Autres journaux :



mercredi 12 juillet 2017 à 06:43

Semaine de 4 jours ou pas ? APC ou pas ? Incertitude ! (Saint-Vallier)

Retraite à plein temps  pour Dominique Mathus ! C'est certain !



 

 

En ce début de vacances scolaires, une curieuse atmosphère règne sur l’école Henri Wallon aux Bois Francs. En effet, Dominique Mathus, en poste sur le groupe depuis septembre 1993, a fait valoir ses droits à la retraite et ne fera pas la future rentrée.

 

 

Celle-ci n’a pas souhaité faire un départ en grandes pompes, mais discrètement avec les gens avec qui elle a travaillé et les élèves de sa classe.

 

 

Quoiqu’on en dise, c’est toujours un moment émouvant que de voir partir un collègue, l’instituteur de ses enfants, une figure locale !

 

 

Dominique Mathus a accepté de nous conter ses impressions et quelques anecdotes de sa belle carrière !

 

 

« Lorsque j’ai débuté en 1978, je n’aurais jamais imaginé que je terminerais ma carrière à 60 ans aux Bois Francs… »

 

 

Petit flash back :

 

 

En 1978, elle errait en fac à Dijon lorsqu’elle apprend que l’on recrute des instits sur dossier… Pourquoi ne pas tenter ?

 

 

Et voilà comment, un lundi matin de septembre 78, elle se rendit à son premier remplacement à Saint-Vallier, sur une mobylette empruntée à une amie…. Et ce fut le début d’une longue carrière !

 

 

En septembre 93, elle arrive aux Bois Francs sous la direction de Jean Lapray, puis Jean-Luc Maltaverne, Pierre Gagne et Muriel Debusscher.

 

 

Elle se rappelle tour à tour les belles rencontres avec les collègues, les intervenants, le personnel municipal et les projets un peu déjantés…

 

 

« Je vais regretter les élèves qui nous insufflent leur jeunesse, leur dynamisme et leur spontanéité. Je ne me mettrai plus en colère en lisant les perles écrites dans les évaluations du type :

 

 

« Les croisés avaient une croix sur leur maillot pour dire dans quelle équipe ils jouaient ! » ou « Au Moyen-Age, les moines copiaient à la main quand l’imprimante étaient en panne ! « 

 

 

Les parents élus au Conseil d’école, les représentants de l’APE, tous ont souhaité marqué son départ par un cadeau et surtout pour la remercier du travail accompli.

« Dominique a toujours valorisé la Culture, les beaux textes, la poésie, … Tout ce qui peut donner une ouverture d’esprit et une grandeur à la Nature humaine ! », rappellent ses collègues.

 

 

Combien de générations sauront que Niki de Saint Phalle n’est pas le vainqueur dans la 5ème à Chantilly ? Que Miro n’a rien à voir avec l’oculiste ? Que Pef n’est pas seulement un acteur ?

 

 

Bref, elle a su au fil de ces années porter haut les valeurs de l’école républicaine et toujours mettre en avant la laïcité.

 

 

C’est avec beaucoup d’émotions que tous ceux qui l’ont côtoyée se sont rapprochés d’elle en ce moment particulier pour lui apporter leurs remerciements, leurs bons vœux pour la suite.

 

 

Dominique nous confie qu’elle va prendre son temps, pouvoir rendre visite à ses filles, parcourir les expositions, les musées, et bien entendu poursuivre ses activités sportives !

 

 

J.L Pradines

 

 

d mathus 1207173

 

 

 

d mathus 1207172

 

 

d mathus 1207174

 

 

d mathus 1207175

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer