Autres journaux :



dimanche 18 septembre 2016 à 08:09

J’ai testé pour vous !

Le repair-café : Jeter ? Pas question !



 

Que faire de votre grille-pain en panne ou de votre blouson déchiré ?

 

Il est maintenant possible de leur donner une seconde vie.

 

Partout dans nos villes et nos villages, des gens sont capables de réparer, recoudre ou rafraîchir un objet que d’autres auraient jeté. Pour certains, votre aspirateur ou votre projecteur n’ont aucun secret. Pour d’autres, recoudre la poche déchirée de votre blouson est un jeu d’enfant.

Une association a eu l’idée d’exploiter leurs talents : Repair-café.

 

 

En vacances en Alsace chez une amie, je l’ai accompagnée à une réunion, avec sous le bras une imprimante, à peine âgée de 3 ans et qui ne voulait plus remplir son office.

 

 

 

cafe-r-1809163

 

Des bénévoles nous ont accueillies et nous ont d’abord exposé leur but :

 

-partager des connaissances à l’occasion de rencontres participatives et conviviales,
-éviter que soient jetés des objets du quotidien qui peuvent encore servir en les réparant, mais surtout en apprenant aux gens à les réparer.
-échanger, transmettre, être solidaires ;
-préserver l’environnement.

 

 

 

Bien sûr tout cela répond à certains principes :

 

 

-gratuité des travaux effectués par les experts. Ce qui n’empêche pas de soutenir ou de verser une adhésion à l’association.

-Les réparateurs n’ont pas obligation de résultats ; Parfois, l’appareil présenté est vraiment hors d’usage.

-Le possesseur de l’objet reste présent tout au long de la réparation et y participe autant que possible. Il peut réparer lui-même sous les conseils de l’expert.

-Un seul objet est présenté à la fois. Si une seconde réparation est souhaitée, on repasse par l’accueil et on refait la queue (si queue il y a).
-les organisateurs et réparateurs déclinent toute responsabilité pour les dommages éventuels pendant et après la réparation.
-Ils ne donnent aucune garantie sur les réparations effectuées.

 

 

 

 

Et cette fameuse imprimante, me direz-vous ?

 

 

Après un examen minutieux, le jugement fut implacable : « obsolescence programmée ». C’est à dire que le constructeur, comme beaucoup de ses confrères actuellement à utilisé une pratique qui conduit à la mort prématurée de l’appareil électroménager, obligeant l’acheteur à réinvestir dans un nouvel appareil après quelques temps.

 

 

En ce qui concerne ma copine, un compteur qui met en panne l’imprimante à partir d’un certain nombre de copie avait été incorporé. Cette panne était donc logique. Heureusement, sur conseil de notre spécialiste Repair-café, nous sommes allées acheter un logiciel de remise à zéro des compteurs et … ça marche !

 

 

Le malheur des uns fait le bonheur des autres !

 

 

 

Pour terminer ma petite enquête, j’ai recueilli les détails suivants :

 

 

ce jour-là, il y eut 50 visiteurs, 68 objets examinés, 150 kg de déchets évités.

 

les rencontres avaient lieu tous les 15 jours (pour ce centre-là, mais dans d’autres ville c’est 2 fois par semaine).

 

 

En rentrant chez moi, je me suis précipitée sur le site Repair-café pour noter l’adresse de l’association la plus proche et là … horreur ! L’adresse la plus proche est à Auxerre et il n’y a pas d’autres centres en Bourgogne !

 

J’espère que Repair-café va vite y remédier car j’ai un vieux grille-pain en panne et au prix de l’essence, entre monter à Auxerre et le mettre à la déchetterie, je n’hésiterai pas longtemps !

 

 

 

M.K

 

cafe-r-1809162

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “J’ai testé pour vous !”

  1. bonjour

    SUPER IDEE. DOMMAGE QU IL N Y EN A PAS DANS LA REGION.

  2. CUCM TZDZG dit :

    Bonjour,

    Il n’existe effectivement pas encore de Repair café en Saône et Loire. Néanmoins, la Communauté urbaine Creusot Montceau, territoire zéro déchet zéro gaspillage, souhaite proposer des Repair café sur son territoire, pour réduire la production de déchets. Ce fut d’ailleurs l’un des objet de notre présence sur les Forums des associations.

    Nous nous proposons donc de prendre en charge la logistique de l’évènement, mais nous sommes à la recherche du maillon essentiel: des réparateurs bénévoles.

    Si vous souhaitez participer à cette belle démarche n’hésitez pas à nous contacter au numéro vert 0 800 216 316 en demandant Mme NEY Aurore.

    • Daniel Z dit :

      « territoire zéro déchet zéro gaspillage….réduire la production de déchets »

      Allez, chiche ?
      J’ai très souvent vu dans les bennes des élément qui auraient pu être récupérés.
      Par exemple des pièces de bois issues de vieux meubles….

      Alors à quand l’autorisation de récupérer avant départ vers l’enfouissement ?

      Amitiés