Autres journaux :


vendredi 4 mars 2016 à 05:10

Jeudi 10 mars 2016 : Osez d’autres métiers ! (Bourgogne – Franche-Comté)

Avec l'AFPA : une journée dédiée à la mixité des métiers et à la formation !



Le gouvernement a fixé l’objectif qu’un tiers des métiers deviennent mixtes d’ici 2025, contre 12% actuellement. Au tout début de l’année 2016, il s’est également engagé à former 500 000 chômeurs d’ici 2017.

 

Dans le cadre de ses missions de service public, l’Afpa souhaite contribuer à ce double enjeu et organise une grande Journée Portes Ouvertes, partout en France pour accueillir femmes et hommes à la recherche d’un emploi ou souhaitant se reconvertir.

 

Dans la région Bourgogne-Franche-Comté, 7 centres Afpa sont mobilisés pour les informer sur les formations qui les remettent sur le chemin de l’emploi.

 

Au programme :

 

• Découverte des métiers et des formations

 

• Ateliers thématiques (en fonction des centres)

 

• Réponses individualisées auprès de nos conseillers en formation : les démarches pour s’inscrire en formation, les financements possibles, les places disponibles…

 

• Rencontre avec des partenaires emploi-formation locaux

 

• Visite des ateliers de formation et échanges avec les stagiaires…

 

Les centres mobilisés le jeudi 10 mars, de 9h à 12h et de 14h à16h :

 

Centre Afpa de Belfort – 1, rue Ernest Thierry-Mieg

 

Centre Afpa de Besançon – 19, avenue de l’Observatoire

 

Centre Afpa de Chevigny – 2, rue du château

 

Centre Afpa de Migennes – 89, avenue Jean Jaurès

 

Centre Afpa de Montceau – 1, rue du petit bois

 

Centre Afpa de Nevers – 5, route de Sermoise

 

Centre Afpa de Vesoul-Navenne – rue Victor Hugo

 

 

new logo AFPA 03 03 16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Jeudi 10 mars 2016 : Osez d’autres métiers ! (Bourgogne – Franche-Comté)”

  1. roussillon dit :

    On aimerait savoir si l’AFPA se cale sur les priorités régionales de la Bourgogne…si elle anticipe sur les besoins à venir d’ici 3 ans..sans oublier les emplois non pourvus en agriculture, boucherie, charcuterie ébénisterie et couvreurs de toits !