Autres journaux :



mardi 16 janvier 2018 à 18:08

Lycée Haigneré de Blanzy

Nouvelle manifestation des enseignants et du personnel administratif Une intersyndicale soudée



 

 

 

Ce mardi matin, une partie du personnel dont des enseignants et du personnel administratif manifestaient au cours de la pause des lycéens contre la fermeture de la filière Gestion administration au sein de leur établissement. Nous vous en parlions lors d’un précédent article.

 

 

Cette fois-ci, ils avaient été rejoints par des représentants de la mairie de Blanzy, de Montceau et de Sanvignes. Jean-Claude Lagrange représentait aussi la Région de Bourgogne-Franche Comté.

 

Gilles Gauthé, rencontré juste avant la manifestation expliquait aussi que l’intersyndicale avait reçu le soutien du député Gauvain.

 

 

Et ce matin-là, c’est Guy Souvigny qui remettait en main propre du responsable départemental du syndicat FO (SNETAA-FO) une lettre de Madame Marie-Claude Jarrot à destination de l’académie.

 

 

Une intersyndicale soudée

 

 

C’est donc une intersyndicale soudée composée du syndicat FO (SNETAA-FO), de la SGEN-CFDT/SUD Education et de la CGT Educ’Action qui manifestait son mécontentement et le refus d’un positionnement jusqu’à présent non confirmé officiellement sur la fermeture de la section gestion administration du lycée Haigneré.

 

 

Pour rappel, l’intersyndicale avait demandé une audience le 23 décembre dernier à l’académie par mail et par courrier afin d’en savoir davantage sur les projets concernant la filière gestion administration de l’établissement blanzynois. A ce jour, la réponse est toujours attendue.

 

 

Aussi et comme en décembre dernier, l’intersyndicale a poursuivi son mouvement.

 

Pour sa part, Gilles Gauthé (syndicat FO) considère que l’absence de réponse de la part de l’académie montrerait que la première interprétation des syndicats serait la bonne : « Nos arguments sont tellement bons qu’ils ne veulent pas nous recevoir » déclarait-il.

 

Il a ensuite poursuivi sur de nouvelles informations reçues ce mercredi 10 janvier au sujet des moyens donnés au niveau des filières professionnelles.

 

Ce serait ainsi 79h qui seraient retirées à l’établissement, soit 6,5 % d’heures en moins. Cela correspondrait à 5 fois plus que la moyenne académique. Et le syndicat annonce que 20 % des postes supprimés sur l’académie concernent Blanzy.

 

 

Une nouvelle demande d’audience envoyée ce mardi

 

 

Aucune résolution dans le mouvement n’est perceptible puisque celui-ci devait faire parvenir dès ce jour une nouvelle demande d’audience car de nombreuses questions restent sans réponse.

 

Si la fermeture concerne l’ensemble de la section gestion administration, que vont devenir les élèves de seconde et première ? Comment vont-ils pouvoir poursuivre leur cursus ?

 

Autre question, si les autres classes finissent leur cursus à Blanzy avant fermeture définitive de la filière, les moyens alloués ne sont pas suffisants selon l’intersyndicale qui parle de textes de loi non respectés. Et dans ce cas, la mutualisation de deux formations sera-t-elle obligatoire alors même que ces deux formations sont différentes ? Quid des effectifs en classe au mépris des règles de sécurité ?

 

 

L’intersyndicale a aussi exprimé le désarroi des enseignants qui ne se sentent pas respectés : « Qu’avons-nous fait nous les enseignants pour mériter une telle sanction ? » questionnent-ils ?

 

Et d’ajouter : « Qu’ont fait les élèves pour être aussi peu considérés ? ».

 

 

Et au milieu de ce flot de questions, le désir d’innovations pédagogiques portés par les pouvoirs publics semble bien dérisoire en face du manque de moyens dénoncé ce mardi matin.

 

 

Un comité technique académique sous tension

 

 

Ce jeudi matin, à Dijon, c’est un comité technique académique sous tension qui s’annonce puisque les personnels annoncent qu’ils seront présents au rectorat afin de porter leurs revendications et défendre leur établissement et les élèves. Un préavis de grève a été déposé au nom de tout le personnel. Il s’agit donc d’un mouvement de grève académique. Et les agents ont déposé un préavis au niveau de la région.

 

Ce mardi matin, il y avait aussi un mouvement de grève au lycée professionnel de Chateau-Chinon.

 

 

Du côté des parents d’élèves, ceux-ci ont reçu davantage d’informations vendredi dernier au cours de la réunion parents-professeurs. Si les enseignants semblent avoir reçu à ce jour peu de retours de la part des parents, ceux-ci sont toutefois très positifs et montrent leur soutien.

 

Des actions avec les parents pourraient être envisagés si besoin par la suite.

 

 

L’intersyndicale attend beaucoup du comité technique académique de ce jeudi pour qu’enfin une discussion puisse avoir lieu et pourquoi pas ouvrir la voie au dialogue.

 

 

EM

 

 

 

hai 160118

 

 

hai 16011814

 

 

 

 

 

 

hai 16011818

 

 

 

 

hai 1601181

 

 

 

hai 1601182

 

 

 

hai 1601183

 

 

 

 

hai 1601184

 

 

 

hai 1601185

 

 

 

hai 1601186

 

 

hai 1601187

 

 

 

hai 1601188

 

 

 

hai 1601189

 

 

 

hai 16011810

 

 

 

hai 16011811

 

 

 

hai 16011812

 

 

 

hai 16011813

 

 

 

 

 

 

hai 16011815

 

 

 

hai 16011816

 

 

 

hai 16011817

 

 

 

 

 

hai 16011819

 

 

 

hai 16011820

 

 

 

hai 16011821

 

 

 

hai 16011822

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer