Autres journaux :



jeudi 3 mai 2018 à 10:16

« LINKY : les habitants de Montchanin et des environs s’informent pour résister et agir »

La réunion s'est tenue hier soir ! Trois réunions prévues dans le bassin minier :






On nous prie d’insérer :

 

 

 

« À Montchanin ce mercredi 2 mai 2018, près de 200 personnes ont répondu présentes après l’invitation commune des associations suivantes :

 

 

ACCU (Alerte Citoyenne Communauté Urbaine) créée tout récemment asso.accu@hotmail.com

 

INDECOSA-Cgt71 (INformation et DÉfense des COnsommateurs SAlariés) créée en 1979

 

ASR71 (Action Solidarité Rurale) créée en 1981 www.asr71.lautre.net

 

Chacun peut refuser le compteur d’électricité LINKY, malgré les dires d’ENEDIS sur une soi-disant obligation. Plusieurs participants ont confirmé que leur refus a été respecté par OTI, le sous-traitant installant les compteurs pour ENEDIS en Saône-et-Loire. Il leur a suffi d’un simple coup de fil à OTI (n° 0800 054 659) suite à leur courrier de proposition de rdv.

 

 

Un locataire peut aussi refuser le LINKY, même si le propriétaire n’est pas du même avis.

 

 

Les intervenants conseillent de faire au plus vite un pli recommandé avec accusé réception à ENEDIS (65, rue de Longvic 21004 Dijon) et à OTI France (74, allée Pierre de Coubertin 71200 Le Creusot), avec copie au Maire de la commune. Ce pli doit seulement indiquer le « refus de l’installation du compteur LINKY en toute connaissance de cause ».

 

 

Les organisateurs ont rassuré l’assistance inquiète sur les conditions d’installation et d’éventuelles pressions.

 

 

Pour faire démonter un compteur LINKY déjà installé et non désiré, l’action collective se met en place.

 

 

Devrai-je payer les relevés de compteurs si je refuse LINKY ? Non, la loi française ne prévoit aucune sanction, aucune mesure coercitive et aucun tarif pour un relevé sur place.

 

 

Sachez que plus de 500 communes françaises ont déjà pris des délibérations pour refuser le déploiement des LINKY comme Mancey, Jugy, Pressy sous Dondin et St Martin la Patrouille en Saône-et-Loire.

 

 

Le Maire de Chalon a écrit à ENEDIS pour laisser chacun libre de refuser LINKY.

 

 

La directive européenne derrière laquelle se cachent le législateur français et ENEDIS recommande seulement aux états d’installer des compteurs communicants.

 

 

Et pas moins de 4 pays européens ont refusé de transposer cette directive : Portugal, Roumanie, Littuanie et Belgique.

 

 

L’exposé détaillé d’Yves Troyon et le débat interactif nourri ont permis à chacun de s’éclairer sur le sujet LINKY. De nombreux collectifs se créent dans notre département comme partout en France.

 

 

Venez vous informer plus précisément aux prochaines réunions d’ores et déjà programmées :

 

 

lundi 14 mai 19h30 à Montceau, salle des fêtes du Magny

 

mercredi 16 mai 20h à Génelard

 

mercredi 23 mai 20h à Sanvignes

 

Catherine Decrozant

 

 

 

linky 030518

 

 

 

linky 0305181

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “« LINKY : les habitants de Montchanin et des environs s’informent pour résister et agir »”

  1. jyton dit :

    Retour enforce des peurs moyenageuses. Obscurantisme triomphant sous couvert d’écologie mal digérée, amalgames systématiques, ignrance, inculture scientifique ….

  2. lebonsens dit :

    Bonjour,

    Inutile de de demander où vous travaillez !