Autres journaux :



mercredi 4 avril 2018 Ă  05:41

Ecole de la 2e chance (Montceau)

Recrutement en cours pour une rentrée au 9 avril prochain



 

 

Une réunion d’information s’est déroulée mardi à l’Ecole de la 2e chance de Montceau, sous la houlette de Laurence Leblanc, formatrice.

 

Autour de la table, quatre jeunes venus s’informer sur les services proposés par l’école. La formatrice pose les conditions d’admission : être un homme ou une femme âgés de 16 à 30 ans, avec peu ou pas de diplômes et être demandeur d’emploi à l’entrée en formation.

 

Les entrées se font tous les mois, après entretien et inscription à la Mission Locale ou au Pôle Emploi du secteur.

 

Mme Leblanc a décrit les différentes phases qui se déroulent au sein de l’E2C.

 

Ainsi, la première phase dure 5 semaines (une semaine de stage et 4 semaines à l’E2C). Dans ce laps de temps, les stagiaires travaillent la simulation d’entretien d’embauche, visitent des entreprises, se remettent à niveau, participent à des ateliers théâtre avec un comédien pour retrouver la confiance en soi, l’estime de soi et apprennent à communiquer.

 

Durant la phase 2, il s’agit pour les stagiaires de valider un seul projet professionnel. Ils sont 15 jours à l’E2C et 15 jours en stage en entreprise, renouvelés plusieurs fois. La remise à niveau est individualisée, tous les élèves n’ayant pas le même niveau d’études.

 

A l’issue de cette période, le projet professionnel est validé.

 

La phase 3 permet de mettre en place le projet professionnel. Et ce, soit par le biais d’un apprentissage, soit par le biais d’un contrat professionnel. Les stagiaires, durant cette phase finale, effectuent 3 semaines en stage et 1 semaine à l’E2C.

 

La formation à l’E2C dure au maximum 8 mois. A l’issue de cette période, une solution doit être trouvée pour l’élève.

 

Cette formation est gratuite, car payée par le Conseil régional de Bourgogne. Elle est rémunérée à hauteur de 130 euros par mois pour les stagiaires mineurs et peut aller jusqu’à 500 ou 600 euros par mois, selon les critères socio-professionnels des jeunes gens.

 

 

A l’issue de cette réunion, tous les quatre se sont dits intéressés par cette formation et Mme Leblanc a commencé les entretiens individuels pour une éventuelle intégration de ces jeunes.

 

 

e2c 0404183

 

 

e2c 0404182

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer