Autres journaux :



vendredi 16 mars 2018 à 12:25

Avenir du commerce de centre-ville à Montceau…

.. le discours "coup de gueule" du président départemental à l'assemblée générale de Montceau Commerces !



 

« Ce n’est pas de la ville ou de l’intercommunalité  qu’il dépend mais de vous… »

 

M. Emmanuel Thillet, président de la Fédération des UCIA71, dans son discours, prononcé hier soir à l’occasion de l’AG de Montceau Commerces, a été on ne peut plus clair !

 

 

Un discours dans lequel il s’est étonné : « je suis surpris de ne pas voir plus de monde, ce soir… de savoir que vos adhérents ne participent pas plus aux animations… Aujourd’hui, avec la concurrence d’internet nous nous devons d’avoir une autre approche du commerce, nous ne devons plus attendre le client mais le faire quitter son canapé et sa tablette… »

 

C’est en substance la teneur des propos de cette fédération départementale qui prône, également : « vous devez trouver d’autres ressources de financement… » Allusion plus que claire, encore, à l’animation de ces centre-villes, à leur attractivité, au lien qu’ils sont supposés permettre de créer dans nos cités, entre clients et commerces de proximité ! 

 

Mais, avant cela c’est M. Guy Souvigny, maire-adjoint au commerce et à l’économie, qui avait ouvert la réunion. Un élu qui a, en premier lieu, évoqué le résultat d’une étude, commandée par la ville et effectuée le 1er mars dernier. « La ville comptait 217 commerces à cette date, dont 30 fermés ce qui ne représente que 13, 92%. Soit donc assez peu mais la situation évolue vite, quasiment du jour au lendemain,… Prenez le « cas » d’ETAM, dossier sur lequel Mme Jarrot et moi-même, avons beaucoup travaillé, eut des contacts avec le directeur du développement du groupe qui n’a pas caché que si une solution était trouvée, ce ne serait pas avant u certain temps, le groupe recrutant actuellement un nous directeur général… » Un élu qui a signalé au passage que lui-même et Mme la maire, alliaient se rendre à Vierzon pour le lancement d’une opération « Coeur de ville » mais nationale cette fois. « Nous avons déposé un dossier pour y être éligible, sachant que celle-ci pourrait démarrer en 2019 et pour une durée de 6 ans, soit jusqu’en 2025… » Le maire-adjoint a aussi évoqué le chantier de la capitainerie venant en complément de la réfection du port par la communauté. 

 

 

A ce stade, signalons que M. Laurent Selvez est également intervenu en tant que vice-président de la CCM. Une intervention dans laquelle il a évoqué les chantiers en cours ou à venir, pilotés par la communauté urbaine. Le port déjà, qui lorsqu’il sera refait pourra accueillir 34 bateaux , 15 embarcations de 13 mètres et 3 péniches. Sans oublier la rénovation de la passerelle piétonnière qui va obliger de couper toute circulation sur le quai. Et là, nous allons  revenir à M. Souvigny qui a annoncé que les commerçants non sédentaires du marché avaient refusé le « transfert » temporaire du marché de l’autre côté du canal, s’engageant par contre à laisser libres des places de stationnement sur la place..

 

 

M. Guillaume Thévenin, trésorier de l’association a présenté un bilan circonstancié des différentes opérations menées durant l’année écoulée. Braderie, Carnaval, Journées commerciales, Fêtes des Mères et des Pères etc. Le cabinet comptable a présenté le bilan financier.

 

 

Son intervention, Marie-Claude Jarrot, maire, l’a placée sous un maître mot : accélérateur. Le premier, c’est ce congrès où doit être lancée l’opération « Coeur de ville » par l’Etat : « des moyens très importants lui seront consacrés mais, en plus, cette rencontre sera l’occasion de découvrir de véritables innovations en la matière. Ensuite, il y a notre projet de ville connectée qui ouvrira de réelles perspectives au commerce local. Notre Zone Bleue, de nombreuses villes nous l’envient… Le parking restera gratuit mais à nous d’être raisonnables… La proximité de notre centre-ville avec les zones commerciales et aussi un atout. A nous de capter la clientèle pour la faire venir… Je le répète, nous élus, nous sommes là pour être des accélérateurs qui doivent vous accompagner…

 

 

La conclusion, nous la laisserons bien évidemment à la présidente : Mme Brigitte Voisin qui a dit ceci : « L’année 2017 fut une année difficile au niveau du commerce mais malgré tout, les commerçants ont encore envie d’avancer et on tient le choc. » Et de poursuivre : « Cette année nous sommes très confiants. De plus, le gouvernement a fixé une priorité : redynamiser les centre-villkes. Un centre ville est un lieu de vie. On parle de centre ville désertés mais Montceau reste une vraie ville très dynamique et son coeur de ville est très agréable. Par contre, nous devons réhabituer les clients à se le réapproprier... »

 

 

« Montceau Commerces se lance un défi… »

 

« Nous parviendrons à redynamiser ce centre ville mais c’est grâce à tous les commerçants que nous y arriverons parce que nous sommes trop peu de bénévoles qui travaillons pour vous et forcement nous ne réussissons pas toujours à satisfaire tout le monde mais restez indulgents parce que nous avons comme vous nos boutiques à gérer et là je lance un appel, nous manquons de petites mains, de grandes jambes et de têtes pensantes... La ville organise régulièrement des petits déjeuners d’entreprise. J’ai trouvé cette formule très intéressante. C’est pour cela que j’ai recréé cette idée par quartier. Il y en a déjà eu 3, je vais prochainement en refaire un…« 

 

Comme le veut la tradition c’est par une discussion, le verre à la main, que s’est achevée cette réunion.

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

commerce 1603182

 

 

commerce 1603183

 

commerce 1603188

 

 

 

commerce 1603185

 

 

commerce 1603186

 

 

commerce 1603187

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer