Autres journaux :



mercredi 1 juillet 2015 à 07:24

Association Stop Bourgogne Poubelle

1 an déjà : un premier bilan



 

L’association Stop Bourgogne Poubelle a tenu ce samedi 27 juin à 15 heures, sa première assemblée générale ordinaire, à la Ferme du Château de Torcy, juste à côté de la décharge de Torcy, au cÅ“ur de l’objet-même de l’association.

 

 

 

Pour cette première année d’exercice, l’association a rencontré de nombreux élus et représentants des services de l’État impliqués dans la gestion du site du centre d’enfouissement technique de Torcy (la décharge) : M. Marti, Président de la CCM, M. Fuchet, Maire de Torcy, M. Christophe Sirugue, Mme Sylvie Lecoeur, Vice-présidente CCM chargée de l’eau et de l’assainissement, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), etc.

 

 

 

L’association a traité aussi les autres problématiques à cÅ“ur pour les riverains du Creusot, du Breuil et de Torcy essentiellement, à savoir : Creusot Montceau Recyclage et la Station d’Épuration des eaux polluées (STEP) de Torcy, ces deux structures étant à l’origine de forts désagréments pour la population environnante.

 

 

 

Après une année de rencontres avec les élus, les gérants des sites du Centre d’enfouissement de déchets ménagers et assimilés de Torcy, de Creusot Montceau Recyclage et de la STEP, l’association porte un regard mitigé sur les résultats obtenus.

 

 

En effet, les discours tenus par plusieurs élus sont pour le moins paradoxaux, s’agissant du centre d’enfouissement de Torcy (la décharge) qui devrait fermer définitivement en 2019 selon leurs dires : ceux-là indiquent qu’il n’y a plus lieu de s’inquiéter dès lors que le site devrait fermer à court terme (dans plus de 4 ans quand même ! Quand on vit à côté, sans pouvoir ouvrir les fenêtres de chez soi pour aérer de peur de garder l’odeur de la décharge dans ses murs pendant plusieurs semaines, les 4 années à attendre semblent bien longues) ; paradoxalement ils déclarent aussi se sentir inquiets quant à l’avenir du site, sa surveillance et son maintien/entretien à l’issue de son exploitation.

 

 

 

Nous continuerons à rencontrer les élus, d’autant plus qu’il faut absolument gérer les désagréments forts pour les riverains : odeurs, détritus dans les jardins transportés par les oiseaux, nuées d’oiseaux, bruits des camions, dévaluation de l’immobilier, gaz méthane brûlé par deux torchères en continu et rejets dans l’atmosphère, risques de pollution de l’eau et des nappes phréatiques etc.

 

 

 

Bruno Cuby,

Président de l’association Stop Bourgogne Poubelle

 

 

 

 

stop poubelles 0107152

 

 

stop poubelles 0107153

 

 

stop poubelles 0107154

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer