Autres journaux :



mercredi 23 mai 2018 à 06:24

Eolane (Montceau)

Recours judiciaire contre le projet de fermeture du site




 
 

 

 

 

C’est autour d’Alain Schleich, élu CE et secrétaire du CHSCT, qu’une vingtaine de salariés d’Eolane s’est retrouvée à la salle des fêtes du Bois-du-Verne, pour une réunion de travail importante.

 

Recours judiciaire

 

 

En effet, il s’agissait de les informer du projet CAP 2020 judiciaire déposé ce jour par leur avocat, Me Ralph Blindauer, contre Eolane et son projet CAP 2020, visant à la fermeture du site Montcellien.

 

 

 

Un recours judiciaire motivé par plusieurs raisons : le projet CAP 2020 est mis en œuvre sur le site de production montcellien hors cadre légal, faute d’information-consultation régulière des instances.

 

 

Par ailleurs, des altérations de la santé au travail ont été constatées, du fait de cette mise en œuvre de projet de fermeture du site, et du flou entretenu sur le projet d’avenir (fermeture, PSE, reprise du site).

 

 

Et comme le rappelle M. Schleich « Les démarches de prévention apparaissent inexistantes, voire très insuffisantes. Au vu des débats conflictuels lors du CHSCT, nous sommes désormais manifestement dans l’incapacité d’agir efficacement, sur la prévention de la santé au travail… ».

 

 

 

Complétant : «   Les élus du CHSCT entendent malgré tout faire cesser les pressions subies par les salariés en lien avec le projet CAP 2020 et faire respecter ses obligations à l’employeur, y compris par voie judiciaire ».

 

 

 

Ce qui a été fait ce mardi, comme annoncé plus haut. Et dans les prochains jours, lorsque la date d’audience sera fixée pour le tribunal de Chalon, un bus sera affrété pour transporter le plus de personnels possible. A noter que M. Schleich et les salariés tenteront de se coordonner avec les autres sites qui ferment, pour avoir une délégation de leurs propres salariés.

 

Parallèlement la direction mène son projet unilatéral de reprise du site avec le cabinet ONEIDA.

 

 

 

Rencontre attendue jeudi au Creusot

 

 

 

Une rencontre avec ONEIDA, les élus locaux et la commissaire au redressement productif, aura lieu ce jeudi au Creusot, en début d’après-midi. « Les salariés n’y sont pas conviés. Nous aurons les miettes en rencontrant la commissaire à partir de 16 heures. Notre avocat Ralph Blindauer sera présent… » précise Alain Schleich.

 

 

 

La direction renvoie les gros clients sur un autre site

 

 

 

Dans un autre registre, Alain Schleich, constate amèrement que la direction d’Eolane renvoie les gros clients du domaine de l’automobile (Faurecia) en Chine et du domaine de la robotique (Sepro, un constructeur de robots cartésiens en Europe pour l’automatisation des presses à injecter le plastique) à Valence. « Ils nous laissent les clients les moins lucratifs… » regrette-t-il.

 

 

 

 

Réorganisation perpétuelle

 

 

 

Et l’homme de constater qu’une réorganisation perpétuelle est en cours chez Eolane : lorsque 5 salariés démissionnent, ils sont remplacés par des CDD ou pas remplacés du tout, mais en aucun cas, il n’y a de CDI. Et faisant une prévision sur l’avenir du personnel : « Nous sommes encore 85 salariés dont 50% de femmes, il y a eu 5 démissions et nous sommes une trentaine de « vieux ». Résultat : il restera environ 50 jeunes salariés, et les chances de maintien du site sont de plus en plus compromises…

 

 

 

La direction ne veut pas d’une reprise du site montcellien

 

 

 

D’ailleurs, Alain Schleich le dit clairement : « J’ai le sentiment très clair que la direction d’Eolane ne veut pas de la reprise du site… ».

 

 

 

 

Une affaire à suivre…

 

 

 

 

eolane 2305182 eolane 2305183

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Eolane (Montceau)”

  1. sillabruno dit :

    J’admire la constance et la détermination des salariés d’Eolane pour le maintien du site et des emplois.
    Salutation solidaires
    Bruno Silla