Autres journaux :



mercredi 18 juillet 2018 à 05:46

Eolane ( Montceau)

Les salariés ne lâchent pas prise et se préparent pour l’audience du 24 juillet



 

 




 

 

 

Pas question de lâcher du lest pour les salariés d’Eolane, qui étaient réunis ce mardi, à la salle des fêtes du Bois du Verne, autour d’Alain Schleich, délégué du personnel CGT.

 

 

Comme l’a annoncé ce dernier à ses collègues, il souhaitait parler de l’audience qui aura lieu le 24 juillet prochain, à 10h30, au tribunal de Chalon.

 

 

 

Une audience où les deux parties (Eolane Montceau et le Comité d’Hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) vont s’affronter, ayant des avis diamétralement opposés sur le projet Cap 2020, que la direction d’Eolane tente de faire passer en force.

 

 

 

Alain Schleich rappelle qu’une première audience devait avoir lieu le 5 juin dernier, mais qu’à la demande de la direction, celle-ci a été repoussée.

 

 

« Nous n’avons pas eu de documentation écrite et sérieuse de la part de la direction sur l’avenir du site montcellien, mais plutôt des informations déloyales et très insuffisantes » dira le délégué du personnel.

 

 

Ajoutant : « On ferme le site de Montceau, mais à aucun moment on ne nous explique pourquoi ! ». Dans ces conditions, on comprend bien que les salariés ne soient pas très motivés, ni mis dans de bonnes conditions pour travailler. Et qu’ils en souffrent…

 

 

Et de fait, le CHSCT a réalisé une expertise sur le sujet, qui a, en début d’année 2018, fait l’objet d’agissements discutables de la part de la direction. Qui rétorque « qu’il ne sert à rien de faire une expertise, puisqu’il ne se passera rien en 2018 à Montceau ».

 

 

De plus, en mai-juin 2018, la direction a tenté de discréditer le rapport d’expertise au moment de sa restitution au CHSCT. Elle a également refusé de laisser l’expert faire la restitution de son rapport au personnel sur le site.

 

 

« C’est pourquoi nous sommes obligés de faire cette restitution dans la salle des fêtes du Bois du Verne » explique Alain Schleich.

 

 

Et pour couronner le tout, la direction refuse de laisser l’expert effectuer la deuxième partie de sa mission et projette de mettre en œuvre une prévention à minima et unilatérale. « Bien évidemment, les salariés ont contesté ce programme ! » livre le délégué du personnel.

 

 

Quant à l’avocat de la partie adverse, il conteste la forme et les risques de dégradation de santé des salariés avec les mêmes arguties que la direction : « A Montceau il ne se passe rien donc, les salariés ne souffrent pas… ». La politique de l’autruche…

 

 

Mais tout de même, depuis l’annonce de fermeture du site, un responsable informatique, un chargé d’affaire, un technicien et un responsable maintenance sont partis. « Ce sont des postes importants qui ont été remplacés par des personnes en CDD. Il n’y a plus de CDI maintenant » annonce M. Schleich.

 

 

 

Et de constater que la direction semble lâcher un peu de lest : « on nous annonce la visite d’un éventuel repreneur pour empêcher les salariés d’aller au tribunal. Et fin juin, début juillet, M. Malrin, président du Directoire d’Eolane, a annoncé devant le comité du groupe que finalement, le site montcellien ne fermera peut-être pas… ».

 

 

Revenant à l’audience du 24 juillet, M. Schleich dit que s’ils gagnent ce sera très bien, mais que s’ils perdent, ils ont des billes pour contre-attaquer.

 

 

Sur 85 salariés, 50 sont des fidèles qui suivent Alain Schleich et qui restent soudés.

 

 

 

Et le délégué de rappeler qu’un bus sera affrété pour permettre aux salariés de se rendre à l’audience. Départ sur le parking d’Eolane à 9h. « Et même si 50 places sont déjà réservées, sur une capacité de 57, nous nous arrangerons pour y aller avec nos propres véhicules » dira-t-il.

 

 

 

 

eolane 1807182

 

 

eolane 1807183

 


 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Eolane ( Montceau)”

  1. MicMont dit :

    Le site éolane de Montceau dispose d’un outil de travail performant, servi par un personnel compétent et motivé pour poursuivre l’activité.
    Une fermeture arbitraire du site serait un gâchis sans nom !
    Depuis pratiquement 10 ans, la direction du groupe aiguille sur Montceau quantité de « bad actors » (marchés non rentables, voire déficitaires) et avec le recul on peut subodorer un sabotage économique délibéré de la part du groupe, avec l’appui des directions locales successives.
    Malgré tout, le savoir-faire et le professionnalisme du personnel de Montceau ont permis de rester à flot contre vents et marées.

    Espérons qu’un repreneur pourra permettre à l’établissement de Montceau de renouer avec l’avenir.

    J’adresse mon entier soutien au personnel éolane.

    MicMont

  2. Bernard_Gui dit :

    Bravo à ceux qui ne se résignent pas et qui luttent pour leur emploi !