Autres journaux :


jeudi 5 mai 2016 à 06:47

Quel avenir pour nos abeilles (Voir la vidéo d’une naissance)

... le fidèle Bernard l'Oiseau s'inquiète et il sait de quoi il parle !



 

Déjà pour commencer, le message que nous avons reçu d’un fidèle lecteur : « Ci-joint un fichier sur les abeilles et une vidéo sur la naissance d’une abeille, libre à vous pour les publier. » Bernard l’Oiseau

 

Compte-tenu de l’intérêt du sujet, du texte qui suit et des images, nous ne pouvions pas « garder pour nous seuls » ces documents.

 

Pour mémoire et si vous tapez son nom dans « rechercher », vous trouverez plusieurs de ses « contributions » et noamment, plusieurs consacrées aux oiseaux de nos campagnes.

 


 

 

 

 

 

 

 

« Chères abeilles : insecte méconnu mais indispensable dans la chaine biologique, artisan indispensable dans les cultures vivrières et environnementales indispensable à notre vie merci de ton travail insoupçonné pour cette espèce que nous sommes ! L’homme ?

 

Comme la vielle Europe est soumise à une invasion migratoire sans précédant et incontrôlée, ces charmantes bestioles font l’objet d’attaque redoutable par des assaillants mettant en cause leur existence futur tel que le varroa et surtout le pire de tout le frelon asiatique.

 

Cette espèce venue d’Asie s’attaque aux ruches en détruisant les colonies de nos espèces européennes d’abeilles. Cette petite abeille nous oublions que nous lui devons beaucoup pour ses activités de polinisateur et des bienfaits que nous avons omis de lui consacré la reconnaissance en pulvérisant abondamment nos cultures ou nos allées de pesticides de toutes sortes au nom de la rentabilité, de l’agrément et bien d’autre comportement ridicules.

 

Si nos abeilles disparaissent ce n’est pas les paysans qui vont polyniser leurs champs de légumes, les vergers ou les céréales avec un pinceau fini la course aux dollars, les déserts de sable n’on pas besoin d’abeilles

 

Heureusement que nos avons constaté nos aberrations et que de ce coté là une amélioration se dessine. Quand au frelon indélicat une solution serait d’éviter sa prolifération des pièges tous simples existent (Voir ci-dessous).

 

Frelons asiatiques : Il s’installe devant les ruches et croque les thorax des abeilles, après avoir rejeté le reste…Je sais que des jeunes ingénieux ont inventé un drone pour aller sulfater les nids qui peuvent être d’un mètre de diamètre. Il est aux portes de la Bourgogne

 

 

ab 03 05 16

 

Je ne suis pas entièrement Darwinien mais il a dit en simplifiant je cite : toutes les espèces évoluent dans un environnement donné et dans un temps donné, seul les mieux adaptés survivront, méditez braves gens vos petits enfants paierons l’adition.

 

Ce que vous ne voyez jamais : ci-joint j’ai fait un petit montage vidéo d’une pouponnière d’abeilles

 

A Pouilloux l’association libre regard avec sa section apiculture œuvre et renseigne éduque anime et préserve avec leurs ruches toutes ses petites bestioles qui nous fabrique pour nos tartines du petit déjeuné un délicieux miel.

 

 

ab 03 05 161

 

De gauche à droite son Président est son grand Maître  Christian Soroka et Aimé Bar

 

 

Signé Bernard l’Oiseau

 

 

 


ab 03 05 162

 

 

Piège à frelons

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer