à 150 sur un laps de temps d’environ 2 ans. Les six ouvriers en question ont été formés sur le site de Saint-Cyr-sur-Menthon dans l’Ain (outre les deux précités, Lamberet en compte quatre dont Sarreguemines en Moselle et Gross-Rohrheim en Allemagne) et formeront à leur tour leurs futurs collègues.

 

 

 

Il est à noter que l’entreprise ne recrutera pas forcément des personnes qualifiées, puisque celles-ci auront la possibilité de se former sur place. « Nous prendrons également des jeunes en décrochage scolaire… » précise M. Wiedemann. Et détail non négligeable, une véritable évolution professionnelle sera offerte aux différents personnels, s’ils s’en donnent les moyens.

 

 

 

Des moyens, Lamberet en a mis dans la création du site de Saint-Eusèbe. Concrètement, ce sont 10 millions d’euros qui ont été investis. Mais pas uniquement pour l’implantation de l’activité. Il s’agit également d’augmenter la productivité et la capacité de production du site. Dans un avenir proche, avec une nouvelle technologie (Easy Fit) il suffira de 10h pour monter un véhicule, contre 50 aujourd’hui. Les premiers utilitaires sont sortis à la mi-avril sur un site encore en chantier ! Pour ce secteur d’activité en plein essor, il est urgent de traiter les commandes rapidement.

 

 

 

Enfin, Damien Vuillod, directeur industriel de Lamberet, précise que l’installation sur le site de Saint-Eusèbe se fait en symbiose avec les sous-traitants. On annonce déjà la venue d’une dizaine d’entreprises qui vont travailler avec Lamberet.

 

 

 

Au final, un horizon qui s’éclaircit pour tous ceux qui espèrent retrouver enfin un travail

 

 

 


lamberet 1908164

 

 

lamberet 1908165

 

 

lamberet 1908166

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Saint Eusèbe (Economie)”

  1. lenoir dit :

    lutter contre les deserts economiques afin de limiter la montee des extremes

  2. lavoisier dit :

    Bravo a la communauté urbaine!