Autres journaux :



vendredi 22 septembre 2017 à 07:13

LIDL à Coriolis

Pose de la première pierre de la nouvelle direction régionale



 

 

 

 

Le chantier a pourtant débuté depuis plusieurs mois sur la zone de Coriolis. Et c’est ce jeudi que l’entreprise LIDL avait invité entrepreneurs, élus et représentants de l’État pour la pose de la première pierre du bâtiment de la direction régionale, nouvelle plateforme du groupe qui accueillera les produits en transit.

 

 

Les travaux ont donc débuté en avril dernier avec la pose de la chape du bâtiment, se poursuivant en juillet par la pose de la charpente et une fin programmée des travaux le 30 mai 2018.

 

 

L’ensemble représente une surface totale de 58 000 m².

 

 

 

Yohann Pallier, Directeur régional de LIDL a d’ailleurs rappelé : « La pose de cette première pierre est symbolique. Le projet de cette plateforme, nous l’évoquions depuis 2005. Je suis fier que ce projet ait pu voir le jour à Montchanin. » Ce sont en effet plus de 200 emplois dans la Région et 50 emplois créés à terme.

 

 

Et Yohann Pallier de rappeler : « On a monté cette nouvelle direction régionale grâce au soutien des services de l’État. ».

 

 

 

Effectivement, le sous-préfet d’Autun était présent. Et aussi de nombreux élus à ses côtés dont David Marti, Président de la CUCM, Jean-Claude Lagrange, Vice-Président à la Région, Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines, et de nombreux autres élus de la CUCM.

 

 

« Un petit siège social »

 

 

Yohann Pallier a ensuite poursuivi son propos en expliquant ce que sera le futur bâtiment de la plateforme : « Ce petit siège social intégrera un ensemble de services opérationnels. » Parmi ceux-là : le service vente, le service DRH et administratif, le service approvisionnement, le service immobilier et technique et le service logistique.

Ce projet représente un investissement de 50 millions d’euros. Ce sont aussi des expéditions en direction de 65 magasins.

 

 

D’ailleurs de ces magasins, il en a été longuement question : plus grands, plus modernes, tournés vers le développement durable. L’ouverture du nouveau magasin à Torcy s’inscrit dans cette ligne.

 

 

Elle s’inscrit aussi dans le repositionnement de la marque depuis 2012 et le développement d’une communication plus percutante selon ses dirigeants. C’est aussi une évolution voulue de sa stratégie immobilière et de sa stratégie d’achat plus responsable.

 

 

Et Yohann Pallier de conclure son propos : « Nous avons une ambition pour le département et la région. Ma volonté est de continuer à développer et pérenniser notre collaboration avec le tissus local. »

 

 

 

Le courage de se développer

 

 

 

Boris Cuvillier, directeur technique régional de LIDL a souhaité pour sa part mettre en avant le courage : celui de développer et reconstruire 20 plateformes sur 25. Actuellement le groupe développe 4 plateformes en France dont trois avancent bien. Boris Cuvillier a ainsi voulu parler des difficultés parfois rencontrés lors de ces projets et aussi des collaborations qui ont bien fonctionné notamment avec les services de l’État en Saône-et-Loire, soulignant le travail avec Gilbert Payet, Préfet de Saône-et-Loire récemment remplacé.

 

 

 

Il a aussi évoqué la reconstruction de 1000 magasins sur 1500. Des magasins qui accueilleront des panneaux photovoltaïques notamment, car le groupe affiche son attachement au respect de l’environnement et à une démarche complète allant dans ce sens avec des bâtiments affichant des normes environnementales excellentes.

 

 

 

L’économie du territoire, une priorité pour la CUCM

 

 

David Marti a quant à lui souhaité mettre en avant la priorité des priorités de la CUCM : l’économie. Il a expliqué : « La réussite d’un territoire ne peut passer que par un seul secteur. Nous travaillons sur l’implantation de groupes sur notre territoire. Quand des entreprises savent nous entendre, nous pouvons avancer ensemble ».

David Marti a rappelé aussi les investissements de la CUCM : plusieurs millions d’euros pour les infrastructures routières, les parkings et aménagements extérieurs. « C’est un gros travail qu’a mené la CUCM. Je veux saluer les services de la préfecture. »

 

 

Et de poursuivre : « Nous allons développer Coriolis. Vous êtes une locomotive. La dynamique qui s’est installée est réelle. Il se passe quelque chose sur Coriolis. Les chefs d’entreprises présents ici ont marqué leur satisfaction de vous voir vous installer ici. Le témoignage d’une confiance au groupe LIDL. Nous allons continuer de cheminer ensemble pour que la zone devienne impotante et stratégique pour le territoire.

 

 

José Liautey, du groupe Bouygues a pour sa part rappelé ses nombreuses collaborations avec LIDL dans le déploiement des bâtiments répondant aux nouvelles stratégies du groupe. Il s’est réjoui de la dynamique engagée entre les deux groupes à trois niveaux : au niveau du développement d’emplois locaux dans le secteur du bâtiment d’abord, ensuite l’exploitation à venir du nouvel outil ainsi conçu et enfin du repositionnement et du développement de la marque LIDL dans un secteur extrêmement concurrentiel.

 

 

 

L’occasion pour José Liautey d’indiquer aussi la volonté du groupe Bouygues de poursuivre sa progression : « Bouygues se réinvente sans cesse. LIDL le fait. Nous le faisons. Nous partageons avec LIDL une exigence de sécurité. Le développement durable est au cœur de nos métiers. Ce projet s’inscrit dans cette vision. »

Eric Boucourt, Sous-préfet d’Autun a quant à lui montré sa satisfaction de l’avancement du projet : « C’est une première pierre que nous posons. Je note que le chantier avance si vite que nous n’avons pas eu le temps de poser cette première pierre avant. »

 

 

Puis poursuivant sur les procédures administratives : « Elles ne sont pas injustifiées ces procédures et normes. Je veux les défendre car nos maisons ne s’effondrent pas sur nos habitants. Ces normes, elles sont les mêmes en Europe. On doit donc pouvoir faire mieux. C’est la volonté du Président de la République. » Le sous-préfet a ainsi évoquer la possibilité d’adapter le cadre des normes selon les circonstances et la pertinence des normes selon les régions.

 

 

Eric Boucourt a salué le travail de LIDL et de Bouygues en rappelant un travail constructif entre les différents acteurs du dossier y compris avec la CUCM et les élus du territoire.

 

 

Il a conclu son propos sur le développement économique d’entreprises étrangères sur le territoire français : LIDL « c’est l’exemple d’une entreprise européenne qui fait travailler un grand groupe français. Quelque soit l’origine de l’entreprise, ce sont des entreprises qui s’enracinent sur notre territoire. Cela doit rassurer. Il est plus facile d’insérer une entreprise européenne aujourd’hui en France qu’il y a 20 ans ».

 

 

Et de conclure : « Vive LIDL, bienvenue à LIDL, à ses salariés et ses cadres ».

 

 

Après ces discours, la pose de la première pierre a eu lieu en présence des élus, représentants de l’État et des entreprises Bouygues et LIDL.

 

 

La matinée s’est conclue autour d’un buffet ponctuant le développement de l’entreprise LIDL sur le territoire de la CUCM.

 

 

 

EM

 

 

 

lidl 2209176

 

 

lidl 2209172

 

 

lidl 2209173

 

 

lidl 2209174

 

 

lidl 2209175

 

 

lidl 2209177

 

 

lidl 2209178

 

 

lidl 2209179

 

 

lidl 22091710

 

 

lidl 22091711

 

 

lidl 22091712

 

 

lidl 22091713

 

 

lidl 22091714

 

 

lidl 22091715

 

 

lidl 22091716

 

 

lidl 22091717

 

 

lidl 22091718

 

 

lidl 22091719

 

 

lidl 22091720

 

 

lidl 22091721

 

 

lidl 22091722

 

 

lidl 22091723

 

 

lidl 22091724

 

 

lidl 22091725

 

 

lidl 22091726

 

 

lidl 22091727

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “LIDL à Coriolis”

  1. Globul dit :

    Pose de la « première pierre » à Coriolis ?
    N’est ce pas dans cette proximité qu’une autre première pierre avait été posée, il y a quelques années en arrière ?
    Celle qui devait conduire à l’hôpital communautaire »…
    Petite question ? Qu’est-elle devenue ?..
    En espérant que le projet de LIDL ne connaisse pas une fin tout aussi funeste que celle de l’hôpital…