Autres journaux :



dimanche 10 mars 2019 à 06:25

Journée portes ouvertes sur la campus Sud Bourgogne

  Des lycéens et des parents à la recherche d’un métier et d’un avenir



 




 

Ce samedi, les différents sites du campus Sud Bourgogne ont accueilli les lycéens souvent accompagnés de leurs parents pour se renseigner sur les formations proposées au Creusot et à Montceau-les-Mines.

 

 

Au Creusot, ce sont les sites de l’IUT, du Centre Universitaire Condorcet, de la Bibliothèque Universitaire et du lycée Léon Blum qui ouvraient leurs portes. A Montceau-les-Mines, le lycée Henri Parriat présentait ses formations post-bac aux lycéens venus de la région et même au-delà.

 

 

La visite des élus écourtée en matinée

 

Les élus du Creusot et du bassin montcellien présents dès le début de matinée sur le site de l’IUT du Creusot ont écourté la traditionnelle visite des sites universitaires en raison de la marche organisée entre le Creusot et Torcy en réponse aux événements de violence ayant eu lieu ces dernières semaines.

 

Pour autant, l’intérêt et les échanges avec les étudiants étaient bien au rendez-vous, avec pour commencer, les étudiants du DU ICI. Ceux-ci ont expliqué leurs motivations et tout l’intérêt qu’ils portent à leur formation. Le premier a vanté le diplôme « à la carte » destiné aux porteurs de projet. Le premier projet présenté porte sur la création d’une application pour trouver des stages. Une jeune mère de 27 ans a profité du DU ICI en tant que tremplin pour sa carrière et se recentrer sur ses objectifs. Elle a expliqué par rapport aux contenus proposés dans le DU : « On prend vraiment ce dont on a besoin dans le DU ».

 

Un autre étudiant d’origine africaine expliquait pour sa part son projet – prêt à être financé – d’une application orientée en direction du continent africain permettant d’envoyer des produits alimentaires aux familles de ces pays par ceux travaillant en France.

 

Plus loin c’est un binôme constitué d’un étudiant étranger et d’une étudiante du département Mesures Physiques qui ont présenté leur projet humanitaire d’aide aux réfugiés.

 

Pour rappel, le DU ICI est actuellement le seul en France.

 

Une entreprise incubée à l’IUT : Terdalis

 

C’est ensuite une jeune entreprise Terdalis, qui a attiré l’attention des élus. Son créateur propose des solutions pour cultiver ses plantes facilement en intérieur, y compris des légumes ou des aromates par exemple. Et les élus se sont prêtés au jeu de goûter des tomates made in France, en plein de mois de mars. De l’avis d’Evelyne Couillerot, ces tomates étaient goûteuses.

Avant de partir de l’IUT, les élus ont achevé leur visite par la découverte d’un atelier de prototypage proposant par exemple la production de boucles d’oreilles connectées.

 

Au Centre Universitaire Condorcet, les étudiants de Nathalie Mondé ont proposé un extrait du spectacle de danse Electro’Mouv qui sera présenté le mardi 12 mars à 19h30 à l’Alto au Creusot.

 

La formation DEA a été ensuite à l’honneur des visites, avant de poursuivre par le plateau robotique lequel accueille 95 % d’étudiants internationaux.

 

Plus globalement, les lycéens ont privilégié les visites des sites en matinée pour se renseigner sur les formations, vérifier s’ils correspondaient bien à l’image qu’ils s’en faisaient.

 

Pour ceux venant de plus loin, il s’agissait aussi de faire connaissance avec l’établissement et son environnement. Au Creusot, la bibliothèque universitaire proposait un forum afin de pouvoir échanger avec les bailleurs et aussi des acteurs permettant d’obtenir des aides au financement de leur logement.

 

Ainsi Visale.fr tenait un stand afin de présenter ses solutions gratuites d’aide à la location en se portant garant de l’étudiant que ce soit pour un logement dans le parc privé ou le parc locatif social. Ce service prend en charge la dégradation locative jusqu’à deux mois. Une autre aide est proposée à destination des alternants avec 100€ par mois pour payer son loyer (aide pour les moins de 30 ans).

 

Ce samedi, les futurs étudiants ont pu découvrir une partie de la réalité des études, des ateliers, des professeurs et pour certains – on leur souhaite – leur vocation.

 

Les visites ont été l’occasion de rappeler qu’en cas de refus de leur dossier, il y aurait une deuxième série de recrutement plus tard, leur donnant l’occasion d’accéder à une formation de qualité.

 

A présent, les lycéens ont les clés et surtout les dossiers en main pour candidater pour la rentrée 2019-2020.

 

EM

 

 

iut 0903193

 

 

iut 0903192

 

 

iut 090319

 

 

 

 

iut 0903194

 

 

iut 0903195

 

iut 0903196

 

 

iut 0903197

 

iut 0903198

 

iut 0903199

 

iut 09031910

 

iut 09031911

 

iut 09031912

 

iut 09031913

 

iut 09031914

 

 

iut 09031915

 

 

iut 09031916

 

 

iut 09031917

 

iut 09031918

 

 

 

iut 09031919

 

iut 09031920

 

 

iut 09031921

 

 

iut 09031922

 

iut 09031923

 

 

iut 09031924

 

iut 09031925

 

iut 09031926

 

 

iut 09031927

 

 

iut 09031928

 

 

iut 09031929

 

iut 09031930

 

 

 

iut 09031931

 

iut 09031932

 

 

iut 09031933

 

 

 

iut 09031934

 

iut 09031935

 

 

iut 09031936

 

 

 

iut 09031937

 

 

iut 09031938

 

 

iut 09031939

 

 

iut 09031940

 

iut 09031941

 

 

iut 09031942

 

iut 09031943

 

 

iut 09031944

 

 

 

iut 09031945

 

iut 09031946

 

 

iut 09031947

 

 

iut 09031948

 

iut 09031949

 

iut 09031950

 

 

iut 09031951

 

iut 09031952

 

 

iut 09031953

 

iut 09031954

 

iut 09031955

 

iut 09031956

 

 

 






Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer