Autres journaux :



jeudi 14 février 2019 à 07:57

Portes ouvertes à l’IFSI : Sur les deux sites du bassin montcellien

180 étudiants infirmiers et une cinquantaine d’aides-soignants



 

 
 

 

 

Ce mercredi 13 février après-midi, le lycée Haigneré de Blanzy et le site de l’IFSI de l’hôpital Jean Bouveri, ont accueilli des lycéens et leurs parents pour la présentation des formations dispensées à l’IFSI : la formation d’infirmier d’une part et celle d’aide-soignant d’autre part.

 

Cette manifestation était organisée par une trentaine d’étudiants et élèves des deux formations. Un trajet ludique avait été imaginé pour inviter les personnes à visiter les deux sites.

 

En milieu d’après-midi, c’est Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines, Josiane Bérard son adjointe et Hervé Mazurek, Maire de Blanzy qui ont visité les deux antennes de l’établissement.

 

Les visiteurs ont pu découvrir plusieurs ateliers : l’un sur l’hygiène, notamment celle des mains ; un deuxième sur l’urgence, un autre encore sur les chambres implantables, système permettant lors de grosses pathologies d’éviter de piquer plusieurs fois le patient.

Les étudiants et les élèves avaient aussi proposé une présentation de la formation et de ParcourSup, nouveauté cette année dans le recrutement des étudiants.

 

Plus loin, l’on pouvait s’essayer aux gestes pour la prise de sang ou les pansements. Et la boîte à coucou permettait de connaître l’état de propreté de vos mains.

 

Sur le site IFSI de Montceau-les-Mines, l’on pouvait aussi trouver un atelier toucher massage, un autre simulation et encore plus loin la présentation du service sanitaire.

 

Des lycéens très intéressés se sont inquiétés du recrutement via ParcourSup, espérant vivement que leur candidature soit retenue sans souci.

 

180 étudiants infirmiers et une cinquantaine d’aides-soignants

 

Actuellement l’IFSI de la CCM accueille 180 étudiants infirmiers soit 60 par année ; ainsi qu’une cinquantaine d’élèves aides-soignants. Cette année, les IFSI feront leur recrutement pour la première fois via ParcourSup. La directrice de l’IFSI de la CCM nous a indiqué pour l’instant que le nombre de demandes était extrêmement important. Toutefois ces demandes comptabilisent aussi bien les premiers vœux que les dixièmes vœux et les sous-voeux. Donc les premières marques d’intérêt pour la formation via ParcourSup sont-elles vraiment parlantes ? Il faudra attendre encore quelques mois pour le savoir.

 

Pour l’équipe enseignante, cela apportera également un changement dans le recrutement des étudiants et élèves puisque ce recrutement se fera uniquement sur dossier, contre un recrutement payant et sur entretien jusqu’à présent.

 

En tout cas, les portes ouvertes de l’IFSI ont une nouvelle fois rencontré un franc succès sur les deux sites qui accueilleront les nouvelles promotions en septembre prochain.

 

EM

 

 

 

ifsi 1402197

 

 

ifsi 1402192

 

 

ifsi 1402193

 

 

ifsi 1402194

 

ifsi 1402195

 

 

ifsi 1402196

 

 

 

 

 

ifsi 1402198

 

 

ifsi 1402199

 

 

ifsi 14021910

 

ifsi 14021911

 

 

ifsi 14021912

 

 

ifsi 14021913

 

 

ifsi 14021914

 

ifsi 14021915

 

 

ifsi 14021916

 

 

ifsi 14021917

 

 

ifsi 14021918

 

ifsi 14021919

 

 

ifsi 14021920

 

 

ifsi 14021921

 

 

ifsi 14021922

 

 

ifsi 14021923

 

ifsi 14021924

 

 

 

ifsi 14021925

 

ifsi 14021926

 

 

ifsi 14021927

 

ifsi 14021928

 

 

ifsi 14021929

 

 

ifsi 14021930

 

 

ifsi 14021931

 

ifsi 14021932

 

 

ifsi 14021933

 

ifsi 14021934

 

 

ifsi 14021935

 

ifsi 14021936

 

 

ifsi 14021937

 

 

 

 

 

 






Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Portes ouvertes à l’IFSI : Sur les deux sites du bassin montcellien”

  1. enila dit :

    Pour de trouver en CDD renouvelable pendant 6 ans ou plus dans des centres hospitaliers où les services ferment les uns après les autres ou tenter sa chance à Paris ou région parisienne avec le même salaire qu’en province…et avec des conditions de travail en deçà de qu’on peut imaginer…je ne suis pas pessimiste mais réaliste…ce métier je l’ai pratiqué 38 ans et je l’aimais mais tout est détruit, il faut faire du chiffre maintenant ,que devient le patient dans tout ça??