Autres journaux :



samedi 2 juin 2018 à 06:37

Mecateamcluster, pose de la première pierre du campus

Premier centre de formation dédié à la maintenance des engins de travaux ferroviaires en France  



 




 

 

Ce vendredi en fin d’après-midi, le site dédié à la formation aux métiers de la maintenance des engins de travaux ferroviaires accueillait la pose de la première pierre du futur centre de formation.

 

 

Pour se faire, plusieurs élus du bassin montcellien, de la Communauté urbaine Le Creusot Montceau, les deux députés de Saône-et-Loire de la circonscription de Montceau, mais aussi plusieurs représentants de l’État (Monsieur le Préfet, Jérôme Gutton et Monsieur le Sous-préfet d’Autun, Eric Boucourt) étaient présents.

Eric Lombard, Directeur général de la Caisse des dépôts avait aussi tenu à assister à la pose de cette première pierre après avoir visité la halle de maintenance récemment inaugurée.

 

Valérie Obriot, Présidente de Campus Mecateam, Jean-Claude Lagrange, Président Directeur général de la Société d’Economie Mixte pour la Coopération Industrielle en Bourgogne (SEMCIB) ont donc posé la première pierre d’un campus unique en France.

 

Créer un campus pour harmoniser les méthodes de travail

 

Tel est l’un des objectifs de la création de Campus Mecateam. La construction de Campus Mecateam et le développement d’une offre de formations associée répondent à des enjeux identifiés. Après la création de nouvelles liaisons ferroviaires en France, le marché du ferroviaire opère sa mue avec la rénovation des infrastructures existantes. Cela nécessite des personnels compétents et formés. Campus Mecateam veut développer des filières de formation capables d’harmoniser les méthodes de travail, d’améliorer les avoir-faire et d’augmenter la productivité des chantiers.

 

Le centre de formation, dont le volet immobilier est porté par la SEMCIB a pour ambition de former plus de 5000 personnes sur les dix prochaines années.

Dès 2019, Campus Mecateam accueillera un bâtiment industriel dédié à la pratique (1300 m²) ainsi qu’un bâtiment tertiaire pour l’accueil et la théorie (1500m²). 3 voies-école de 350 mètres de long dont une voie Ligne à Grande Vitesse (LGV) sont déjà opérationnelles.

 

L’investissement total est de 13,5 millions d’euros dont 2,2 millions financés par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), au titre de l’action « Partenariats pour la Formation professionnelle et l’emploi », opérée par la Caisse des dépôts pour le compte de l’État. Le montage juridique et financier du projet global a été assuré par la SCET.

 

Le soutien à Mecateamcluster par le groupe Caisse des dépôts illustre l’accompagnement proposé par la Banque des Territoires, lancée le 30 mai dernier : conseil via sa filiale la SCET, ingénierie financière et financement, en fonds propres et au titre de son mandat PIA.

 

Élus et représentants de l’État se félicitent du dynamisme du territoire

 

Au cours de la pose de cette première pierre, tous se sont accordés pour reconnaître le dynamisme d’un territoire qui a connu bien des déconvenues avec notamment la fermeture des mines. Et l’on peut dire que la dynamique Mecateamcluster donne le sourire.

 

Ainsi Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines s’est dite : « heureuse de poser cette première pierre de ce très beau projet. » Puis montrant Jean-Claude Lagrange et Didier Stainmesse : « Vous avez les deux initiateurs devant vous, les parrains. Tout le monde n’y croyait pas. Vous avez bien fait de poursuivre messieurs. Je veux vous en remercier. Le territoire renaît économiquement avec des entreprises formatrices. »

 

Pour sa part, Valérie Obriot, Présidente de Campus Mecateam, a rappelé que ce sont déjà quelques 140 jeunes et adultes qui ont déjà été formés aux métiers de la maintenance ferroviaire avec une excellente insertion dans le monde du travail. Elle s’est aussi félicitée de la reconnaissance du projet par les pouvoirs publics et a rappelé les principaux partenaires : l’éducation nationale, l’Université, le Greta et Pôle emploi.

 

Jean-Claude Lagrange s’est remémoré dans quelles conditions il avait présenté le projet : « On a démontré sous un bungalow à un recteur qu’on allait lancer des formations. On a vraiment la concrétisation d’un faire-valoir d’un cluster : la formation et la recherche. »

 

Et de poursuivre : « La pose de la première pierre est le départ d’une grande ambition pour un territoire qui croit en l’industrie. »

 

Eric Lombard, Directeur général de la Caisse des dépôts a d’abord souhaité indiquer ce qu’est la Caisse des dépôts : « un établissement à disposition de tous. C’est l’argent privé, pas public. Ces fonds sont investis dans l’intérêt général. Sa vocation est d’être là où c’est plus compliqué de faire venir des opérateurs. »

Et d’ajouter : « Il y a 30 ans, la région était en réelle difficulté économique. Depuis ce matin, j’entends parler de développement, de projet, de réussite et beaucoup d’innovation. On parle de faire revenir des médecins dans les zones rurales. Et voici l’innovation avec ce magnifique projet de cluster. Ici d’autres formateurs d’opérateurs européens vont venir. La Caisse des dépôts a rempli sa mission. C’est un bonheur de voir pour ce territoire qu’il est en renouveau. La mission de la Caisse des dépôts est de lutter contre la fracture territoriale et les inégalités des chances. Merci à tous de nous avoir donné l’occasion de remplir notre mission ».

 

Des lieux chargés d’histoire industrielle

 

Monsieur le Préfet, Jérôme Gutton, a débuté son propos en rappelant l’ancrage historique des industries à Montceau-les-Mines et dans la CUCM. « Ici, on faisait des industries il y a plus de deux siècles. Avec le Mecateam, on reprend une sorte de continuité avec cette histoire. j’en suis ravi. Le volet Campus formation est déterminant. L’emploi industriel reprend. On manque d’emploi et de formation dans le secteur industriel. Ce secteur d’activité exige un niveau de professionnalisme exceptionnel. »

 

Et d’ajouter : « La première sortie que j’ai fait dans le département était au Creusot pour une entreprise qui s’appelait Safran et qui investissait 30 millions d’euros dans l’extension du site. J’ai compris ce jour-là à quel point l’industrie m’avait manqué. Ici, c’est l’avenir qui se dessine dans un secteur déterminant pour la société. Je souhaite saluer tout ceux qui ont travaillé sur ce beau projet qui nous réserve encore de belles inaugurations ».

 

La pose de la première pierre a ensuite eu lieu avant de conclure l’après-midi.

 

Rendez-vous fin 2019 pour la livraison finale de Campus Mecateam.

 

EM

 

 

 

 

 

emi 02061817

 

 

emi 02061814

 

 

emi 02061815

 

 

emi 02061816

 

 

 

 

emi 0206182

 

 

emi 0206183

 

 

emi 0206184

 

 

emi 0206185

 

 

emi 0206186

 

emi 0206187

 

emi 0206188

 

emi 0206189

 

emi 02061810

 

emi 02061811

 

emi 02061812

 

emi 02061813

 

 

 

 

emi 02061818

 

 


 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer