Autres journaux :



mardi 4 décembre 2018 à 19:41

Eolane ou la victoire des salariés (Montceau)

Non seulement le site montcellien ne fermera pas, mais il va recruter !



 




 

 

Magie de Noël avant l’heure ? En tous cas ce mardi soir, à la salle des fêtes du Bois-du-Verne, c’était l’allégresse qui régnait. En effet, les salariés d’Eolane venaient d’apprendre, la veille, que non seulement leur site ne fermera pas, mais qu’il va même recruter.

 

Une annonce qui les a laissés incrédules, dans un premier temps, puis la bonne nouvelle faisant son chemin, c’est la joie qui est arrivée, comme une vague de bonheur.

Et ce mardi, c’était donc la dernière réunion, puisque le combat contre la direction, qui a duré 14 mois vient de s’achever. 

 

 

 

420 jours d’angoisse, de désespoir et de découragement. De lutte aussi, avec un chef de file, Alain Schleich, qui n’a rien lâché, et qui a accompli un travail phénoménal, pour arriver à cet heureux résultat.

 

 

 

Mais comme il dit modestement, « cela a été notre lutte à tous. Et même si quelquefois, nous n’étions pas d’accord avec les stratégies proposées ».

 

 

 

Très rapidement, d’ici 10 jours, les équipes de Montceau vont travailler avec la Direction des opérations et en particulier l’équipe de redéploiement industriel pour apporter de la charge et bâtir le plan permettant la montée en puissance. Et notamment, avec l’ajout de nouvelles lignes CMS (Composants montés en surface) sur le site montcellien.

 

 

 

Et cerise sur le gâteau, Christophe Malrin, le PDG d’Eolane, présent hier à Montceau, a souligné que « grâce à l’énergie de l’ensemble des collaborateurs, l’annonce de CAP 2020 n’a pas entaché la confiance des clients. Soulignant que l’activité s’est maintenue à un niveau supérieur aux hypothèses envisagées.

 

 

Dans un autre registre, à la dernière réunion des salariés d’Eolane au Bois-du-Verne, il avait été fortement question d’un repreneur sérieux. Pourtant, la direction d’Eolane précise que « Malgré les efforts du Cabinet ONEIDA et des équipes d’Eolane depuis un an, les tentatives d’identification d’un repreneur pour Montceau n’ont pas abouti ».

Ajoutant : Eolane avait deux objectifs dans cette recherche un projet solide permettant d’assurer la pérennité des emplois et du site, et l’absence de contraintes ou de risques financiers pouvant exposer ou fragiliser le groupe. Alors que la transformation commence à apporter les premiers résultats… ».

 

 

Une explication qui n’a pas convaincu les salariés, mais peu importe, l’important est que le personnel conserve son emploi.

 

 

Quoi qu’il en soit, la direction d’Eolane a décidé de retenir le site montcellien comme le 3e site de production de cartes en France. Grâce à la performance de l’ensemble du personnel, Eolane Montceau a réalisé une année 2018 satisfaisante au niveau de l’activité.

 

 

 

Et comme le rappelle l’opiniâtre Alain Schleich, « Malgré la menace de fermeture, nous avons continué à assurer un travail de qualité, nous n’avons rien cassé, ni brûlé, et pourtant nous avions la peur au ventre de nous retrouver sans travail, à plus ou moins longue échéance ».

 

 

Par contre, le site de Roncq (Nord) va fermer en mars 2019 et celui de Vailhauques (Sud) est fermé depuis novembre dernier. Montceau était le 3site voué à la fermeture.

 

 

Et comme précisé plus haut, hier vers 11h30, les délégués du personnel ont été informés de l’excellente nouvelle, puis à 13h, c’était au tour des salariés et à 14h, tout le groupe était mis au courant.

 

 

A la question posée à M. Malrin hier par les salariés « Pourquoi aujourd’hui, la fermeture n’est-elle plus d’actualité ? », il leur a été répondu « Parce que les paramètres ont changé… ».

 

 

Merci Alain

 

 

Et ce mardi, l’heure était donc à la fête. Les « rescapés » montcelliens, s’ils ont été tout d’abord dubitatifs à l’annonce de la nouvelle, se sont retrouvés « sidérés » mais dans le bon sens, avec un sourire qui en disait long sur leur soulagement.

 

 

« Nous sommes contents que nos différentes actions ont payé. Car le personnel est resté solidaire » ?

 

 

Tous ensemble, tous ensemble…

 

 

Malgré l’euphorie ambiante, Alain Schleich, a trouvé un créneau pour remercier tous ceux qui les ont aidé durant ce long combat : la municipalité pour le prêt de la salle et son soutien, La Mère en Gueule, la presse, la commissaire au redressement, leur avocat, les experts comptables etc.

 

 

Et c’est sans surprise que tous ont entonné un ban bourguignon en l’honneur d’Alain Schleich. Un ban suivi d’une salve d’applaudissements. Et le groupe de scander « Merci Alain ».

 

 

Un Alain Schleich très heureux, bien évidemment, mais qui annonce néanmoins son retrait en qualité de délégué du personnel et qui souhaite désormais demander très vite sa retraite.

 

 

« Je pars sur une victoire et c’est parfait… » dira l’homme, modestement. Avant d’ajouter : « J’espère que notre victoire sera un exemple pour d’autres entreprises en difficultés et aussi peut-être que La Mère en Gueule sera inspirée par notre histoire pour son prochain spectacle… ». L’appel est lancé !

 

 

Le verre de l’amitié (le bien nommé) a clôturé cette journée exceptionnelle.

 

 

 

eolan 0412182

 

 

eolane 0412183

 

 

eolane 0412184

 

 

eolane 0412185

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Eolane ou la victoire des salariés (Montceau)”

  1. zezette71 dit :

    BRAVO et félicitations à tous.
    Preuve en est qu’il n’est pas utile de casser et de brûler pour obtenir satisfaction.
    Il suffit d’être soudé et d’agir avec intelligence.
    Cela amène réflexion !

  2. Colt dit :

    En plus d’être une bonne nouvelle pour l’emploi à Montceau, une belle leçon et une belle victoire d’un combat sociale remarquablement mené sans violences et sans dégradations. Un grand bravo à M. SCHLEICH et aux opiniâtres salariés mobilisés.

  3. Bernard_Gui dit :

    Excellente nouvelle pour « Eolane Montceau », pour Montceau, pour la région montcellienne et au delà !

    Bravo à tous ceux ceux qui ne se sont pas résignés (et bien sûr un triple bravo à Alain).

    Pour tous les salariés d’Eolane Montceau, Noël 2018 sera probablement beaucoup plus joyeux et moins stressé que Noël 2017 !

  4. copernic dit :

    Bravo ! Comme quoi les combats finissent par aboutir !

    (Zézette, il serait bon de ne plus confondre les Gilets Jaunes et les casseurs (casseurs qui sont d’ailleurs peut-être volontairement envoyés pour discréditer le mouvement). D’ailleurs ne pensez-vous pas que la vraie violence est celle qui consiste à laisser les gens mourrir de faim ?)