Autres journaux :



vendredi 26 avril 2019 à 06:23

Mecateamcluster : visite de Patrick Jeantet, pdg de SNCF réseau

SNCF réseau apportera des financements au campus du Mecateam






 

 

Ce jeudi matin, c’est sous un ciel gris que la visite des installations du Mecateamcluster dans la zone des Chavannes, se sont déroulées en présence de Patrick Jeantet, pdg de SNCF Réseau.

 

Plusieurs élus locaux, départementaux et régionaux étaient présents : Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines, Guy Souvigny maire-adjoint, Lionel Duparay également élu au conseil départemental de Saône-et-Loire, Jean-Claude Lagrange, Michel Neugnot. De nombreux acteurs économiques aussi parmi lesquels : Michel Suchaut, Président de la CCI, Didier Stainmesse pour Novium et pour le Macateamcluster ou encore Carmen Garcia Cristobal pour l’entreprise espagnole Erion.

 

 

Le mecateamcluster sur les rails depuis 2011

 

 

En début de matinée, Didier Stainmesse a prononcé quelques mots d’accueil dans le premier lieu emblématique du Mecateamcluster : la halle de maintenance mutualisée. En présence des principaux investisseurs, il a rappelé l’existence du projet autour du ferroviaire depuis 8 ans. Il s’agit là aussi de la rencontre de deux bassins économiques : celui du Creusot et celui de Montceau-les-Mines. Aujourd’hui le directeur de Novium est heureux de dire que la filière ferroviaire s’est appropriée la démarche du Mecateamcluster.

 

 

 

Au sein du Mecatemacluster, les entreprises membres ont débuté leurs travaux au développement de la filière autour de trois commissions : l’une concerne le développement des marchés, une autre l’innovation et une dernière la formation et l’emploi.

 

 

 

La première a permis la mise en place d’outils industriels mutualisés que l’État a accompagné par des financements à hauteur de 30 %.

 

 

 

La commission innovation permet à plusieurs entreprises de travailler conjointement et de manière collaborative afin de répondre aux enjeux de la filière dont notamment la sécurité du personnel.

 

 

 

Le travail de la troisième commission a permis dès 2011 l’ouverture d’une filière dédiée au lycée de Montceau-les-Mines.

 

 

Didier Stainmesse a ainsi retenu une triple reconnaissance de l’État : via les financements pour les projets, pour la plateforme avec la visite notamment de François Hollande et pour le centre de formation.

 

 

Le secret du Mecateam : « C’est une histoire d’hommes et de femmes » ont indiqué Didier Stainmesse et Jean-Claude Lagrange.

 

 

Des engins conçus à Montceau-les-Mines sont destinés à la maintenance de certaines lignes de RER à Paris, preuve s’il en est que des acteurs nationaux importants font confiance à la grappe d’entreprises.

 

 

Une innovation collaborative : une rame de ballastage automatisée

 

 

A la sortie de la halle de maintenance, Patrick Jeantet, accompagné de nombreux responsables de SNCF réseau, a pu découvrir une rame de ballastage automatisée. Celle-ci a été créée à partir d’un mulet sur lequel ont été installés des capteurs. Tout est informatisé, automatisé. Une partie du travail a d’ailleurs été réalisée avec l’IUT du Creusot.

 

 

Il fallait ensuite prendre de la hauteur pour atteindre le bâtiment de l’entreprise Erion, entreprise d’origine espagnole. C’est  Carmen Garcia Cristobal qui a présenté l’entreprise au sein de laquelle elle assure des fonctions de direction notamment commerciales. Si le bâtiment est encore en travaux, l’atelier devrait ouvrir à la fin du mois de mai. L’activité principale de l’entreprise consiste en la maintenance de matériel roulant.

 

Cette entreprise s’est faite connaître en France avec Erion France en 2012. Quatre ans plus tard, elle intégrait le Mecateamcluster.

 

 

Les ateliers de Montceau-les-Mines seront dédiés à accueillir des locomotives de grande puissance pour de la maintenance aussi bien légère, quotidienne que lourde. La maintenance lourde est lap lus complexe et requiert des équipements spécifiques : ponts roulants de 25 tonnes pouvant soulever des locomotives de plus de 120 tonnes. Elles se situent à une hauteur de 8 mètres.

L’entreprise devrait démarrer son activité avec 40 personnes. L’année suivante devrait voir une augmentation de son effectif selon la charge de travail.

 

Erion a ainsi investi 10 millions d’euros sur ce projet et a dimensionné l’équipement pour une équipe de travail pouvant atteindre jusqu’à 100 personnes.

 

Au sein du bâtiment, outre les ateliers, il y aura aussi le siège de l’entreprise et des locaux sanitaires.

 

 

 

Après la présentation d’Erion France, celle d’un système de détection

 

 

Il fallait ensuite prendre la direction des voies écoles pour découvrir une seconde innovation collaborative initiée par Mecateamcluster : le système de détection d’obstacles ODA pour les pelles rail/route. Cette machine comporte des détecteurs pour protéger les personnes travaillant sur les voies. Elle utilise la technologie optique. Le projet s’est développé autour d’une réflexion intégrant des caméras déjà existantes sur le marché qui aurait pour but d’alerter l’opérateur aux commandes de la machine par une alarme sonore. Le système installé calcule le sens du déplacement de la machine selon la vitesse et le risque de collision. C’est une aide à l’opérateur. Mais l’opérateur reste le seul maître de son engin. Le système permet de déceler à obstacle à 40 mètres. Il est toutefois plus efficace de nuit que de jour.

 

 

 

Derrière le futur pôle formation est en travaux. C’est la société Campus Mecateam qui est en charge du pôle formation ouvrira ses portes dans ses nouveaux locaux mi-juillet. L’inauguration n’aura toutefois pas lieu avant le mois de septembre. Une seconde phase de travaux débutera ensuite dès le début de l’année prochaine afin de permettre d’accueillir davantage de personnes en formation.

 

 

La Présidente du Campus a indiqué pour sa part qu’au départ ce sont quelques 60 modules de formations qui avaient été définis, avant d’indiquer que 18 étaient prioritaires. Ce sont ceux-là actuellement qui font l’objet de formations qui devraient accueillir 4000 collaborateurs à former dans les prochains années a-t-elle indiqué.

 

 

L’autre événement sur lequel travaille également le Mecateamcluster est le Mecateammeetings des 26 et 27 septembre prochain. En 2017, en une journée, plus de 130 acteurs du rail étaient présents et plus de 500 rendez-vous ont été pré-programmés. Il s’agit donc du rendez-vous incontournable pour les acteurs de la filière ferroviaire qui souhaitent obtenir des opportunités de partenariats que ce soit au niveau national, voire international.

 

 

Une nouvelle inauguration : un nouvel embranchement reliant la Mecateamplatform au réseau ferré national

 

 

Pour le Mecateamcluster, tous les travaux sont l’occasion d’une nouvelle inauguration. Ainsi ce jeudi matin, c’est un nouvel embranchement qui a été inauguré, par Jean-Claude Lagrange les ciseaux à la main, entouré des partenaires locaux, régionaux et nationaux.

 

 

Ce moment a été conclu par les interventions de plusieurs acteurs. Jean-Claude Lagrange d’abord a rappelé son attachement au projet du Mecateamcluster. Il a rappelé la dimension humaine du projet et la reconversion ferroviaire des houillères.

 

 

Pour lui, « c’est une filière qui compte et qui justifie le partenariat avec SNCF réseau.

 

 

David Marti, Président de la CUCM, s’est réjoui de la présence du pdg de SNCF réseau sur un territoire industriel.

 

Il a rappelé : « Il fallait renforcer le côté sud [de la CUCM]. Ici il y a Michelin et le Mecateam qui va générer d’autres productions liées au ferroviaire. »

 

 

Puis de donner quelques chiffres : « le bassin du Creusot représente 40 % d’emplois industriels, contre 11 à 12 % au niveau national. Et le bassin de Montceau, ce sont entre 34 à 35 % d’emplois industriels ».

 

 

Patrick Jeantet, pdg de SNCF Réseau s’est dit extrêmement content d’être présent, notamment afin de voir la concrétisation, l’application de cette filière ferroviaire sur le terrain. Pour SNCF réseau, ce sera ainsi la première fois que l’entreprise réalisera des rénovation de caténaires avec des trains usines.

 

 

Le pdg de SNCF réseau a conclu son propos en indiquant que SNCF réseau allait investir pour SAS Campus. David Marti a indiqué que la CUCM poursuivrait ses aides au Mecateamcluster.

 

 

La matinée s’est achevée par une réunion de travail entre les entreprises présentes et le pdg de SNCF réseau.

 

 

De nouvelles échéances cette année permettront de faire parler du Mecateamcluster : l’inauguration au mois de juin de la halle de maintenance de l’entreprise Erion, le Mecateammeetings des 26 et 27 septembre prochain et l’inauguration de la première phase des travaux du Mecateam campus.

 

 

EM

 

 

meca 2604193

 

 

meca 26041959

 

 

meca 26041958

 

meca 26041957

 

meca 26041956

 

meca 26041955

 

meca 26041954

 

meca 26041953

 

meca 26041952

 

meca 26041951

 

 

meca 26041950

 

 

meca 26041949

 

meca 26041948

 

meca 26041947

 

meca 26041946

 

meca 26041945

 

 

meca 26041944

 

 

meca 26041943

 

 

meca 26041942

 

meca 26041941

 

meca 26041940

 

meca 26041939

 

 

meca 26041938

 

 

meca 26041937

 

meca 26041936

 

meca 26041935

 

 

 

meca 26041934

 

meca 26041933

 

meca 26041932

 

 

 

meca 26041930

 

meca 26041929

 

 

meca 26041928

 

meca 26041927

 

meca 26041926

 

meca 26041925

 

meca 26041924

 

meca 26041923

 

 

meca 26041922

 

 

 

meca 26041921

 

meca 26041920

 

 

meca 26041919

 

 

meca 26041918

 

 

meca 26041917

 

meca 26041916

 

meca 26041915

 

 

meca 26041914

 

 

meca 26041913

 

meca 26041912

 

 

meca 26041911

 

meca 26041910

 

 

meca 2604199

 

meca 2604198

 

meca 2604197

 

 

meca 2604196

 

 

meca 2604195

 

meca 2604194

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 






Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer