Autres journaux :



jeudi 1 juin 2017 à 11:43

Inauguration des nouveaux locaux de Symbiose Technologies

Une entreprise qui œuvre pour l’environnement en France et dans le monde



 

 

 

 

 

Ce mercredi en fin d’après-midi, la Zone Sainte Elisabeth était le théâtre de l’inauguration des nouveaux locaux de l’entreprise montcellienne Symbiose Technologies créée il y a plus de 13 ans.

 

A cette occasion élus de Montceau, de la CUCM et Président de la CCI, ainsi que d’autres partenaires de l’entreprise étaient présents pour témoigner leur soutien à l’entreprise et son Président, Philippe Rouballay.

 

 

 

Un changement de locaux pour de nouvelles prestations

 

 

 

Symbiose technologies a inauguré son siège doté d’une zone dédiée aux essais et à la formation pour répondre à la demande croissante de confinement de liquides pour éviter des risques environnementaux critiques.

 

 

Après 6 ans passés dans un bureau de 250m², son implantation sur un terrain de 13000m² permet dorénavant d’assurer une expansion nationale et internationale. A terme, une vingtaine d’emplois devraient être créés.

 

 

Le site se consacrera encore davantage à ses activités de conception, d’innovation, d’essai, de coordination de la sous-traitance et montages.

Afin d’étoffer son réseau de partenaires français et étrangers, l’entreprise s’est dotée d’une aire de formation de 3000m². Cette aire est également destinée à rendre autonome les clients utilisateurs. Des programmes de formation sont déjà en place tels que :

 

 

– Concevoir une installation de récupération d’eau de pluie,

– Installation et utilisation d’une citerne souple,

– Installation et utilisation d’un réservoir métallique Eurotank.

 

 

 

Grâce à son brevet de procédé, Symbiose technologies met régulièrement en place à J+1 des stockages de plusieurs centaines de milliers de litres partout en France. A ce titre, elle est devenue le leader français de la location de citernes de grosse capacité.

 

 

Une activité au service de l’environnement

 

 

 

L’environnement est son ADN. Les équipes de l’entreprise viabilisent et gèrent des sites aussi improbables que le festival SOLIDAYS, des chantiers éoliens isolés ou la récupération d’eau de congères en alpages. Très réactifs, l’entreprise propose aussi de confiner des pollutions industrielles ou organiques.

 

 

Avec zéro béton, les protections incendie, stations d’épuration ou châteaux d’eau à usage définitifs trouvent leur place dans les sites inaccessibles ou fragiles. Entièrement modulaires et démontables ils sont transportables par pickup up, quelle que soient leur taille.

 

 

Par ailleurs, en commençant à œuvrer sur des mines de nickel en Nouvelle Calédonie, l’entreprise s’est beaucoup développée en France tout en restant tournée sur l’export. Aujourd’hui, ses partenaires et clients sur l’Afrique et l’Océanie représentent 30% de son chiffre d’affaires. La collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères, l’ONU et certaines ONG lui dessine également un avenir.

 

 

Philippe Rouballay est particulièrement fier d’avoir été l’un des invités officiels du Ministre des Affaires Etrangères lors des 70 ans de l’ONU.

 

 

Très régulièrement primée pour son esprit innovant et son engagement, Symbiose technologies a notamment reçu récemment le trophée de l’environnement des entreprises de Saône-et-Loire pour Daisy, la pâquerette qui condense la rosée et produit de l’eau en plein désert.

 

 

Symbiose technologies, c’est :

 

 

– 2500m3 d’eau fournis, traités ou évacués chaque mois sur des sites isolés

– 150 citernes en stock de 1 à 400m3, 160 pompes diverses,

– et un chiffre d’affaires de 1.200.000 €, une croissance annuelle moyenne 30%.

 

 

 

Une réactivité encore plus grande

 

 

Ce mercredi après-midi, Philippe Rouballay, Président de l’entreprise a souhaité rappelé l’ADN de l’entreprise : l’innovation et l’éthique.

 

 

« On est à votre service depuis 2003. Aujourd’hui nous avons créé un héliport. Jusqu’à présent, on avait une réactivité de J+1 à l’autre bout de la France. On a mis en place cet hélisurface. Tous nos matériels sont ainsi disponibles en quelques partout en France. » a-t-il expliqué.

 

 

 

Avant de poursuivre : « Merci à tous les collaborateurs de Symbiose. L’équipe ne peut fonctionner qu’avec un maillage. On considère qu’on peut gagner si on n’est pas tout seul sur le terrain. Une réussite ne peut se faire de façon isolée. Aujourd’hui, on est confronté à des voisins mondiaux. On ne peut travailler que si la collaboration va au-delà de la simple entreprise. J’ai appris qu’on pouvait travailler de concert avec un ministère. Chacun va mettre sa petite patte à l’édifice pour que cela fonctionne. J’insiste aussi sur les collectivités que je remercie. »

 

 

Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines a pour sa part déclaré : « Je salue le Président de la CCI et le représentant de la CUCM. Tout à l’heure en forme de boutade, vous avez dit « j’ai fait un poème ». Je crois que vous êtes un poète. Vous parlez de votre entreprise comme d’un engagement, une philosophie, une philosophie de vie. Les collectivités dans la ruche sont facilitatrices pour permettre aux entreprises de se développer sur leurs territoires. Certes les collectivités créent de l’emploi, mais les entreprises sont indispensables. Nous serons toujours à vos côtés pour vous faciliter la vie. Je profite aussi pour rappeler que toutes les 5 semaines, on propose un petit déjeuner en entreprise entre entreprises. Nous invitons les chefs d’entreprises : c’est simple, cela dure 1 heure. Cela envoie un message fort. J’espère en faire un chez vous. »

 

 

 

Et de poursuivre : « Belle entreprise, belle surprise. Cette idée d’héliport, c’est un plus. Je souhaite que cela vous fasse gagner des marchés. Cela valorise aussi notre ville. Beaucoup de personnes de l’extérieur se demandent où est Montceau-les-Mines. Nous allons réaliser un film sur la valorisation économique de notre ville. Certainement avec cet héliport… On dira qu’on en a un à la ville de Montceau-les-Mines. Nous vous souhaitons de belles affaires. J’espère que vous allez continuer à vous agrandir. »

 

 

 

Puis Laurent Selvez, représentant David Marti, Président de la CUCM s’est exprimé : « Je souhaite d’abord vous dire le plaisir que j’ai à être dans vos nouveaux locaux. Nous sommes sur un bassin minier qui a été riche d’une industrie minière. Aujourd’hui, il est important de regarder le présent et l’avenir. Votre entreprise fait partie de l’avenir de ce territoire. Vous souhaiter aussi un bon développement. La CUCM est à vos côtés pour vous soutenir dans votre développement. Nous parlions aussi de formation. Notre collectivité est aussi là pour vous accompagner. Vous êtes une vitrine pour le territoire communautaire et la ville. Merci à vous et beaucoup de clients. »

Michel Suchaut, Président de la Chambre de commerce et d’industrie de Saône-et-Loire a souhaité remercier Philippe Rouballay pour sa présence au sein de la CCI. « Nous sommes en train de travailler à un plan de mandature. La CCI est très impliquée dans le développement des entreprises dans le cadre de l’environnement. Nous avons des challenges en cours : la transition numérique, la transition démographique avec le vieillissement de la population que l’on connaît et la transition énergétique. L’entreprise Symbiose est exactement dans cet aspect. Ici on a des savoir-faire. Philippe a su investir dans le commercial. Il faut savoir se vendre. Je le félicite ».

le dirigeant de Symbiose a souhaité conclure l’inauguration par ces mots : « Je remercie Alexis et Thibault, mes fils, d’être venus. C’est avant tout eux que j’aime et après il y a Symbiose. »

 

 

 

Une reconnaissance par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

 

 

 

Parmi les personnes présentes, un représentant du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères avait spécialement fait le déplacement. Travaillant au sein du Centre de crise et de soutien, il a rencontré le dirigeant de l’entreprise à plusieurs reprises et lui a ouvert les portes de marchés au niveau international.

 

 

Le Centre de crise et de soutien est notamment chargé des relations avec les entreprises qui peuvent gérer des urgences, particulièrement au niveau humanitaire.

« On gère les crises humanitaires. On est aussi un soutien aux PME et TPI. » nous a indiqué le représentant du Centre de crise et de soutien.

 

 

 

Il a salué l’action et la détermination du dirigeant de Symbiose technologies et notamment ses déplacements répétés à Paris afin de se faire connaître et développer ses marchés.

 

 

 

A l’issue des discours de chacun, les discussions se sont poursuivies autour d’un buffet. L’entreprise avait aussi prévu « une surprise du chef », avec un vol en hélicoptère. Malheureusement la météo n’a pas permis de survoler la zone d’activités Sainte Elisabeth.

 

 

L’inauguration de la nouvelle structure de Symbiose Technologies a été toutefois bien célébrée à l’abri des aléas climatiques.

 

 

EM

 

 

 

symbiose 0106173

 

 

symbiose 0106172

 

 

symbiose 0106174

 

 

symbiose 0106175

 

 

symbiose 0106176

 

 

symbiose 0106177

 

 

symbiose 0106178

 

symbiose 0106179

 

 

symbiose 01061710

 

 

symbiose 01061711

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer