Autres journaux :


vendredi 5 juin 2015 à 06:00

Semaine du développement durable

Choisir son ampoule pour un éclairage performant !



 

 

Telle était la thématique de l’atelier proposé à Torcy ce jeudi après-midi à la Maison des Familles, dans le cadre de la semaine du développement durable.

 

Animé par un conseiller du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE), l’atelier a débuté par une présentation du CAUE, qui a pour objet la promotion de la qualité architecturale, urbaine et paysagère, à travers des missions telles que l’information et la sensibilisation du public dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement, la formation des professionnels, l’information et le conseil aux particuliers qui désirent construire ou rénover et le conseil aux collectivités locales sur leurs projets d’urbanisme.

 

Comment choisissez-vous vos ampoules ?

 

Puis l’atelier s’est poursuivi par une questions sur les critères de choix des ampoules pour les personnes présentes : puissance en watt, étiquette énergie (A à G), type de culot, prix, taille, forme de l’ampoule, couleur, température, durée de vie, impact sur la santé, flux lumineux, technologie…

 

Cela commençait déjà à donner le tournis !

 

Comment s’y retrouver dans la jungle des rayons d’ampoules ?

Depuis la disparition progressive des ampoules à incandescence, nous avons perdu nos repères. Pourtant, on nous a annoncé que c’était pour notre bien : ces ampoules étaient trop gourmandes en électricité !

 

Entre les halogènes, les lampes basse consommation, les lampes fluo-compacte et les LED (diode électro-luminescente), lesquelles choisir ?

Cette question est loin d’être anodine, car la part de l’éclairage dans la consommation d’électricité est environ de 14%.

 

Le choix d’une ampoule, on l’aura compris plus haut, ne peut se faire sans déterminer plusieurs critères préalables, tels que l’ambiance.

On dit, en effet, que les couleurs ont une température. Ainsi, l’ambiance produite par une source lumineuse peut être chaude et reposante. On trouve souvent l’information « warm » sur les emballages des ampoules. Ces couleurs chaudes conviennent alors bien aux pièces de séjour, aux chambres.

Il est ainsi conseillé d’avoir recours à une lumière blanche pour faire la cuisine, car celle-ci respecte les couleurs naturelles.

 

Vérifiez le culot de votre lampe et la puissance nécessaire pour votre confort. On utilisera des puissances différentes dans une cuisine ou dans une chambre, privilégiant une plus forte puissance dans la cuisine par rapport à la chambre.

 

Pour constater les différences entre les technologies, rien ne vaut un essai ! Et c’est ce qui a été proposé après les explications techniques du conseiller CAUE.

 

Et la pollution électro-magnétique ?

 

D’après l’ADEME qui a fait réaliser une campagne de mesures de l’exposition humaine aux champs électro-magnétiques des lampes fluo-compactes, il semblerait qu’en usage courant (à partir d’une distance de 30 cm), le champ électro-magnétique émis par une lampe fluo-compacte est inférieure à la valeur limite d’exposition reprise par le Conseil de l’Union Européenne.

En conséquence, à des fins de confort et de précaution, l’ADEME invite les usagers à maintenir une distance de 30 cm avec la lampe, lors d’utilisations prolongées (par exemple lampe de bureau ou lampe de chevet).

 

Il a aussi été rappelé que les ampoules en fin de vie devaient être rapportées en magasin ou en déchetterie dans les bacs de recyclage adéquat. Surtout ne jetez pas vos ampoules, recyclez-les !

On recycle les lampes basse consommation (fluo-compactes), les lampes à LED et les tubes fluorescents (néons). Les ampoules traditionnelles (filament et halogène) ne se recyclent pas.

 

Dans le doute, demandez conseil auprès de votre magasin habituel ou en déchetterie.

 

L’atelier s’est achevé par des échanges sur les autres produits électriques de la maison : box, télévision, frigo etc.

 

La Maison des Familles compte proposer un nouvel atelier portant sur les isolants naturels, toujours en partenariat avec le CAUE.

 

Voici quelques pistes pour faire des économies d’énergie dans la maison :

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-etre-ecocitoyen-a-la-maison.pdf

 

Vous pouvez aussi contacter le CAUE au 03.85.69.05.26. ou par mail à infoenergie@caue71.fr

Le CAUE accueille uniquement sur rendez-vous, 6 quai Jules Chagot à Montceau-les-Mines.

 

Émilie Mondoloni

 

 

 

 

ampoules 0506153

 

 

ampoules 0506152

 

 

 

 

ampoules 0506154

 

 

ampoules 0506155

 

 

ampoules 0506156

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer