Autres journaux :



jeudi 14 février 2019 à 11:07

Labellisation Territoire d’industrie

La Communauté urbaine parmi les territoires pilotes en Bourgogne Franche-Comté






 

 

 

Ce mercredi en fin d’après-midi, le Château de la Verrerie a accueilli une réunion de travail entre les représentants de plusieurs EPCI, de l’État, de la Région et des industriels. En jeu, la labellisation Territoire d’industrie !

 

Retour sur une nouvelle initiative de l’État, pilotée par la Région, pour stimuler et accompagner le tissus industriel.

 

La communauté urbaine Creusot Montceau, la Communauté de communes Le Grand Charolais, la Communauté de communes Entre Arroux, Loire et Somme et la Communauté de communes Le Grand Autunois Morvan s’engagent ensemble pour le développement économique du secteur industriel de leurs territoires, dans le cadre de la labellisation « Territoires d’industrie ».

 

Cette démarche s’articule autour de quatre objectifs : simplifier, innover, attirer et recruter.

 

Engagées dans des démarches de développement économique en lien avec le tissu industriel, ces quatre structures intercommunales représentent un territoire cohérent pour une coopération économique et un accompagnement des entreprises industrielles. Leur proximité et la complémentarité de leurs filières industrielles permettent, au travers du projet « Territoires d’industrie », de confirmer la pertinence d’une démarche partagée d’accompagnement des entreprises et de mutualisation des moyens d’ingénierie financière et humaine.

 

C’est un enjeu fort pour la première région de France par le taux d’emploi. On compte 65000 emplois industriels pour 230 000 habitants.

Sous le pilotage de la Région Bourgogne-Franche-Comté, ce dispositif vise à constituer un effet levier permettant de soutenir les entreprises locales sur l’innovation, l’émergence et le soutien de leurs projets, mais aussi l’animation de filières et la reconnaissance de leur savoir-faire aux niveaux local, régional et national.

Pour ce faire, c’est un budget de 1,3 milliards d’euros qui devrait mis à disposition des EPCI et des industries.

 

Onze projets matures et opérationnels peuvent constituer les prémices d’une démarche contractuelle dans le cadre de la labellisation « Territoires d’industrie ».

 

Les représentants des intercommunalités concernées ce mercredi par la labellisation étaient venus accompagnés d’industriels pour présenter des projets innovants pour le territoire au délégué au territoire d’industrie, Olivier Lluansi.

 

Pour la Communauté urbaine Creusot Montceau, c’est ainsi le Mecateamcluster et son offre unique en France pour la filière ferroviaire qui a été représenté avec la présence de Didier Stainmesse. David Marti a aussi porté le site technopolitain pour favoriser l’innovation et l’entrepreneuriat.

Et d’expliquer que le territoire de la communauté urbaine Creusot Montceau bénéficie de toutes les composantes constitutives d’une dynamique technopolitaine : de grands groupes industriels, un tissu dense de PME, un site universitaire, une plateforme technologique, des laboratoires publics et privés.

 

Un autre projet porté par la CUCM a été présenté à travers Le « Village apprenant ressource » et qui constitue une partie du site technopolitain.

Sous la tutelle de l’université de Bourgogne et de l’Académie de Dijon, le Campus des métiers et des qualifications ITIP a pour ambition de créer un lieu d’apprentissage, de rencontre, d’émulation, d’interaction, de transformation : le « Village apprenant ressource ». Centre de ressources humaines et technologiques autour de l’industrie 4.0, ce lieu accueille les apprenants qui répondront aux besoins du monde socio-professionnel en construisant leur formation personnalisée dans un environnement d’émulation et de transformations.

 

La Communauté de communes Entre Arroux, Loire et Somme (CCEALS) pour sa part, constitue  un territoire à dominante rurale et est très fortement marquée par la présence de deux sites industriels internationaux :

  • le site FPT de Bourbon Lancy (marque de CNH Industrie) dédié à la fabrication de moteurs industriels avec une orientation complémentaire de sa production vers les moteurs à gaz (production de 52 000 moteurs par an avec un effectif d’environ 1.200 emplois directs),
  • le site APERAM de Gueugnon spécialisé dans la production d’acier inoxydable (objectif de production annuelle de 350 000 tonnes avec un effectif d’environ 700 emplois directs).

 

 

La Communauté de communes Le Grand Autunois Morvan porte aussi plusieurs projets parmi lesquels une étude des potentiels photovoltaïques sur les zones d’activité économique. Celle-ci s’inscrit dans un projet de développement durable pour la gestion économe des ressources et la valorisation des déchets, suivi d’actions de sensibilisation et de formation sur l’autoconsommation d’énergie et la mobilité électrique.

Le Grand Autunois souhaite poursuivre le développement et la construction d’un nouvel outil de transformation des produits alimentaires locaux. En effet, la CCGAM porte depuis plusieurs années une politique de valorisation des ressources locales. Cela s’est traduit en particulier par un accent porté sur la valorisation des filières industrielles, des filières bois et des filières agroalimentaires. Les enjeux de l’alimentation et de l’environnement sont actuellement au cœur des débats publics. Ils interrogent également l’adaptation des productions agricoles et se révèlent des opportunités potentielles de diversification des activités pour les exploitations.

 

Un autre point porte sur un territoire expérimental pour la simplification administrative et les dérogations réglementaires. Il s’agit de solliciter des accompagnements et des dérogations (à titre expérimental) à des normes réglementaires bloquant le développement de projets porteurs de perspective d’activité et d’emploi.

 

Le Grand Charolais : entre céramique et transition numérique

 

Pour sa part, le Grand Charolais est porteur d’un axe visant à sauvegarder les entreprises de la filière céramique. Porté par la Communauté de communes Le Grand Charolais, avec les industriels et opérateurs publics, il s’agit d’une mobilisation d’urgence de moyens pour accompagner des repreneurs et dirigeants d’entreprises en grande difficulté.

 

S’agissant de la transition numérique des TPE / PME, le projet est porté par une association, le Groupement des manufacturiers sud Bourgogne (industriels de la céramique et de secteurs connexes, la communauté de communes Le Grand Charolais, la plate-forme technologique 3D du Creusot, des particuliers experts).

 

Jean-Claude Lagrange, Vice-Président de la Région Bourgogne Franche-Comté a indiqué que la région allait travailler avec ce territoire et 10 autres territoires. Sur les 10 territoires en cours de labellisation, 36 EPCI vont adhérer à cette labellisation. La Région est donc là pour assurer le lien entre le local et le niveau national. Un seul mot d’ordre sortant de la bouche de l’élu : « mobilisation générale sur l’industrie ». Pour lui, il n’y a pas que les métropoles qui comptent et cette labellisation en est un exemple.

 

Olivier Lluansi, pour sa part, après avoir rappelé le déclin industriel français depuis les années 1970 et les conséquences sur la balance commerciale nationale (-70 milliards d’euros), a déclaré : « On redécouvre ce qu’un outil technologique peut apporter à une nation. »

 

Il a ajouté que via cette labellisation l’État ne voulait pas être prescriptif, mais plutôt un accompagnant et être à l’écoute des industriels, notamment via des simplifications administratives par exemple.

 

Après un tour de table et une présentation des principaux enjeux de cette labellisation pour les intercommunalités et les industriels présents, la réunion s’est poursuivie par des échanges notamment concernant les contributions des EPCI les unes et avec les autres.

 

Cette labellisation devrait être mise en place pour 3 à 4 ans. Si un premier budget a été annoncé à hauteur de 1,3 milliards d’euros, il pourrait être réévaluer le cas échéant a annoncé le délégué au territoire d’industrie. Tout reste donc ouvert pour ce nouveau territoire d’industrie.

 

EM

 

 

 

 

ccm 1402194

 

 

ccm 1402192

 

 

ccm 1402193

 

 

ccm 1402194

 

ccm 1402195

 

 

ccm 1402196

 

ccm 1402197

 

 

 

 




 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer