Autres journaux :



mercredi 22 novembre 2017 à 05:54

Nouveau petit-déjeuner de l’économie à Montceau…

A Optical Center, cette fois… Et où l'on a évoqué la création d'un espace culturel urbain !



 

 

Ce jeudi matin, un nouveau petit-déjeuner de l’économie s’est tenu dans les locaux d’Optical Center, situés avenue Maréchal Leclerc et dirigé par M. Jérémy Bensadoun.

 

 

 Accompagnée de plusieurs membres de son conseil, madame Marie-Claude Jarrot, a redit que la ville se devait d’être  « facilitatrice » pour les entreprises et que, dans le respect des règles sur les appels d’offres, elle faisait tout ce qui était en son pouvoir pour que les entreprises locales y « accèdent ». Citant en exemple, la Maison de Santé où 70% du chanier ont été confiés à des entreprises locale. 

 

 

 

Dans son exposé, Mme le maire a rappelé les principaux investissements prévus par la ville en 2018 : retructuration des écoles du Bois du verne, (4 à 5 millions d’uros étalés sur plusieurs années, un espace culturel urbain qui se situera entre l’Embarcadère et les ADJ, le port de Montceau dont les travaux s’achèveront en avril prochain, l’événement économique que sera « Montceau éco » les 25, 26 et 27 mai prochains dont l’organisation a été confiée à une entreprise spécialisée dans l’avénementyiel (pour un budget de 100 000 euros) etc. Cet événement ayant pour objet de mettre en avant le savoir-faire des entreprises de Montceau.

 

 

 

Les discours terminés tout un chacun a pu échanger (but de ces rencontres), évoquer la situation économique, politique, actualité etc.

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

ville 1711172

 

 

ville 1711173

 

 

ville 1711174

 

 

ville 1711175

 

 

ville 1711176

 

 

ville 1711177

 

 

ville 1711178

 

 

ville 1711179

 

 

ville 17111710

 

 

ville 17111711

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Nouveau petit-déjeuner de l’économie à Montceau…”

  1. sillabruno dit :

    « la ville se devait d’être « facilitatrice » pour les entreprises… »
    Bien, mais que fait la ville pour le maintient des entreprises déjà installées, comme EOLANE, SIAP (sans oublier KONECRANES à Saint Vallier) qui sont au bord du gouffre ?

  2. Kikidilui dit :

    La ville n’a rien à faire dans les affaires du privé,qui est matraqué par les charges,pour assister ceux qui sont se confortent dans leur situation.Qu’on ne s’étonne p

  3. Kikidilui dit :

    Erreur de frappe…qu’on ne s’étonne pas de la dégradation économique de la FRANCE.Néenmoins ce que peut faire la Ville…c’est de rediriger les gens exclus vers pôle emploi,en espérant des propositions.