Autres journaux :


mercredi 1 avril 2015 à 07:43

Lycée Théodore Monod (Blanzy)

Une filière « BAC Pro » d'venir : la maintenance des équipements industriels « Coloration industrielle ou ferroviaire » Maintenance des équipements industriels




Cette filière forme des techniciens qui auront la charge de maintenir les machines qu’utilise l’industrie,en étant capables d’effectuer les vérifications et les réglages nécessaires à leur bon fonctionnement. Ils sauront aussi diagnostiquer un défaut de fonctionnement et de réparer un système. Son travail se fait le plus souvent en pleine autonomie, il doit participer efficacement à l’amélioration, à la fiabilisation de ces machines et à la mise en service de nouveaux équipements. Il est en contact direct avec l’utilisateur des biens sur lesquels il intervient et également avec les membres de son service auxquels il rend compte.

 

 

Les domaines d’intervention sont nombreux et variés, par exemple :

 

– La Métallurgie,

 

– L’Agro-alimentaire,

 

– Le Pharmaceutique,

 

– La Pétrochimie,

 

– L’Armée,

 

– Les Transports (Marine, Ferroviaire, Aéroports etc…),

 

– L’Energie (eau, électricité, gaz…)

 

– Les Services (hôpitaux, traitements des déchets, ascenseurs…)

 

Un choix de coloration est proposé en 1ère et en terminale : Industriel ou ferroviaire.

 

Les élèves durant leurs études ont à effectuer des stages en entreprise pour s’intégrer dans le monde industriel ou mobile (2 semaines en seconde, 8 semaines en première et 12 semaines en terminale).

 

Pour illustrer notre propos, nous avons rencontré Jean Claude Cothenet, le PDG de Métalliance, une entreprise du Bassin Minier installée à la Saule et à Génelard et qui emploie 120 salariés sur ses 2 sites dans des activités très « pointues » qui sont :

 

– La construction mécanique,

 

– La construction d’engins,

 

– La pose de voies,

 

– La construction routière,

 

– Les travaux sous terrain (tunnels),

 

– La conception et la réalisation pour la manutention de produits en vrac par vibration.

 

Métalliance est membre de Mécateam@cluster dont il est l’un des fondateurs

 

Sur ses sites, l’entreprise emploie en atelier des chaudronniers, des soudeurs, des monteurs (mécanique, hydraulique, électricité, informaticien…), fait de l’usinage. Au bureau d’étude se côtoient dessinateurs, projeteurs et ingénieurs.

 

 

Et puis, il y  a la maintenance  qui a un lien très direct avec notre filière BAC Pro.  Là, les débouchés sont de plusieurs ordres :

 

 

– La maintenance interne,

 

– La maintenance externe, installation et SAV. Pour ce métier, il faut aimer voyager en France et dans le Monde, il être le plus polyvalent possible, maîtriser plusieurs spécialités, aimer la pression et avoir envie de « démarrer vite » , être disponible, il faut être capable de faire sa valise à tout moment et nous dit Jean Claude Cothenet avec humour : « il faut être parfois un peu Mac Gyver » . Métalliance a des chantiers dans le monde entier, en France, en Europe, en Asie, en Amérique et en Océanie. Il y a toujours 3 ou 4 personnes de l’entreprise en voyage…

 

 

– Le technicien est appelé à faire du montage, mais aussi de la reconstruction de matériel puisque à la fin d’un chantier, le matériel est racheté et reconstruit avec la garantie constructeur.

 

– La maintenance ferroviaire.

 

 

« La grosse difficulté du recrutement » nous dit Jean-Claude Cothenet « c’est sur la formation hydraulique qui fait l’objet dans la filière d’une mention complémentaire dite « maintenance des installations oléo hydraulique et pneumatique.« 

 

En conclusion, le PDG de Métallaince nous dit que c’est une filière qui a des besoins.

 

 

Jean Michel Lendel

 

 

 

 

monod 3103152

 

monod 3103153

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer