Autres journaux :


samedi 18 avril 2015 à 06:26

Ecole Lucie Aubrac de Blanzy

Une délégation unitaire reçue par le député Christophe Sirugue



 

Une délégation unitaire reçue

 

par le député Christophe Sirugue

 

 

Ce vendredi après midi, le Député Christophe Sirugue a reçu, à sa permanence montcellienne, une délégation unitaire (parents d’élèves, enseignants et Maire de Blanzy) pour évoquer avec lui la menace de fermeture d’une classe à l’école Lucie Aubrac de Blanzy.

 

 

 

La délégation était composée :

 

– De 2 parents d’élèves, Delphine Janniaud et Sébastien Roy,
– Du Maire Hervé Mazurek,
– De 2 enseignantes, Sandrine Marchand et Valérie Moor.

 

Les membres de la délégation ont répété les arguments qui les font s’opposer à cette fermeture et que nous avons largement repris sur ce site dans nos précédentes éditions.

 

Le Député qui s’est déjà entretenu à ce sujet avec le DASEN (Directeur Académique des Services de l’Education Nationale) et a indiqué à ses interlocuteurs que ce dernier ne contestait pas les chiffres des effectifs actuels et à venir. D’après Christophe Sirugue, la difficulté se poserait sur 2 points :

 

– La non prise en compte de la CLIS (Classe pour L’Inclusion Scolaire)
– Le système de l’éducation nationale intitulé « Plus de Maîtres que de Classe » qui risquerait à terme que le poste du Maître soit pris par ailleurs et ne soit plus redonné à l’école.

 

 

Christophe Sirugue a rappelé que la Saône et Loire avait perdu 700 élèves en 2 ans dont 230 cette année. L’école Lucie Aubrac ne suit pas cette tendance puisque ses effectifs sont à la hausse, et cela, le DASEN ne le conteste pas.

 

C’est en fonction de ces éléments que le Député a fait passer au DASEN un message comme quoi il soutenait totalement la position des parents, des enseignants et des élus municipaux qui s’opposent fermement à la fermeture. Il pense qu’il y a une discussion possible et demande aux membres de la délégation de ne pas se démobiliser en attendant la rencontre avec le DASEN, mercredi 22 avril à 18h. Ces derniers ont confirmé qu’ils ne baisseraient pas les bras, bien au contraire et qu’ils occuperont l’école, comme prévu, (école non bloquée), le mardi 21 avril à partir de 17h jusqu’au mercredi.

 

En conclusion, Christophe Sirugue leur a indiqué qu’en cas de décision négative mercredi prochain, il interviendrait à nouveau auprès du DASEN.

 

A suivre…

 

Jean Michel Lendel

 

 

 

lucie sirugue 1804153

 

 

lucie sirugue 1804154

 

 

lucie sirugue 1804155

 

 

 

lucie sirugue 1804156

 

 

 

 

lucie sirugue 1804152

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Ecole Lucie Aubrac de Blanzy”

  1. sillabruno dit :

    Pourquoi imposer un effectif minimum ? Au niveau du Département : 66 fermetures potentielles contre seulement 14 ouvertures ! François Hollande en avril 2012 déclarait « Dans l’affectation des nouveaux personnels (60.000 sur cinq ans) ma priorité ira aux écoles maternelles et primaires ». Christophe Sirugue et les autres députés PS soutiennent ce Gouvernement qui applique une politique d’austérité qui affecte les services publics et l’emploi. Il est nécessaire d’engager une nouvelle politique de développement de l’activité, de l’emploi et des services publics.